Je ne peux pas lui pardonner son passé sexuel

Auteur: Barbara Wilson

Récemment, un homme qui avait de la difficulté à accepter le passé sexuel de sa blonde m’a écrit. En tant que veuf, il n’avait jamais eu d’autre partenaire sexuel que sa femme. Mais sa nouvelle blonde en avait eu plusieurs, incluant deux maris et plusieurs petits amis. Selon cet homme, tout était  parfait chez cette femme, sauf cela. Il voulait que la relation progresse, mais il ne savait pas comment faire, tourmenté comme il l’était par la vision de ses relations passées. « Mon problème », m’a-t-il dit, « et cela me brise le cœur parce que je l’aime bien, c’est que si je n’arrive pas à passer par-dessus tout ça, nous sommes destinés à n’être que de bons amis. »

Avant de commencer à le juger pour son manque de pardon, laissez-moi vous assurer qu’il n’est pas seul à se sentir ainsi. J’entends souvent les hommes et les femmes parler du fait que le passé sexuel de leur partenaire influence leur relation, surtout lorsqu’il est plus lourd que le leur.

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!
Ils souffrent de connaître la souffrance de l’autre, mais aussi à cause de la pensée des relations que leur partenaire à eu avec d’autres. Et toutes ces personnes se posent la même question : « Je veux pardonner, je veux oublier tout cela, mais comment faire? Je ne sais pas. Aidez-moi à pardonner. »

Ce n’est pas à nous d’offrir le pardon

Je comprends que c’est difficile d’accepter le passé sexuel d’une personne que nous aimons. Je sais que lorsque votre partenaire a un passé sexuel plus lourd que le vôtre, il se sent plus honteux et coupable que vous. En plus, les personnes qui vivent cette situation se sentent souvent indignes.

Mais nous ne pouvons pas offrir le don du pardon. C’est plutôt Dieu qui l’offre à nous, et par nous. Si vous êtes chrétien depuis quelque temps, alors vous connaissez déjà les versets qui parlent du pardon, ainsi que le commandement de Jésus : pardonnez-vous réciproquement. Mais savoir qu’il faut le faire, et le faire, ce sont deux choses très différentes.

Je crois qu’il est si difficile pour nous de pardonner parce qu’il nous est en fait impossible de le faire par nos propres moyens. En fait, la seule raison pour laquelle nous pouvons vraiment pardonner aux autres, c’est que Dieu nous a pardonné en premier. En Ésaïe 43.25, il dit : « Pourtant c’est moi, moi qui efface tes transgressions à cause de moi-même, et je ne me souviendrai plus de tes péchés. » C’est merveilleux quand on y pense! Celui contre qui nous péchons, celui qui a toutes les raisons de tenir nos péchés contre nous nous dit dans la Bible qu’il les efface et les oublie pour toujours! Nous pouvons choisir de pardonner à notre ami ou non, mais en fait, il n’a pas péché contre nous, mais contre Dieu. Dieu a choisi de lui pardonner et d’oublier son péché. Cela ne nous laisse donc aucun choix.

De nous-mêmes, nous ne pouvons pas pardonner, mais Dieu peut pardonner par nous. Lorsque nous choisissons de pardonner, Dieu se sert de nous pour manifester son pardon à ceux qui nous entourent. Les conjoints ont le privilège de manifester l’un envers l’autre l’amour et le pardon de Dieu, chaque jour de leur vie. Alors, comment faire pour pardonner et manifester le pardon de Dieu à cette personne que Dieu vous a permis de connaître?

Six étapes du pardon

Le pardon est un choix, et non un sentiment. Nous choisissons de pardonner, en laissant Dieu transformer nos sentiments. Chaque fois que les sentiments ressurgissent, j’ai tout simplement à dire : « Seigneur, je choisis de me fier à toi pour la capacité de pardonner à_________________ le fait d’avoir ________________. Je me confie à toi pour le sentiment du pardon. » Dieu est fidèle, et avant longtemps, vos pensées et vos sentiments seront pleins de grâce, libres de souffrance ou de ressentiment. À la longue, vous découvrirez que vous n’entretenez plus les pensées des anciennes relations sexuelles de cette personne, et que même si elles ressurgissent de temps à l’autre, elles ne vous affectent plus.

Le pardon est chose sérieuse aux yeux de Dieu. En fait, il dit que si nous voulons qu’il nous pardonne nos péchés, alors, nous devons pardonner les leurs aux autres. C’est un peu effrayant, n’est-ce pas? Au chapitre 6 de Matthieu, Jésus dresse un lien entre l’offre de pardon et la réception du pardon : « pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ». Deux versets plus tard, Jésus dit : « Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi;  mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes. » En d’autres mots, demander pardon à Dieu, c’est nous repentir de tous nos péchés, incluant tout manque de pardon. Si nous ne sommes pas prêts à pardonner aux autres toutes leurs offenses, nous ne sommes pas encore prêts à demander à Dieu de nous pardonner toutes nos offenses.

Demandez à Dieu de vous donner son optique de votre amie. Je vous assure que Dieu ne la voit pas comme étant pécheur si elle a confié sa vie à Jésus. Dieu voit toute personne unie à Jésus comme juste, sainte, irréprochable. La Bible nous dit que Dieu nous revêt de justice grâce à Jésus. Il ne nous voit pas tels que nous sommes en ce moment, avec tous nos péchés et nos manquements. Il voit plutôt ce que le sang de Jésus a accompli pour nous, en nous rendant justes, purs et acceptables à ces yeux. Nous ne pouvons pas voir les autres ainsi, mais nous pouvons demander à Dieu de nous donner la capacité de les voir ainsi.

