Jacquie Dekroon

La puissance du pardon

Il faisait nuit. Nous étions le 25 janvier 1987, en plein hiver. Vaguement consciente d'une légère fumée vacillante, je me suis réveillée avec une sensation inhabituelle de chaleur dans ma chambre. Complètement étourdie, le visage ruisselant de sang chaud, je me suis traînée en titubant vers la porte de ma chambre. Je suis descendu...

En vedette