Comment surmonter nos peurs

Auteur: Claire Colvin

surmontezpeurAu cours des derniers mois, nous avons beaucoup entendu parler de la peur. Et avec raison. Maintenant, le monde n’est plus le même que l’année dernière. La menace que nous avons ressentie était bien réelle. Mais pour beaucoup d’entre nous, la peur fit partie de notre vie quotidienne bien avant les attaques contre les Etats Unis.

Peut-être n’avons-nous pas craint pour nos vies, mais la peur nous a quand même cloué au sol. Elle nous a persuadé que nous ne pourrions jamais réaliser nos rèves, elle nous a dit de nous tenir tranquille, elle nous a séparé de ceux que nous aimons. La peur a l’incomparable abilité de nous geler dans nos habitudes et de nous limiter ainsi dans ce que nous essayons de faire. La peur nous fait avoir une plus petite vie que celle que nous pourrions avoir

Stressé?  Pardonner, c'est bon pour la santé

Vous n'arrivez pas à pardonner? Parler à un mentor
.

Les choses qui nous effrayent peuvent être diffférentes pour chacune d’entre nous, mais nos réactions sont en général les mêmes – mains moites, bouche sêche, nœud dans l’ œstomac – et nous sommes prêtes à tout pour que cela cesse. Combien de fois nous sommes-nous détournées d’une opportunité ou même d’une relation parce que nous étions trop effrayées pour nous lancer? La peur en soi n’est pas une mauvaise chose. Elle peut être un signal précurseur chargé de nous protéger. Mais il y a une grande différence entre une peur saine qui nous éloigne du bord d’une falaise et une peur permanente qui nous empèche de vivre notre vie. Dans son article “Comment Surmonter la Peur”, le Docteur Henry Cloud, psychologue et auteur, nous montre quelques actions que nous pouvons engager pour surmonter cette peur qui nous contrôle: se connecter avec les autres , établir des structures, reconnaître nos peurs, apprendre des techniques de relaxation, développer une vie spirituelle et affronter nos peurs. Heureusement pour nous, il existe des moyens concrets pour suivre les conseils du Docteur Cloud.

1. Se connecter avec les autres. Toutes les peurs, qu’elles soient grandes ou petites, sont pires quand nous les affrontons seule. Trouvez une véritable amie à laquelle vous pourrez confier vos peurs. Nous avons tendance à refuser d’admettre nos peurs parce que nous craignons que l’autre nous déconsidére, qu’elle éclate de rire ou envenime les choses. Touvez quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance, que ce soit un membre de votre famille, un ami ou éventuellement un psychologue, et confiez-lui ce qui vous préocupe. Ils vont certainement éclairer d’un nouvel aspect ce qui vous effraye et vous encourager dans votre démarche de surmonter vos peurs.

2. Etablir des structures. S’il s’agit d’une nouvelle situation qui vous effraye, le Dr. Cloud recommande d’établir des structures dans votre emploi du temps afin de créer de la sécurité. Si vous faites du sport, faites-le à la même heure chaque jour. Arrangez-vous pour prendre un café avec un ami toujours à la même heure chaque semaine. Les structures nous donnent un sens de sécurité parce qu’elles nous permettent de savoir quoi prévoir. Il y a du confort dans ce qui est familier. Dés que vous controlerez vos possibilités, vous pourrez commencer à affronter les choses que vous ne pouvez pas controller.

3. Apprendre des techniques de relaxation. Une peur que l’on laisse grandir peut entraîner de sérieux problèmes de santé. Si vos peurs on des effects physiques sur votre santé, apprendre quelques techniques de relaxation pourra vous aider à être physiquement prête à affronter les défis qui se présenteront.

Internet offre une importante documentation sur ce sujet. Et les bibliothèques regorgent d’informations. Trouvez la technique qui vous réussit.

4. Développer une vie spirituelle. En période de crise, les vérités spirituelles qui restent constantes en dépit des circonstances sont d’un grand réconfort. Elles nous sécurisent et nous placent dans un contexte familier, mais par-dessus tout, elles nous donnent une raison d’espérer. Si vous n’avez pas déjà une vie spirituelle ou une foi, envisagez la possibilité de rencontrer un pasteur ou de lire la bible. Les psaumes parlent particulièrement de gens qui sont en train d’affronter des difficultés. Lisez quelques biographies et découvrez comment d’autres femmes ont trouvé la foi en plein milieu de période difficiles.

5. Affronter vos peurs. Pour terminer, la dernière étape est en fait d’affronter vos peurs. Premièrement, il est important de constater que certaines peurs sont saines et que, pour votre sécurité personnelle, certaines situations doivent être évitées . Il n’y a aucune gloire à se retrouver dans une situation qui menace votre personne. Cependant, si la menace est davantage mentale que physique, le meilleur des antidotes peut être de faire ce qui vous fait effraye. N’oubliez pas qu’il est souvent plus facile de procéder par étapes. Si votre plus grande peur est de parler en public (comme c’est le cas pour la majorité d’entre nous), ne proposez pas de prendre la parole au cours de la prochaine réunion inter groupe, mais essayez d’abord plus petit. Commencez par animer la prochaine réunion de votre département ou bien prenez la parole au cours de votre prochaine réunion d’équipe. L’important est de commencer par une petite audience composée de gens familiers qui puisse s’agrandir progresivement. Surmonter ses peurs est un processus.

A lire aussi:  Angoissé pour rien

Combattre le stress en créant votre propre oasis

Comment une femme a trouvé la paix en face de la mort: Vraie vie, vraie peur, vraie foi

Print


28 réponses à “Comment surmonter nos peurs”

  • laurine says:

    on dirai qu’on na peur de risquer

  • laurine says:

    très interessant et j’espère y arriver par la grace de dieu en lui rien n’est impossible

  • stephoue says:

    je suis envahie par une peur du matin au soir qui me paralyse, j’ai du mal a identifier cette peur, mais elle s’accentue lorsque je dois sortir de chez moi et etre au regard des autres.

  • wizman says:

    Bonjour,
    Je suis dans la même situation que STEPHANE QUI DIT :
    je suis envahie par une peur du matin au soir qui me paralyse, j’ai du mal a identifier cette peur, mais elle s’accentue lorsque je dois sortir de chez moi et etre au regard des autres.
    Que dois-je faire ? Merci de me répondre. Léa

  • annie says:

    Bonjour Stephoue et Lea, La peur est réellement un problème pour beaucoup de monde. En voyant vos commentaires, je pensais que peut-être vous apprécieriez la possibilité d’en parler avec un mentor en ligne et j’ai envoyé donc vos messages à un mentor. Il n’y a aucune obligation, et c’est un service gratuit si vous aimeriez en profiter pour en parler avec quelqu’un. Lea, j’ai enlevé votre adresse mail dans un souci de protéger votre vie privée. Si vous préférez ne pas être contactées, sentez-vous libre de lindiquer ici ou de le dire au mentor qui vous écrira dans les prochains jours.

  • Paul says:

    Je suis dans le même cas que Stephoue et Lea. C’est omniprésent, cette peur et je n’arrive pas à mettre la main sur les causes réelles. J’ai mes hypothèses, mais je ne suis pas sûr qu’elles soient bonnes. En tout cas, il y a au moins une cause car ce n’est pas normal. Le solutions proposées dans l’article sont intéressantes, j’en utilise déjà quelques unes. Mais il faut prévoir les résultats à long terme seulement et des fois je me demande si j’ai encore la force de me battre pour surmonter cette peur qui revient sans cesse me hanter.

  • annie says:

    Paul, aimerais-tu en parler avec un de nos mentors? si oui, je t’encourage à remplir ce formulaire et quelqu’un va te contacter.

  • Stella says:

    Bonjour,
    J’ai 33 ans et j’ai peur de tout. Je n’ose rien faire, je me replie sur moi-même, je ne sors de chez moi que pour aller travailler, je n’ose même plus aller faire les courses !
    En fait, sortir de chez moi me panique totalement, j’ai un sentiment d’insecurité, j’ai l’impression que tout le monde me regarde et remarque mes moindres défauts…
    Je ne fais plus de sport : je faisais de l’aikido et ça me plaisait vraiment bien mais comme tout art martial, il faut crier … ça m’a bloqué, je n’y suis pas retournée.
    Je me prive de plein de choses a cause de ces peurs. Être invitée chez des amis m’angoisse du style “pourvu que je ne sois pas obligée de courir aux toilettes !”
    Mon mari en a assez de mon comportement qui nous coupe du monde et qui m’empêche de réfléchir correctement, car je bloque et j’ai l’impression que mon cerveau se met en veille !
    Ça me pourrit la vie, je ne profite de rien, et c’est entrain de briser de mon couple. Je suis perdue, je ne sais plus quoi faire pour m’en sortir, quelles sont les clés ? Pouvez-vous m’aider ?

  • fat says:

    bonjour,
    moi je suis encore à l’étape de la voie de la guérison, maintenant la vie devint de plus en plus difficile le monde est devenu égoiste, on dirait meme qu’on peut plus conter que sur nous meme c’est pour cela qu’on resent insécurité. il y a 8 mois encore je ne sortais plus du tout de chez moi alors mon dr. m’a prescris un antidepresseur seroplex qu’il m’a bcq calmer mé vertige mais pas totalement surtout quand je dois affronter mes peurs ensuite la péricultrise de ma fille à contacter le centre cmp de ma ville centre pyschologie de la une infirmiere vient en moyenne 2, 3fois par mois elle m’aide a reprendre confiance en moi à affronter les magasins, a aller voir la pys maintenant je sors mais pas seule encore mais j’ai progressé il faut qu’on se dise merde et alors qu’on se fait remarquer c dur notre entourage ne comprenne pas il faut le vivre pour comprendre pourtant aller faire les courses, travailler, sortir seule a pied ou prendre le métro s’étais bidon autrefois mais maintenant j’ai perdu confiance en moi je me suis repliée sur moi meme et que j’étais une bonne vivante j’avais ma personnalité courageuse pleine de vie de projet il faut vous soigner sinon sa sera pire toute seule vous ne pouvez pas sans aide de infirmiere je serai encore bloquer chez moi bon courage

  • zuz says:

    j’ai un vrai blocage avec le travail,après une longue période d’inactivité(dûe en partie à cette peur de travailler),je me force à retourner dans la vie active mais c’est quasi impossible!!là on me propose un job de prof d’anglais 10h par semaine,ce qui n’est pas trop pour recommencer,on m’a contacter pour décider d’un entretien et j’ai passé ma journée à tourner en rond très angoissé à me demander si je téléphone pour prendre ce rdv,mais c’était impossible et très désagréable! J’ai pourtant une vie spirituelle et un maître qui m’a énormement aidé sur pleins de choses,et avec lui je peux travailler dur,même si ce n’est pas toujours agréable ou facile,mais je sais que c’est bon pour moi et les autres.J’essaye de me dire la même chose dans la vie de tous les jours aux vues de ses enseignements,mais seul je suis paralysé à l’idée d’aller à un entretien ou de travailler!!!
    merci de m’aider à la grâce de Dieu
    ZUZ

  • ayoub92 says:

    moi j’ai peur des jeune de dehor j’ai peur qui mme tue ou m’enbarque ou quelque chose d’autre mes j’y arrive meme pas a surmonter ma peur

  • ayoub92 says:

    En fait, sortir de chez moi me panique totalement, j’ai un sentiment d’insecurité, j’ai l’impression que tout le monde me regarde et remarque mes moindres défauts…
    Je ne fais plus de sport : je faisais de l’aikido et ça me plaisait vraiment bien mais comme tout art martial, il faut crier … ça m’a bloqué, je n’y suis pas retournée.

  • ayoub92 says:

    je flipe des jeune ils me fout la trouille

  • aber says:

    Mon problems c’ est ke je du mal a m’adresse aux femme j’en ai. Une peur bleu
    Je trouve pas les mots

    necessary

  • Mike says:

    Moi de meme je suis dans le meme cas que aber,, je n’arrive pas a trouver les mots devant les filles!!!comment rémedier a cela?

  • hamza says:

    moi je n’est pas tro peur de chose fictif mais j’ai plutot peur de faire face a qq chose réél

  • kyle says:

    Meme cas que hamza.Quand je me leve c’est toujours de l’angoisse, de la peur d’affronter les autres, c’est comme si j’avai honte de moi….

  • Carol says:

    @Kyle–aimerais-tu en parler avec un mentor en ligne? Nous avons des personnes disponibles à écouter, à prier pour toi. Tu peux nous écrire ici http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/parler-a-quelquun/ J’ai aussi beaucoup lutté avec la peur, mais Dieu m’aide à ne plus tellement céder comme avant.

  • sarah says:

    Moi j’ai peur des fantomes et j’ai peur de mourir….

  • sarah says:

    Je suis d’accord avec toi Carole

  • sarah says:

    j’ai male a la tete

  • Carol says:

    Sarah, peux-tu me dire ce que tu voulais dire–que tu es d’accord avec moi? Par rapport à quoi en fait?

  • sarah says:

    tu a raison que dieu t’aide

  • Carol says:

    Voici un autre article que j’apprécie sur le site, “Dieu se soucie-t-il de nous?”
    http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/vie/cares/
    Une belle citation de l’article: “Nous pouvons croire que Dieu est un Dieu d’amour ou nous pouvons nous détourner de lui avec colère. Nous pouvons croire qu’il est toujours de notre côté, ou nous pouvons croire qu’il est cruel et exigeant. Courir vers lui quand nous sommes angoissés nous mettra dans ses bras réconfortants. Le repousser nous laissera seul face à notre désespoir.” Qu’en pensez-vous?

  • sweety says:

    Bonjour, au quotidien je ressent vraiment une grosse angoisse cela est du a tout ce don je vie j’ai l’impression de survivre je n’est que19ans et je reflechi jusqu’a avoir des mots de tete qui dure longtemp et le coeur qui bat super vite j’ai vrament envie d’aller vers l’avant.

  • lila says:

    j’ai peur aussi du matin au soir, le souffle coupé, je n’arrive pas à me raisonner…. Je me suis sentie abandonnée par mes parents depuis très longtemps. J’ai 35 ans et je n’arrive pas à faire ma vie…. dans tous les domaines, professionnel (pourtant je suis ingénieur), sentimental (pourtant il parait que je suis très jolie, ce n’est pas moi qui le dis) et je rame dans ma vie depuis tellement de temps. on parle souvent de dieu mais je n’ai pas envie de me conditionner pour essayer de croire en quelque chose dont je ne suis pas convaincue. j’ai l’impression que si on ne croit pas on ne peut pas s’en sortir. J’ai envie de penser que ce n’est pas le seul salut, en tout cas, j’espère. Personnellement mes peurs se portent surtout sur mon audition, assez fragile c’est vrai, avec déjà des surdités brusques. Si je m’écoutais je serais fourrée chez le médecin tous les mois tellement j’ai besoin d’être rassurée. J’ai souvent l’occasion d’être dans des endroits bruyants (mais je me protège bien sûr) et du coup, je pense toujours que ça me fait des dégats si jamais je ressens comme le moindre bourdonnement. bref, c’était juste pour illustrer mon type d’angoisse mais qui cache des choses beaucoup plus générales.

  • valentin says:

    bonsoir mon coeur bat tres fort lorsque je lis en public à tel point que je deviens begue aidez moi svp

Afficher vos commentaires