Dieu s’intéresse plus au présent de votre amie qu’à son passé. Cette personne grandit-elle dans sa foi? Cherche-t-elle à lui obéir par amour pour lui? Dieu s’intéresse à son état de cœur aujourd’hui. Il a déjà oublié le passé.

La guérison n’est pas synonyme du pardon. Bien que Dieu nous pardonne notre péché passé, nous avons tout de même besoin de guérir de nos péchés sexuels. Dieu veut nous libérer de la souffrance, de la honte et des cicatrices liées à ces actes. J’encouragerais ton amie à se tourner vers Dieu pour être délivrée de toutes ces blessures passées et pour rompre tout lien sexuel avec ses maris ou ses petits amis du passé. Cela ne viendra pas seulement la libérer, mais cela influencera toutes ses relations présentes et futures.

Dieu vous donnera la capacité de lui pardonner parce qu’il lui a déjà pardonnée en Christ. L’amour et le pardon inconditionnels définissent la personne de Dieu. Il nous demande maintenant de faire pour les autres ce qu’il a fait pour nous. C’est à nous de choisir. Nous avons simplement besoin de décider que nous allons pardonner et laisser Dieu se charger du reste. Je sais que cela semble trop simple. Vous vous dites peut-être que c’est plus compliqué que cela. Mais la confiance en Dieu en fait quelque chose de simple. Il peut faire au-delà de ce que nous pouvons imaginer par sa puissance en nous. C’est nous qui compliquons les choses en essayant de le faire à notre façon plutôt qu’à la sienne.

Il nous est impossible de trouver en nous-mêmes la force de pardon. C’est un acte divin, surnaturel, qui exige la foi en la puissance de Dieu en nous. C’est pour cela que le choix de pardonner est la première étape, parce que Dieu peut alors agir pour faire de ce pardon une réalité. Avant longtemps, nous découvrons que les sentiments négatifs tels que la colère et le ressentiment ont disparu, pour faire place à la grâce. Cela ne veut pas dire que ses sentiments ne ressurgiront jamais, mais si c’est le cas, nous n’avons qu’à ramasser notre arme et dire : « Seigneur, en me fiant à ta puissance, je choisis de pardonner à________ d’avoir _______. ».

Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un processus, et que ce n’est qu’avec le temps que les sentiments viennent s’accorder à la décision. Lorsque Jésus a parlé de pardonner soixante-dix fois sept, je crois qu’il parlait de cela. Chaque fois qu’un sentiment de colère ou de ressentiment refait surface, nous avons simplement à choisir de pardonner de nouveau. Ainsi, nous ne nous préoccupons pas de ces émotions ou de l’imperfection de notre pardon. Nous fixons nos pensées plutôt sur le pardon lui-même. Au début, nous aurons peut-être à revoir notre décision plusieurs fois par jour, mais tranquillement les émotions négatives se dissiperont pour céder la place à la paix.

Je vous promets que vous pouvez vous fier à Dieu pour cela. Une fois que vous choisissez de pardonner et que vous l’invitez à transformer votre cœur, Dieu agira et se servira de vous pour déverser son pardon sur cette personne. C’est aussi simple que cela. Ce n’est pas à nous d’accorder le pardon. C’est le don que Dieu offre à la personne par nous.

Autres articles :

À l’aide!  Ma femme n’aime pas le sexe

Au secours, mon mari n’aime pas faire l’amour

Guérir de son passé sexuel

 

Print


3 réponses à “Je ne peux pas lui pardonner son passé sexuel”

  • Lysandre says:

    Bravo pour cet article, et tous les autres également.
    J’aime beaucoup cette approche tellement simple et claire de la foi.
    Je ne suis pas chrétienne, ni d’aucune confession de foi, mais j’ai foi en l’existence et tous ces écrits me parlent.
    Merci.

  • leon says:

    Ce n est pas un probleme de pardon.
    Il n’y a pas d’offense personnelle, donc rien a pardonner.
    Mais il y a une humiliation. On passe apres les autres. On a juste ce que ils nous ont laissé.C’est desgreable et peu respectueux, mais c’est helas vrai.On a juste droit a leurs restes!
    Et cette situation nous place de fait bien en dessous de tous les ex de madame.
    Ils ont eu droit a plus que nous (une femme plus jeune, plus fraiche, ..etc) et quand il s agit juste d’ex boyfriends, ils n’ont , eux, meme pas eu a s ‘engager dans la responsabilite d’un mariage.
    Ils ont reçus plus en donnant moins.
    C’est un fait , et c est insuportable, meme si la partenaire n’y peut rien.
    Ce couple est voué au malheur.Dieu ne peut pas gommer le passé.Si il a accepté que ce passé existe, c’est a nous de faire les choix en en tenant compte.

  • Nere says:

    C’est effectivement ressenti comme une humiliation… Ils ont pu consommer sans rien donner ou presque rien donner. Mais comment percevez vous une femme qui a eu 7 partenaires avant soit ??? est-ce une traînée? une fille facile ??? Comment trouver la solution pour passer au dessus… Je n’y arrive pas, je suis en détresse et ça me rend malheureux…

Afficher vos commentaires