Survivre aux travaux d’équipe

Auteur: Kristin Feenstra

Dans un monde idéal, les projets d’équipe ne poseraient aucun problème.

Il n’y aurait aucun conflit, pas de relâchement, tout le monde contribuerait également et les choses couleraient de source et respecteraient les échéanciers. Évidemment…, ce serait dans un monde idéal.

Les travaux d’équipe font naître la terreur la le cœur de bien des étudiants. « Tout sauf un travail d’équipe » entend-on plaider. « Je vais travailler très fort pour le faire seul, mais je vous en prie, ne me faites pas travailler en équipe! »

La réalité, c’est qu’on ne peut pas éviter les travaux d’équipe à la fac et  à l’université. Alors, qu’est-ce qu’on doit faire?

Voici ce que quelques étudiants avaient à dire à propos de la survie et du succès dans le travail d’équipe : « Dès le départ, établissez une charte d’équipe », confie Becky, une étudiante en Gestion financière à BCIT British Columbia Institute of Technology (Institut de la Technologie de Colombie-Britannique).

Avant de commencer à travailler sur un projet, assoyez-vous avec vos coéquipiers et entendez-vous sur une charte qui couvrira des éléments comme :

les buts et les objectifs du groupe;

la façon dont vous allez vous y prendre pour que chacun puisse exprimer son point de vue (une communication claire est essentielle pour un travail d’équipe réussi!);

l’information sur le lieu de rencontre du groupe et la fréquence des réunions; les coordonnées de chacun des membres de l’équipe;

une clause « mise à la porte » qui explique clairement ce qui arrivera si un membre ne se présente pas aux réunions ou s’il ne fait pas sa part de travail;

et finalement la façon dont vous allez gérer les conflits s’ils surviennent.

La flexibilité fait toute la différence

« La patience est un élément majeur. Ne prenez pas le rejet de vos idées comme des attaques personnelles. » rapporte Ying de l’Université de Colombie-Britannique.

Sarah, étudiante en réparation d’équipement de réfrigération de l’ITBC ajoute : « Écoutez les autres membres de l’équipe, n’ayez pas l’impression que vous êtes le seul à avoir raison. »

« Le compromis est une clé importante », acquiesce Breanne, étudiante à l’Université Trinity Western. « Mais assurez-vous que vous ne vous retrouvez pas avec tout le travail sur les épaules. »

Identifiez vos forces et utilisez-les Commencez par identifier les tâches requises par le projet. Déléguez ensuite les responsabilités aux membres du groupe en tenant compte des habiletés de chacun.

Étudiant en Affaires du Collège Universitaire de la Vallée du Fraser, Vic croit qu’il est important de découvrir les forces de chacun et de distribuer les rôles en conséquence.

Désignez des dates de remise des travaux

Désignez des dates de remise du travail pour chacun des membres de l’équipe. Cela aura pour effet non seulement de mettre des limites claires, mais aussi d’éliminer le stress qui vient quand on reporte tout le travail à la dernière minute.

Prenez l’initiative si la situation l’exige

Alors, quoi faire si vous être en équipe avec des gens qui ne veulent pas travailler et qui ne se soucient pas de l’issue du projet?

« Devenez le leader du groupe », propose Rose, une étudiante en Gestion des Affaires de ITCB. En prenant les rênes, vous aurez l’occasion d’améliorer d’une part vos capacités de leadership, et d’autre part de vous assurer que le travail se fasse.

Mais que faire si les autres membres de l’équipe n’ont rien à apporter au projet?

« Habituellement, tout le monde a quelque chose à dire, » dit Rose. « Mais si un membre de l’équipe ne le fait pas, encouragez-le à contribuer au travail en lui demandant directement ses idées. »

Finalement, gardez une attitude positive face à votre groupe. Évitez de parler dans le dos des autres membres de l’équipe et essayez de vous entraider le plus possible. Après tout, qui sait, vous pourriez ressortir de cette expérience du travail d’équipe avec un ou deux amis de plus.

Utilisé avec la permission de l’auteur. Copyright @ 2001 iamnext.com Traduit par Pierre-Louis Lefebvre.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires