À l’écoute de Dieu

« M’entends-tu? », demande une mère à son enfant. Elle sait bien que l’ouïe de son enfant est normale, mais elle se demande si son enfant est attentif à ses paroles. Les apparences sont trompeuses : nous apprenons très tôt à donner l’impression d’écouter alors que nous sommes perdus dans nos pensées.

« M’entends-tu? », notre Père céleste pourrait bien nous demander.

Nous savons que nous devrions demeurer à l’écoute de Dieu. Nous savons qu’il est parfaitement bon et juste, et qu’il nous est très bénéfique de demeurer à l’écoute de sa volonté. Mais pour entendre sa voix, nous devons venir à Dieu avec la bonne attitude et apprendre à discerner sa voix, à la distinguer des autres voix qui nous interpellent.

Venir à Dieu avec la bonne attitude

Beaucoup de choses peuvent nous distraire de la présence de Dieu. Même lorsque nous prenons le temps de nous présenter devant lui, il nous est très facile de devenir distraits.  Il est difficile de passer un temps avec Dieu qui est exempt de distraction, mais il est très important de le faire. Il est tout aussi important de venir à Dieu avec la bonne attitude, un mélange d’humilité et de courage. Il est important de reconnaître que nous avons besoin de sa direction et de sa sagesse, et il faut aussi avoir le courage de faire ce qu’il nous dit de faire, même lorsque cela va à l’encontre de ce que nous voulons faire.

La méditation biblique : Trouver son repos en Dieu


La prière : Un dialogue permanent avec Dieu

Discerner sa voix

Plus nous connaissons Dieu, plus il nous est facile de discerner sa voix. Ainsi donc, nous devons chercher à mieux connaître Dieu en étudiant les Écritures, en les méditant, en priant, et en passant du temps avec d’autres chrétiens qui l’aiment et cherchent à le connaître et le suivre. Les émotions, bien que légitimes,  peuvent venir embrouiller les choses. Il est important d’apprendre à faire la différence entre la volonté de Dieu et notre volonté.

Dieu ne se contredit jamais, et donc, nous pouvons demeurer assurés qu’il ne nous demandera jamais de faire quelque chose qu’il nous interdit de faire dans la Bible. C’est une des raisons qu’il est si important de consacrer du temps chaque jour à l’étude de sa Parole et à la prière.

Suivez cette étude pour apprendre à écouter la voix de Dieu!

À noter : Parfois, vous entendrez des chrétiens dire : « Dieu m’a dit… ». Il est important de réfléchir profondément avant de prononcer de telles paroles, par crainte de mal représenter le Seigneur. Il serait mieux de dire que vous avez l’impression que Dieu vous dirige de telle ou telle façon, plutôt que d’en faire une déclaration absolue.

1. Croyez-vous que Dieu se révèle à nous et nous parle? Expliquer.
2. Quels moyens Dieu utilise-t-il pour nous parler?
pensées supplémentaires
Dans vos temps de prière, combien de temps consacrez-vous à l’écoute de Dieu et à la méditation de sa Parole? Est-ce possible que Dieu veuille vous parler, mais que vous ne preniez pas le temps de l’écouter ou de réfléchir à ses paroles?
3. Lire Luc 10.38-42 : Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. Elle avait une sœur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m'aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée.
Comment Jésus réagit-il au fait que Marie s’assied pour l’écouter?
pensées supplémentaires
Quand Marthe se plaint du fait que Marie néglige les tâches ménagères pour écouter Jésus, comment Jésus lui répond-il?
4. Qu’est-ce qui nous empêche de demeurer à l’écoute de Dieu?
pensées supplémentaires
Consacrez-vous chaque jour du temps à l’écoute de Dieu? Qu’est-ce qui vient vous distraire pendant ces temps d’écoute? Comment pouvez-vous éviter ces distractions ou les surmonter?
5. Pourquoi faut-il hésiter à déclarer : « Dieu m’a dit… »? En quelles circonstances devons-nous questionner nos impressions concernant la volonté de Dieu?
pensées supplémentaires
Nous sommes des êtres finis et imparfaits qui peuvent facilement confondre la voix de Dieu et notre propre volonté. Il est même possible que Satan vienne nous confondre et nous décevoir. Il est plus prudent de dire : « Il se peut que je me trompe, mais je crois que Dieu me dit… »
6. Comment pouvons-nous apprendre à reconnaître la voix de Dieu?
pensées supplémentaires
Plus nous connaissons Dieu, plus nous savons discerner sa voix. La meilleure façon de venir à le connaître est d’étudier sa Parole. Que devons-nous faire si nous avons l’impression qu’il nous demande de faire quelque chose qui va à l’encontre de sa Parole? Comment pouvons-nous nous protéger de telles fausses impressions?
7. Lire Jean 10.27 : « Mes brebis écoutent ma voix, et moi je les connais, et elles me suivent.» Quels principes concernant l’écoute de Dieu trouvez-vous dans cette promesse de Jésus?
pensées supplémentaires
Qui écoute les paroles de Jésus? Dans quel but Jésus parle-t-il à ses brebis?
8. Lire Luc 8.4. 15 : Une grande foule s'étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole : Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc: quand elle fut levée, elle sécha, parce qu'elle n'avait point d'humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l'étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils ne comprennent point. Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c'est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu'ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent la parole, la reçoivent avec joie; mais ils n'ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation. Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s'en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.
Quelles attitudes envers la Parole de Dieu portent fruit?
pensées supplémentaires
Selon cette parabole, quels sont les obstacles à l’écoute de Dieu?
9. Mes questions et mes commentaires concernant cette étude :
10.Veuillez prier pour ces requêtes :
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

À lire aussi : La méditation biblique: trouver notre repos en Dieu

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires