Je me sens libre!

Auteur: Claire Colvin

J’achète ma toute première maison. Je loue un appartement depuis 12 ans, mais voilà que finalement, merveilleusement, c’est le temps d’acheter. Les vendeurs viennent d’accepter mon offre, et je deviendrai propriétaire d’une maison une fois passée l’inspection. À deux reprises, j’ai eu à déménager sans le vouloir : la première fois, c’était parce que les propriétaires du logis que je louais l’avaient vendu, et la deuxième fois, c’était parce que les propriétaires voulaient mon appartement pour eux-mêmes. Mais, maintenant que je suis propriétaire, je suis libre de rester dans ma maison aussi longtemps que je veux.

L’autre jour, alors que je me rendais au travail en voiture, je rêvais au salon de ma nouvelle maison. Je planifiais l’agencement de la salle, et tout à coup, je me suis rendu compte que je pourrais installer des étagères amovibles. J’ai commencé à rire, le cœur fou de joie! Jamais je n’avais pu installer des étagères amovibles par le passé. Avant cet instant, l’idée qu’un tel luxe était maintenant possible ne m’était pas venue à l’esprit. C’est une chose insignifiante, mais en même temps importante. C’est une liberté.

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor

Le sentiment d’être libre

Quand te sens-tu libre? La liberté, c’est une journée à la plage, ou une promenade à pleine vitesse sur l’autoroute. C’est une soirée tranquille, seule à la maison. C’est un employeur qui t’accorde un horaire souple ou un enfant qui fait ses nuits.

Parfois, la liberté se résume à de petites choses; parfois, la liberté est un droit fondamental, essentiel. La liberté, c’est ne pas se trouver en prison. La liberté, c’est un passeport qui me permet de voyager partout au monde. La liberté, c’est se promener en public sans avoir à porter de voile. La liberté, c’est ne pas être victime de la guerre, comme le sont mes sœurs défigurées en Uganda.

Franchement, je ne pense pas souvent à la liberté dont je jouis, mais lorsque j’y pense, elle est une chose précieuse à mes yeux. J’ai besoin d’en demeurer consciente. Il y a des mondes de possibilité dans ces trois petits mots : « Oui, c’est permis. »

La liberté personnelle

Je trouve cela important d’être reconnaissante de la liberté dont je jouis. Et vous?

Qu’est-ce qui vous a rendus libres cette année? Avez-vous surmonté une inquiétude ou payé une dette? Vous êtes-vous réconcilié avec un ami ou un membre de votre famille? Qu’est-ce qui est en train d’enfreindre votre liberté? Une relation du passé qui vient affecter une nouvelle relation? Une amertume qui vous ronge l’esprit? Une dépendance qui vous rend esclave? Un désir qui ne vous lâche pas? Choisissez dès aujourd’hui à vous libérer de ces chaînes.

 

Tout récemment, quelqu’un m’a dit : « Si tu n’y penses pas, cela ne te tentera pas. » Quelles tentations vous hantent aujourd’hui? Voulez-vous vous en libérer? Nous avons préparé une leçon de vie qui pourrait vous aider à le faire.

Si vous le voulez, vous pouvez remplir les cases en ligne et nous envoyer vos réponses, et l’un de nos mentors bénévoles se fera un plaisir d’en parler avec vous. Ce service de mentorat est gratuit, et vous pouvez l’utiliser à volonté.

Toute liberté se trouve accompagnée de responsabilités. En devenant propriétaire d’une maison, je me rends responsable de l’hypothèque. Le poète américain, Robert Frost, a dit que nous sommes libres lorsque nous nous sentons bien dans notre peau. Quelles que soient vos circonstances, j’espère que cette année, vos responsabilités ne pèseront pas sur vous. Si aujourd’hui, vous portez un lourd fardeau, pourquoi ne pas le partager avec l’un de nos mentors? C’est gratuit et confidentiel.

Faire le prochain pas:

Trouver la liberté–une étude en ligne

Traîner les bagages de famille: la liberté est un choix

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires