Cadeaux : Quatre moyens d’éviter les centres commerciaux

Auteur: Claire Colvin

Je ne suis pas du tout comme le Grincheux. J’adore Noël! Je raffole du temps des fêtes! Si cela dépendait de moi, les lumières de Noël seraient allumées dès le mois d’octobre, on commencerait à faire la cuisine de Noël aussitôt que le temps tournait au frais, et tout serait recouvert de brillants. Il n’y a qu’une chose que je n’aime pas à Noël : le centre commercial.

Ce n’est pas que je n’aime pas courir les magasins. Au contraire! J’aime beaucoup acheter des cadeaux. Mais je perds ma joie de Noël lorsque je rentre dans un centre commercial en décembre. C’est comme si quelqu’un avait mis fin à la fête et que je me transforme en une tout autre personne : impatiente, déplaisante et grincheuse. J’arrive à l’auto démoralisée, incapable de me sentir.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Et donc, il y a deux ans, j’ai adopté une politique ferme : je ne visite aucun centre commercial en décembre. À mon avis, les centres commerciaux sont loin d’être des endroits à ce temps de l’année. Heureusement, j’ai trouvé plusieurs bonnes façons de les éviter.

Avant tout, il faut s’organiser et réfléchir avant de sortir. Dans un centre commercial, nous n’avons qu’à nous promener partout jusqu’à ce que nous trouvions ce qu’il nous faut, mais lorsque nous nous rendons à plusieurs endroits différents, il est important de planifier le trajet.

Lorsque j’achète des cadeaux, j’aime surtout offrir de petits luxes. Je ne parle pas ici d’une montre incrustée de diamants, mais plutôt de quelque chose que cette personne aimerait beaucoup, mais qu’elle ne s’achèterait jamais. De l’équipement pour son passe-temps préféré? Une nouvelle version d’un article quelconque? Une pièce qui vient compléter un ensemble? Avez-vous vu quelque chose qui vous fait penser à elle? Une fois que vous avez des idées en tête, vous êtes prêt à courir les magasins.

Voici 4 façons de le faire tout en évitant les centres commerciaux :

1.  Visitez les boutiques du coin. Jetez un coup d’oeil autour de votre quartier et vous trouverez sûrement de belles boutiques qui ne sont pas situées dans les centres commerciaux. C’est un plaisir d’entrer dans une boutique en décembre. Nous pouvons prendre le temps de regarder les décorations dans une ambiance tranquille, en écoutant la musique de fond. Les commis ont le temps de nous sourire, et le choix de cadeaux sort de l’ordinaire.

2. Achetez des évènements. Un cadeau n’a pas besoin d’être un article. Nous pouvons offrir des billets pour un spectacle ou un évènement sportif, un laissez-passer pour un musée, un certificat de cadeau pour un salon de beauté, et ainsi de suite. Une de mes amies a reçu un certificat pour Ticketmaster qu’elle pouvait utiliser pour le spectacle de son choix. Elle a passé des heures à choisir le concert, et plusieurs années plus tard, ce cadeau compte toujours parmi ses préférés.

3. Acheter en ligne. Il ne s’agit pas d’une nouvelle idée, mais cela peut beaucoup simplifier vos achats, surtout si votre parenté demeure à distance. Vous pouvez commander votre cadeau d’une boutique qui est proche de chez eux, et éviter ainsi les frais de postes élevés. C’est moins cher de commander un article en ligne et de l’envoyer directement que de l’acheter dans sa ville et de l’envoyer par poste, croyez-moi. En ligne, on peut trouver de tout, même ces cadeaux spécialisés que l’on ne trouverait jamais près de chez nous.

4.  Achetez des articles artisanaux. Je sais que je viens de suggérer d’acheter en ligne, mais le site etsy.com mérite une mention spéciale. C’est un site qui offre une panoplie d’artisanat. Vous croyez peut-être qu’il s’agit d’articles démodés ou étranges, mais ce n’est pas du tout le cas. Des milliers d’artisans y offrent leurs produits : des bijoux, des sacs, des tableaux, des jouets et des décorations murales, entre autres. Presque tout sur le site est offert sur mesure. Cher? Beaucoup moins que vous pourriez le penser! Et en plus, c’est beau!

 

Une fois les Fêtes passées, je retournerai au centre commercial et j’aiderai à soutenir les boutiques qui s’y trouvent. Mais en décembre, je préfère éviter cette foule grognarde. Je vous offre mon espace de stationnement. Joyeux Noël!

 

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires