Un jardin, une cour et une colline

L’heure était venue. Judas allait trahir son maître; les dirigeants juifs allaient demander la peine de mort. Pourquoi Dieu a-t-il permis tout cela? Jésus était-il un faux prophète? C’était-il trompé à son propre sujet? Ou y avait-il un sens profond à tout cela?

En Jean 18, nous retrouvons Jésus au jardin de Gethsémani. Judas arrive, accompagné d’une foule armée. La tension monte, le danger devient évident.

Lisez Jean 18 et Jean 19, pour ensuite répondre à ces questions :

1. Pourquoi Judas se rend-il au jardin? Qui l’accompagne?
2. Comment Pierre réagit-il à cette menace? Comment Jésus réagit-il à tout cela?
3. Pour quelle offense les dirigeants juifs condamnent-ils Jésus à la mort?
4. Pilate dit que Jésus n’a commis aucun méfait qui mérite la peine de mort. Il a invité la foule à choisir entre Barabbas et Jésus (voir aussi Matthieu 27.15-23). Pourquoi alors accepte-t-il de crucifier Jésus?
5. Les soldats ont torturé Jésus et se sont moqués de lui. Quel insigne ont-ils placé sur sa croix? De quel crime l’ont-ils chargé?
6. Quelles paroles Jésus a-t-il prononcées de la croix, selon Jean? Qu’apprenez-vous au sujet de son sacrifice sur la croix en réfléchissant à ces paroles?
7. En Luc 23.34, nous lisons cette parole de Jésus : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. » Que pensez-vous de cette requête?
8. En Marc 15.34, nous lisons cette parole de Jésus : « Eloï, Eloï, lema sabachthani ? » ce qui se traduit : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? Cette citation est tirée du Psaume 22.
Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m’as-tu abandonné, Et t’éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes ? [... ]Et moi, je suis un ver et non un homme, L’opprobre des hommes et le méprisé du peuple. Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent la bouche, secouent la tête: Recommande-toi à l’Eternel ! L’Eternel le sauvera, Il le délivrera, puisqu’il l’aime ! […] De nombreux taureaux sont autour de moi, Des taureaux de Basan m’environnent. Ils ouvrent contre moi leur gueule, Semblables au lion qui déchire et rugit. Je suis comme de l’eau qui s’écoule, Et tous mes os se séparent ; Mon cœur est comme de la cire, Il se fond dans mes entrailles. Ma force se dessèche comme l’argile, Et ma langue s’attache à mon palais ; Tu me réduis à la poussière de la mort. Car des chiens m’environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds. Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent ; Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique.
Qu’apprenez-vous au sujet de la mort de Jésus d’après ces versets du psaume?
9. En Luc 23.46, nous lisons cette dernière parole de Jésus : « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » (Luc 23.46)Quel sens accordez-vous à cette prière?
10. Comment le centurion a-t-il réagi en voyant les événements entourant la mort de Jésus? Selon vous, pourquoi aurait-il réagi de cette façon? (Voir aussi Matthew 27:54; Mark 15:39; Luke 23:47.)
11. Questions, réflexions, requêtes de prière :
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

La suite: Victoire!

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires