Riez un peu, c’est bon pour la santé!

Auteur: Rusty Wright

riezChoisissez d’être heureux!

Avez-vous bien ri dernièrement? Avez-vous besoin d’un bon éclat de rire?

Les journées stressantes nous poussent à nous soulager par le comique. Les médecins se rendent compte que le rire peut améliorer la santé à la fois physique et mentale. Il semble même que rechercher le rire est une bonne chose pour vous.

Le professeur Lee Berk de l’université University of California Irvine et son équipe ont fait des recherches pendant des années sur la façon dont notre humeur affecte notre système immunitaire et les maladies. Ils ont trouvé que le rire aide à lutter contre les virus, les bactéries, le cancer et les problèmes cardiaques.

Le professeur Berk a d’abord trouvé que regarder une heure par jour une vidéo humoristique réduit la sécrétion d’hormones liées au stress et aide le système immunitaire à combattre les virus et les bactéries.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Mais il y a plus: il affirme à présent que même l’anticipation du rire peut aider. Il fit l’expérience avec dix hommes dont il mesura les signes de tension avant de leur annoncer qu’ils regarderaient une vidéo humoristique dans trois jours. Chez tous les sujets observés, le moral est remonté bien avant de visionner la vidéo.

Deux jours avant, la dépression avait chuté de 51%, la confusion de 36%, la colère de 19%, la fatigue de 15% et la tension de 9%. Et juste après le visionnage, la dépression et la colère avaient chuté de 98%, la fatigue de 87%, la confusion de 75% et la tension de 61%.

Le professeur Berk pense que l’anticipation de l’humour illumine la vie et affecte la santé. Il appelle cette influence: “la biologie de l’espoir”. Il dit: “L’anticipation positive de l’humour fait tourner la balle dans le sens ou l’humeur commence à changer de manière à aider le corps à se battre contre la maladie. Nous croyons que cela montre que même l’anticipation peut être utilisée pour aider les patients à se rétablir d’un grand éventail de maladies.”

Moral: prévoir de l’humour est bénéfique pour votre santé.

Regardez un film amusant et passez du temps avec des gens drôles. Dites à votre chef, à votre professeur, à votre pasteur ou au président de votre club de rehausser un peu leurs discours s’ils veulent que leurs employés, étudiants ou membres soient en bonne santé. Planifiez des pauses rire puisque l’anticipation fait partie de la thérapie. Un proverbe juif observe: “Un cœur joyeux est une bonne médecine, mais un esprit abattu assèche les os.” Paul, un disciple de Jésus qui a vécu au premier siècle, met l’emphase sur l’espoir: “Que l’espoir de Dieu vous remplisse tous de joie et de paix quand vous croyez en lui, de telle sorte que vous débordiez d’espoir…” Ces écrivains de la Bible nous donnent ici et là de bons conseils que nous pouvons mettre en pratique dans notre vie quotidienne.

L’autre jour justement, une amie m’a envoyée de qu’elle a appelé des commentaires sur les fiches de performances des fonctionnaires. Peut-être à cause de mes dernières confrontations avec les administrations, certaines de ces remarques m’ont fait hurler de rire. Et je me suis sentie nettement mieux après. Avec toutes mes excuses pour les nombreux fonctionnaires consciencieux, est-ce que vous avez déjà rencontré quelqu’un comme cela?

  • “Depuis mon dernier rapport, cet employé a atteint le fond  et a commencé à creusé.”
  • “Je n’autoriserais pas cet employé à procréer.”
  • “Cette jeune femme croit qu’elle est capable”.
  • “Il a des standards bas mais n’arrive jamais à les atteindre.”
  • “A saisi un lot de six bouteilles, mais n’a pas pris l’emballage qui les maintient ensemble.”

Les écrivains de la Bible cités plus haut me diraient probablement de prier pour ceux qui m’ont embêtée, conseil que je devrais suivre. Mais ces éclats de rire m’ont réconfortée et vont me permettre d’y retourner.

Alors, riez un peu plus. Vous apprécierez. Et dites, avez-vous entendu celle sur…?

Les histoires “Real Answers” ont été gracieusement prêtées par “The Amy Foundation Internet Syndicate”.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires