Surmonter la déception

Auteur: Rusty Wright

« Quelles sortes de choses te déçoivent? », ai-je une fois demandé à une amie par curiosité. « Berk! Ne me demande pas ça! », s’est-elle exclamée. « Je préférerais me concentrer sur le positif. »

Les déceptions peuvent être assez douloureuses, quelle que soit leur importance. Mon amie Nancy venait d’en finir avec une relation qui l’avait fait souffrir pendant des années. Les mots durs, les souvenirs amers, et les frictions quotidiennes, elle en avait fait les frais. « Je n’ai jamais senti la proximité affective que les autres couples décrivent quand je les entends », a-t-elle expliqué. Les espoirs d’une satisfaction profonde sont devenus un cauchemar terni, et ses rêves brisés l’ont incité à mettre fin à la relation.

Un autre ami, Bob, a perdu le travail qu’il aimait. Ses amis et ses collègues appréciaient son travail, mais son chef semblait étrangement distant, le gratifiant peu et le critiquant pour des riens. Cela le frustrait énormément de se sentir pris à la gorge et sous-estimé dans un travail d’autre part très satisfaisant. Perdre son gagne-pain a été encore pire.

Dieu m'aime-t-il? Un dialogue sur Dieu et l'amour

Comment expérimenter son amour? Écrire à un mentor

Puis il y a Susan. Elle savait que quelque chose n’allait pas avant même que le docteur se prononce. « Votre biopsie révèle une tumeur maligne », a-t-il expliqué. « Une ablation de la tumeur ou une mastectomie pourrait supprimer ce cancer. » Susan a eu du mal à saisir ce qui se passait dans le tourbillon de confusion qui a suivi cette annonce. Ce n’était pas censé faire partie intégrante de sa vie de conte de fées : toujours présidente de sa classe, populaire, mondaine, femme et mère fière. Le cancer n’arrivait qu’aux autres. Comment était-elle censée gérer cette tragédie?

Lorsque je parcours ma propre vie, je constate que je ne suis pas différent de mes amis. Nous expérimentons tous la déception : des relations ébranlées, des notations médiocres au travail ou aux examens, des échecs sportifs, la mort d’un être cher, des problèmes de santé, le rejet social.

La déception peut se transformer en dépression ou en désespoir, ce qui peut conduire à des effets plus graves. Le psychologue James C. Coleman énumère plusieurs exemples. « Les naufragés qui perdent espoir vont mourir après quelques jours », dit-il, « même si physiologiquement, ils auraient pu survivre plusieurs jours de plus. » Il note que le désespoir peut contribuer au suicide, alors que le désespoir engendré par la pauvreté peut se manifester par l’apathie. « Les valeurs, le sens et l’espoir semblent agir comme des catalyseurs pour mobiliser les énergies et trouver satisfaction », rapporte Coleman. « Sans eux, la vie peut sembler futile. »

Comment continuer à espérer?

1. Réajustez vos attentes. Toutes les équipes ne gagnent pas la médaille d’or olympique. Tous les postulants n’obtiennent pas le poste espéré. La maladie arrive. Tous les mariages ne sont pas des meilleurs. Il peut être judicieux de ne pas se fixer des objectifs trop élevés. Mais qui veut se contenter de la médiocrité?

D’une part, votre espoir peut être mal placé. Si votre plus grand espoir est de tout réussir, vous finirez par être déçu (le succès est éphémère). Le roi Salomon a écrit : « Puis, j’ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j’avais prise à les exécuter; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n’y a aucun avantage à tirer de ce qu’on fait sous le soleil. »(Ecclésiaste 2.11). D’autre part, si nous réduisons nos attentes par crainte d’être déçus, nous pouvons nous fermer à la volonté de Dieu pour nous. Le bon équilibre peut être difficile à atteindre.

2. Apprenez de vos défaites. La déception et l’échec forgent le caractère et la patience, quand on le permet. Ils peuvent vous apprendre à gagner et à perdre avec grâce, un art qui se perd de plus en plus de nos jours. Dans Romains 5.3-4, il est dit : « Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance… » La force spirituelle intérieure, résultant d’une foi sincère en Dieu, aide à cultiver cette attitude.

La jeune surfeuse hawaiienne Bethany Hamilton a perdu son bras gauche à un requin de 1500 livres. Sa réponse optimiste à cette épreuve surprend les observateurs. « Cela a été le plan de Dieu pour ma vie », dit Hamilton, « et je vais m’y consacrer pleinement. » Trois mois après l’accident, elle était de retour au surf compétitif (selon elle, cette tragédie sert à inspirer les autres à se fier à l’amour de Dieu en toutes circonstances).

3. Développer des amitiés. Souvent, Dieu se sert d’autres personnes pour nous encourager. Il peut être tentant de vous barricader lorsque vous vous sentez particulièrement vulnérable, mais si vous ne laissez pas vos amis vous aider, vous pourriez vous fermer à la guérison et à l’espoir. Pendant un moment particulièrement solitaire dans ma vie, j’ai été très heureux d’avoir des amis proches. Ma femme et moi divorcions, certains collègues ont trahi ma confiance, et je craignais un cancer. Deux jours avant que le divorce soit définitif, un ami de longue date m’a appelé pour voir comment j’allais. J’ai pleuré au téléphone alors que je lui décrivais comment mon monde s’était écroulé. Savoir que mon ami était là (et qu’il se souciait de moi) m’a donné la force et l’espoir pour endurer cette situation.

4. Aller plus loin avec Dieu. Les amis sont essentiels, mais les humains peuvent nous laisser tomber et commettre des erreurs de jugement. J’avais précédemment découvert que Dieu ne m’abandonnerait jamais. Il dit : « Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point » (Hébreux 13:5). Son amitié m’a soutenu au fil des ans, malgré la critique d’amis et d’adversaires, des difficultés financières, des déceptions professionnelles et des relations brisées. Dieu s’était prouvé fidèle par le passé : il était logique de lui faire confiance.

Paul a trouvé la force et l’espoir grâce à son amitié avec Dieu. Il écrit : « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? »(Romains 8:31-32) Paul était convaincu que rien ne pouvait le séparer de l’amour du Christ, « ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 8.39). Plus nous plaçons notre confiance dans l’amour immuable de Dieu, moins les déceptions auront le pouvoir de saper notre espérance.

5. Se concentrer sur l’espoir ultime. Au cours de cette période sombre de ma vie, mon mentor m’a rappelé ce que Paul a dit dans cette même lettre : « Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui aiment Dieu » (Romains 8.28). « Cela n’a pas encore été abrogé », a dit mon ami. Il avait raison.

Alors que nous restons parfois coincés en nous concentrant sur le moment présent, notre situation actuelle n’est pas la fin de l’histoire. Paul savait combien la vie pourrait sembler décevante. (Il nous suffit de lire ses lettres pour le constater.) Pourtant, il n’a jamais cessé d’encourager ses frères à voir au-delà de leurs épreuves et à garder leur espoir suprême en Dieu. Il a écrit : « C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au-delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles » (2 Corinthiens 4:16-18). Les plans de Dieu sont presque toujours plus grands que nous le pensons. L’aiguillon de nos déceptions temporelles ne se compare nullement à l’espoir ultime que nous avons en lui.

En 1 Pierre 1.13, Pierre nous conseille : « Préparez votre esprit à l’action, ayez la maîtrise de soi; ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera donnée lorsque Jésus-Christ sera révélé ». En d’autres termes, un avenir merveilleux nous attend dès le retour de Jésus sur cette planète troublée. Mais même maintenant, Dieu offre la compassion, le pardon et la force à ceux qui se confient en lui. Une relation profonde avec lui nous donne la grande espérance qui nous donne la force et l’espoir pour faire face à toute déception.

Savez-vous ce que c’est que d’avoir une relation avec Dieu? La force et la paix qu’il offre sont disponibles pour vous aujourd’hui. Vous n’êtes pas seul dans cette vie. Si vous êtes à la recherche de quelqu’un en qui vous pouvez avoir confiance, d’une fondation sûre, vous pouvez trouver ce refuge, peu importe votre situation présente. Dieu nous offre un espoir pour demain et pour tous les lendemains. Placez votre confiance en Dieu et en ses promesses. Ancrez votre vie à l’espoir qu’il offre.

Il est une source inépuisable de paix, d’espoir et de sagesse, de perspicacité et d’amour, d’endurance et de foi. Il a donné son Fils Jésus-Christ pour mourir sur la croix pour tous nos péchés. Tout le monde se sent parfois indigne, mais Dieu dit que vous avez une valeur infinie à ses yeux (il vous a racheté au prix de la mort de son Fils).

Vous pouvez recevoir Christ dès maintenant par la foi, par la prière. Prier, c’est tout simplement parler à Dieu. Dieu connaît votre cœur. Ce qui compte pour lui, ce ne sont pas les paroles, mais l’attitude de votre cœur. Voici une prière suggérée :

Seigneur Jésus, je veux te connaître personnellement. Merci d’être mort sur ​​la croix pour mes péchés. Je t’ouvre la porte de ma vie pour t’accueillir comme mon Sauveur et Seigneur. Viens diriger ma vie. Merci de me pardonner mes péchés et de me donner la vie éternelle. Fais de moi la personne que tu veux que je sois.
Est-ce que cette prière exprime le désir de votre cœur? Vous pouvez la prier dès maintenant, et Jésus viendra dans votre vie et vous pardonnera vos péchés à jamais, tout comme il l’a promis.

A lire aussi:  Comment pardonner et oublier quand votre conjoint vous décoit

Ma fille est enceinte.  Entre amour et déception

 

Print


4 réponses à “Surmonter la déception”

  • BELKHIR CHRISTINE says:

    jésus vous dira toujours aide toi le ciel t’aidera , la souffrace que laisse une deception sentimentale est l’égale de la souffrance d’un deuil donc elle ne doit pas etre prise à la légère tout comme elle devrait faire réfléchir ceux qui jpouent avesc les sentiments des autres;..

  • BELKHIR CHRISTINE says:

    à savoir aussi qu’il faut autant de temps pour oublier quelqu’un que le temps qu’on a passé avec et ceci s’explique par l’effet de drogue que produit l’autre sur nous donc il faut s’en seuvrer, par contre les fatalistes souffrent moins lors de déceptions car ils sont convaincus que dieu n’avait pas décidé que c’était la bonne personne dans tout les cas n’oubliez pas que la vie réserve tout à qui sait attendre;

  • BELKHIR CHRISTINE says:

    je profite de ce site pour dénoncer l’horreur qu’a subit ma fille Marine au sein du cms de StAuban 04 cinq intervenants d’état l’on séquestré, frappé elle a eu très peur s’est défenestré ce drame fait suite à huit ans d’harcellement sur cet enfant car elle a été instrumentalisée par les oliticiens de ma commune à l’heure ou je vous parle je reçoit des menaces de mort, c’est dire si l’enjeu est important la plainte qu’à laisser Marinee en gendarmerie est restée stérile, cette petite est traquée elle vie dans l’angoisse, j’ai un dossier important à médiatiser l’année dernière un homme armé s’est présenté à notre porte j’ai du sauter du balcon chez mes voisins turcs qui ont témoignés au gendarmes qu’ils ont vu mon agrésseur. la peur a disparue chez moi elle fait place à une volonté non équivauque de faire savoir à la france entière ce qu’a vécue Marine c’est un appel à la solidarité que je lance contactez moi au 0620999921 après 15 h, s’il venait à arriver malheur à moi ou à Marine mon nom est BELKHIR CHRISTINE Ne l’oubliez pas et aidez nous de n’importe quelle façon merci d’avance je viens d’écrire notre histoire j’attends un éditeur.

  • BELKHIR CHRISTINE says:

    j’en profite aussi pour mettre au défi tout intervenant social voulant se réapprocher de ma fille c’est peine perdu j’ai gagné un procès contre le conseil général malgrès l’importance de cette institution je n’ai pas douté une secgonde de mes capacitées à vaincre car lorsqu’on défend une vérité, on gagne toujours à la fin je suis une première en france j’ai été victime de cinq non lieus et d’un harcellement hors pair de politiciens mais je me suis admirablement battue jusqu’au bout pour que plus jamais un enfant ne soit retiré de sa famille sans raison, ma fille ne me quittera jamais moi je ne la quitterai jamais on s’aime et contre celà l’argent n’a aucun pouvoir, je suis fière de l’avoir prouvé et soutiendrai toute ma vie les enfants qui ont peur d’etre retirés de leur famille, je me bat actuellement pour changer les lois sur les placements abusifs d’enfant, soutient de tout coeur l’association sefca touche pas mon enfant….. et j’ai demandé qu’à la suite du cauchemard qu’on a fait vivre à Marine les abus de pouvoirs des travailleurs sociaux cessent d’ailleurs ces derniers sont loin d’etre intègres la preuve j’ai suivit une assistante sociale dans sa vie privée elle se drogue fréquente des clubs d’échangismes et c’est ce genre d’intervenante qui venait me donner des leçons de morale la prochaine fois je la filme et d’ailleurs j’invite à faire de meme à toutes les victimes d’abus sociaux n’hézitez pas à contacter l’association Marine au 0620999921 après 15h je vous épaulerai toujours ne baissez jamais les yeux devant ces gens là réagissez rappellez leur que vous etes les parents biologiques avec d’entiers droit moi lorsque je me suis échappée avec la petite il m’ont accusés de l’enlèvement de mon propre enfant pauvres imbécile le seul truc qu’ils avaient oubliés c’est que j’ai fait plus d’études qu’eux ils ont étés contents de ma réaction je n’ai pas cédé fasse à la justice mais je rappelle quand meme que j’ai eu et j’ai toujours l’entier soutien de mr Sarkosy qui m’a prouvé qu’il était touché par la cause des enfants lui je lui confie ma fille quand il veut, c’est un homme intègre humain et c’est un des premier président qui a du coeur lui je le soutiendrait jusqqu’au bout les français sont ingras il ne savent pas remercier et ont perdus les valeurs humaines et de solidarité la preuve il ne respectent meme pas l’homme pour qui ils ont voté .

Afficher vos commentaires