Etre seule

Auteur: Marilyn Meier

celibataireEtre célibataire est vraiment trop douloureux. Je ne sais pas pourquoi Dieu le permet.

Réponse: Votre question m’a été envoyée pour que je puisse vous répondre à partir de ma propre expérience.

J’ai 52 ans et je n’ai jamais été mariée. Je sais ce que ça veut dire que de souhaiter rencontrer quelqu’un avec qui l’on puisse partager ses pensées. J’ai parfois été déprimée. Et je me suis sentie comme une solitaire dans un monde de couples. Je sais donc de quoi vous parlez !

Nous avons tous été conçus avec un désir d’être aimé et d’appartenir à quelqu’un. Je ne crois pas que le célibat soit l’idéal de Dieu. Mais Il sait ce que c’est. Jésus est venu sur terre et y a vécu comme célibataire pendant environ 33 ans dans un monde où le célibat n’était pas accepté comme il l’est aujourd’hui. Il y a beaucoup de références au désir de Dieu de venir en aide aux veuves et aux orphelins, il a donc de la compassion pour ceux et celles qui sont seul(e)s.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Ce qui m’a énormément aidé c’est de développer ma relation avec Dieu et de Lui permettre de combler mon besoin d’être aimée et d’appartenir à quelqu’un. Je peux Lui parler à tout moment et soulager mon coeur en Lui confiant toutes mes peines. (Psaume 62:8 m’invite à faire cela).

J’ai vécu une grande liberté à partir du moment où j’ai laissé Dieu m’aimer et où j’ai cessé de rechercher le mariage et une relation avec un homme comme la réponse à mes besoins. Et je suis sûre que vous savez qu’un mariage ne garantie pas de ne jamais se sentir seule. Je crois que la solitude peut même être plus grande dans un mariage où l’on se sentirait ignoré.

Si je ne me sens pas aimée, je le dis à Dieu et je me souviens de son immense amour pour moi. Il a permis à son Fils de venir sur terre et de mourir pour moi afin que je puisse être pardonnée. Si j’ai envie d’une embrassade, je le dis à Dieu. Et croyez-le si vous voulez, mais Il me fait ressentir son amour même si personne n’est près de moi!

Tenir un journal intime est un moyen idéal pour moi de déverser toutes mes pensées à Dieu.

Mais j’ai aussi remarqué qu’il faut que je rencontre d’autres gens. Il y a tellement de gens qui ont besoin de quelqu’un qui les aime. Je remarque qu’avec l’âge, je m’intéresse plus aux enfants. Je suis devenue une “tante” pour la fille de bons amis. Je l’ai même tenue à l’hôpital, alors qu’elle n’avait que quelques heures ! Son amour pour moi ne manque jamais de me remonter le moral. J’aime aussi beaucoup enseigner à l’école du dimanche aux enfants de 7-8 ans.

De temps en temps il faut aussi que je me rappelle les avantages d’être célibataire ! Je n’ai pas besoin de demander son avis à quelqu’un d’autre avant de prévoir quelque chose dans mon emploi du temps ou lorsque j’achète quelque chose. Je peux m’adonner à mes propres intérêts. Je n’ai pas besoin de faire la cuisine si je n’en ai pas envie ! Je n’ai pas besoin d’avoir peur que mon mariage échoue ou que mes enfants s’intéressent à la drogue.

Et vous savez, avoir cinquante ans passés est encore mieux que je ne me l’imaginais lorsque j’avais la quarantaine ! Ma vie a un but et un sens. Cela ne veut pas dire que je ne vis pas de mauvais moments, parce que ce sont des choses qui arrivent. Mais globalement, la vie est belle parce que je vis chaque jour avec Dieu.

Dites-moi si tout cela vous a aidé.

Réponse par Marilyn Meier.

Le célibat… le célébrer ou le supporter? Tia en parle.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires