Dix conseils pour des Fêtes plus détendues et remplies de sens

Auteur: Marsha Jordan

Perdez-vous la joie de Noël en décembre? Votre famille se trouve-t-elle si occupée que même Bob Cratchit s’en tirerait les cheveux de la tête? Acceptez le fait que même le Grincheux ne peut empêcher l’arrivée de Noël; il faut donc trouver des moyens de survivre aux Fêtes les cheveux et le cerveau intacts. Il est possible de passer du stress à la joie. Il suffit de planifier un Noël plus simple. Suivez ces 10 conseils anti-Grincheux, et vous retrouverez la joie d’antan plus vite que vous ne pouvez dire : « Que Dieu nous bénisse, tous tant que nous sommes! »

1. Des attentes moins élevées : Ne comparez pas votre Noël aux tableaux féériques qu’Hollywood vous présente! Vous n’êtes pas Martha Stewart, et vous n’avez nul besoin de l’être non plus. La famille parfaite et le Noël parfait n’existent que dans les fables.  Vous n’avez pas besoin d’en faire une compétition! Il n’y a aucune raison pour laquelle vous devez préparer les meilleurs biscuits, les plus belles décorations ou les plus grands cadeaux. N’oubliez pas ces mots de sagesse pour un Noël réussi : faites-en moins et profitez-en plus!

2. Évitez la routine : Pourquoi pensons-nous qu’il faut toujours faire les choses de la même façon? Ne vous limitez pas aux traditions du passé. Trouvez des façons plus simples de faire les choses.

*Invitez vos collègues de travail ou les membres de la parenté à donner un don à une œuvre de charité plutôt qu’à participer à un échange de cadeaux.

* Pourquoi préparer un repas énorme pour une trentaine de personnes chaque année? Pourriez-vous préparer un repas plus simple ou inviter quelqu’un d’autre à jouer à l’hôtesse cette année-ci?

* Qui a dit qu’il faut préparer 37 types de biscuits de Noël chaque année? Pourquoi ne pas participer à un échange de biscuits? Ainsi, vous n’aurez qu’à préparer une sorte de biscuits à distribuer, tout en recevant plusieurs sortes en échange.

3. Ne faites pas tout, seul : Invitez la famille entière, même les petits enfants, à participer aux préparatifs pour Noël. Si vous ne pouvez pas le faire ensemble, pourquoi le faire? Faites la décoration de la maison, l’achat de cadeaux, la préparation de la nourriture et le nettoyage en famille.

4. Planifier : Trouvez des meilleures façons de faire. Faites autant que possible d’avance, bien avant décembre, pour pouvoir profiter de la saison. Préparez les biscuits d’avance et congelez-les; préparez les cartes de Noël pendant l’été tout en buvant la limonade au soleil; assurez-vous que l’auto est prête pour le voyage bien avant la dernière minute.

5. Dépenser moins : Rien ne vient ajouter plus de stress aux Fêtes que l’incapacité à payer la balance de la carte de crédit en janvier. Il ne faut pas oublier que c’est la pensée qui compte. Cherchez des façons créatives d’exprimer votre amour à prix modique. Limitez-vous à un budget précis et réfléchissez d’avance aux cadeaux que vous achèterez, en tenant compte de toutes les dépenses dans un journal. Ne flânez pas dans les magasins : plus vous y passez du temps, plus vous allez dépenser!

6. Simplifier les achats : Planifier vos achats en dressant une liste et en vous y tenant. N’attendez pas à la dernière minute pour tout acheter : commencer des mois d’avance, en achetant un peu à la fois. Vous pouvez aussi substituer aux cadeaux individuels un cadeau pour la famille entière, tel un jeu de société.

7. Célébrer la famille et la communauté : Assurez-vous de planifier des temps de détente en famille. Inscrivez ces activités à l’horaire et faites-en la priorité. Ne permettez à rien d’en prendre la place. Si vous êtes trop occupés pour vous promener en famille dans le voisinage en regardant les décorations de Noël et en écoutant des cantiques de Noël, libérez-vous de certaines responsabilités. Assurez-vous d’inviter d’autres à se joindre à vous lorsque vous faites une activité, et faites-en un temps de qualité.

8.  Créer des souvenirs inoubliables : Ne remplissez pas chaque moment d’activités. Choisissez-les sagement, en recherchant la qualité plutôt que la quantité.  Lisez des livres ensemble, passez une soirée détendue à décorer l’arbre de Noël, chantez des cantiques, faites des anges dans la neige, sortez dehors par une belle nuit d’hiver pour contempler les étoiles en buvant un bon chocolat chaud. Cela peut s’avérer beaucoup plus agréable que de courir d’une activité à une autre dans l’espoir de participer à tous les concerts, à toutes les pièces de théâtre et à toutes les parties de la saison. Offrez-vous comme bénévoles en famille pour aider dans une banque alimentaire, pour organiser une collecte de denrées ou de cadeaux, pour livrer des repas ou pour servir le repas de Noël dans un centre d’accueil. Ce sont de tels souvenirs qu’on chérit pour la vie!

9. Tourner vos regards vers les autres : Invitez les membres de votre famille à considérer les besoins des autres et à trouver des moyens de servir les autres. Encouragez-les à être reconnaissants pour ce qu’ils ont, plutôt que d’en vouloir toujours plus. Trouvez ensemble des façons de partager la joie de Noël avec les autres. Faites une liste de façons que vous pourriez faire preuve de générosité. La liste pourrait inclure des services à rendre aux autres, tels que pelleter, courir les magasins, décorer, ou préparer des desserts pour des voisins ou des personnes âgées. Évitez autant que possible toutes les annonces publicitaires en n’allumant que rarement la télévision.

10. Créer de nouvelles traditions : Acheter un nouveau moule à biscuits chaque année pour ajouter à votre collection. Magasiner en famille pour un cadeau que vous pourrez tous utiliser dès le début de décembre : un jeu de société, par exemple.

Dans la vie, ce sont les petites choses qui comptent. J’aime l’idée d’adopter comme tradition de Noël l’idée de faire quelque chose de gentil pour au moins une personne chaque année. En fait, c’est une bonne tradition à pratiquer  tout au long de l’année.

Les enfants apprennent la compassion en faisant le bénévolat. Ils murissent, deviennent de meilleurs leaders, grandissent dans leur estime de soi et apprennent à vivre en communauté. Cela peut aussi les aider à être moins influencés par le matérialisme de notre société. L’important, c’est de trouver une cause qui intéresse la famille entière, comme l’achat de cadeaux pour des enfants moins avantagés qu’eux.

Et finalement, détendez-vous!

Vous avez appris à amadouer votre Grincheux intérieur… maintenant, respirez profondément, allumez l’arbre de Noël, assemblez toute la famille sur le divan et regardez ensemble un grand classique de Noël, en disant ensemble : La vie est belle!

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires