Que faire lorsque vous vous sentez très seule dans votre mariage?

Auteur: Sheila Wray Gregoire

Dans les blogues qui s’adressent aux épouses et mamans chrétiennes, plusieurs façons de penser sont évidentes. Parmi ces femmes, la majorité de celles qui écrivent donne des conseils très similaires. Fiez-vous à Dieu. Faites en sorte d’être la meilleure épouse possible, mais ne cherchez pas à changer votre mari. Occupez-vous d’abord de votre mariage et de vos enfants. Cherchez à créer un foyer agréable. Tout ceci est vrai et j’espère que les femmes peuvent venir sur ce site pour recevoir des encouragements lorsqu’elles font le travail le plus important au monde!

Je pense que la plupart d’entre vous qui venez sur ce site, vous le faites pour obtenir une aide plus précise sur ce que vous devez faire. En général, les choses se passent plutôt bien, mais cela ne ferait pas de mal d’apporter quelques ajustements ici et là!  Je crois que je rédige la plupart de mes articles en pensant à ce type de lectrices. Vous avez une famille auprès de laquelle vous êtes pleinement engagée, et vous essayez de régler les problèmes. Vous aimez votre mari malgré ses défauts (que vous n’avez d’ailleurs aucun mal à citer).

Parfois cependant, certaines femmes sont dans des situations beaucoup plus désespérées. Je discutais avec une amie qui a finalement mis fin à un mariage complètement dysfonctionnel l’année dernière. Elle m’a dit qu’il lui arrivait de lire mon blogue et de se sentir tellement triste, parce qu’elle avait beau mettre mes conseils en pratique, la situation ne changeait jamais.  Les réponses et conseils typiques ne parvenaient pas à faire changer les choses.

Mariée, mais tellement seule

Il y a beaucoup de femmes qui se sentent terriblement seules dans leur mariage, et si vous êtes mariée et que vous avez trouvé votre âme sœur, essayez de vous mettre quelques instants à la place de ces femmes. Voici un commentaire qui a été rédigé hier :

Je n’arrive toujours pas à accepter certaines choses. Mon mari n’a pas un emploi exigeant sur le plan physique. Ces 4 à 5 derniers mois ont été particulièrement faciles.  Il faut dire qu’il ne fait pas grand-chose au travail.

Je fais la cuisine et le ménage. Je m’occupe des enfants quand ils sont malades, quelle que soit l’heure de la journée ou même lorsqu’il ne travaille pas. J’accompagne notre enfant ayant des besoins spéciaux à ses rendez-vous trois jours par semaine. Ces jours-là justement, il se trouve que mon autre fils a un rendez-vous au même endroit, je dois donc bien évidemment aussi l’y accompagner. Je m’occupe des enfants, que je sois malade ou non. Il y a deux ans, j’ai attrapé une grippe et la première journée de ma maladie, il s’est occupé des enfants, mais après cela? Il était en colère parce que je traînais encore et que je ne faisais pas grand-chose, et il avait l’habitude de claquer la porte lorsqu’il sortait, ou de ne pas faire taire les enfants lorsque ces derniers faisaient du bruit, etc. Cette fois-là n’est que l’une des nombreuses fois où il n’a pas du tout été aimable avec moi.

Bien évidemment, quand il a mal à la tête ou qu’il a le nez bouché, il jure qu’il a attrapé une migraine et il prend plusieurs types de médicaments et s’endort pendant 10 à 11 heures d’affilée et crie après les enfants si ceux-ci font du bruit.

Nous devons déménager et notre maison est très loin d’être prête pour être mise sur le marché. Elle aurait déjà dû l’être, mais il a eu 3 mois pour installer le nouveau plancher et a trouvé le moyen de ne pas finir cette tâche. Il y a encore une pièce de la maison à refaire. Moi par contre, en plus de tous les problèmes quotidiens auxquels je fais face, je dois encore peindre toutes les pièces de la maison, repeindre l’extérieur de la maison ainsi que les armoires de cuisine, je dois également peindre les armoires du couloir et celles de la salle de bain, refaire les carreaux du couloir de notre salle de bain, réparer la douche de la salle de bain principale qu’il a commencé à rénover il y a deux ans mais qu’il n’a jamais finie, poser des carreaux sur le sol des deux salles de bain, tout désencombrer et tout organiser afin que les déménageurs sachent ce qui doit être entreposé et ce qui doit être déménagé. Je n’ai pas d’argent pour embaucher des gens pour faire tout ce travail, je dois donc le faire moi-même.

Il lui arrive parfois de tondre le gazon, et lorsque nos enfants commencent une activité sportive, il est très enthousiaste au début, mais dès la deuxième semaine, il soupire et lève les yeux au ciel lorsque je lui demande s’il peut accompagner l’un des garçons à l’entraînement. Ils ont inévitablement au moins un entraînement ou un match une fois par semaine qui coïncide avec celui de l’un de leurs frères, et je peux me considérer chanceuse si les activités se déroulent dans le même parc ou le même édifice. Très souvent, ce n’est pas le cas, et puisque mon cher mari est tellement crevé et qu’il doit jouer à des jeux sur son ordinateur, je me retrouve à courir dans tous les sens comme une poule sans tête. Si on y ajoute un bébé actif, le résultat fait que je suis occupée, crevée, épuisée et tout simplement à bout.

Oui, je l’avoue, je suis amère et pleine de ressentiment, en plus d’être complètement jalouse des femmes qui reçoivent de l’aide de leurs maris malgré leurs emplois du temps chargés.

Ne me suggérez pas d’avoir une conversation avec lui, parce que je l’ai déjà fait à maintes reprises. Et plusieurs fois, il m’a juré qu’il changerait et qu’il m’aiderait plus souvent. La seule raison pour laquelle je suis encore avec lui, c’est parce que lorsque je l’ai quitté il y a quelques années, je n’ai pu trouver d’emploi nulle part, et j’ai commencé à avoir des crises de panique. Et je ne mentionne même pas l’absence de soutien familial et le fait de sentir que nous abusions de l’accueil que l’on nous avait offert et du fait que l’on me faisait comprendre que je devais arrêter de me comporter comme une enfant et retourner auprès de mon mari. Voilà donc pourquoi je suis encore là.

Je peux ressentir la douleur de cette femme. Et vous? En toute honnêteté, que feriez-vous si vous étiez mariée à un homme qui ne s’occupe pas de vos enfants, joue devant son ordinateur toute la journée et ne lève pas le petit doigt pour vous aider? Bon, il est vrai que nous n’avons que la version des faits de cette femme, mais j’ai déjà parlé à des femmes vivant pratiquement la même situation. Cela arrive, et très souvent.

Que diriez-vous donc à cette femme? Je vais y répondre maintenant, mais je vous invite également à répondre dans la section des commentaires.  Nous aurons peut-être différentes approches face à cette situation, mais avec un peu de chance, nous pouvons peut-être offrir des conseils utiles.

Tout d’abord, laissez-moi vous dire que le livre « To Love, Honor and Vacuum » (« Aime ton mari, honore-le et passe l’aspirateur ») a été écrit spécialement pour les femmes qui vivent ce type de situation.  En fait, mon livre repose sur l’histoire de deux femmes dont j’étais proche et qui vivaient quasiment les mêmes expériences.  Je sais donc de quoi je parle.

Laissez-moi vous dire ce que j’ai dit à ces deux femmes. Vous ne pouvez pas changer votre mari, tout ce que vous pouvez faire, c’est changer votre attitude. Vous avez en vous beaucoup de pouvoir pour vous permettre de changer. Dieu est là pour vous aider à créer un foyer pieux, dans lequel vous vous respectez les uns les autres et au sein duquel vous vous rapprochez de Lui. C’est ce qu’Il attend de vous. Votre travail est de demander à Dieu de vous montrer comment établir le respect et faire de votre foyer, un endroit pieux.

Une partie de ce travail consiste à arrêter de laisser les autres se comporter d’une manière contraire aux valeurs chrétiennes. Il semble que ce soit vous qui fassiez tout le travail et que lui en fasse très peu. Cela signifie que vous en faites beaucoup pour lui. Vous n’êtes pas obligée de continuer dans cette voie. Vous pouvez vous asseoir et dire à votre mari que vous êtes épuisée, et qu’il y a certaines choses que vous ne pourrez plus faire. Proposez-lui d’autres possibilités. Montrez-lui que certaines de ces choses le toucheront directement. (Par exemple, faire la lessive ou cuisiner ses plats préférés. S’il peut se nourrir de sandwiches et de céréales, c’est plus facile à faire et c’est tout aussi nourrissant!). Utilisez ensuite une partie du temps dont vous disposez pour faire vos dévotions, prendre un bain, faire du tricot, vous relaxer et pour faire tout ce qui est nécessaire pour vous requinquer. Ne le faites pas pour punir votre mari, mais faites-le pour créer une nouvelle dynamique qui vous permettra d’avancer.

Si vous êtes occupée à emmener les enfants à leurs différentes activités et que votre mari ne veut pas vous aider, demandez-lui ce qu’il lui faudrait pour commencer à emmener un des enfants à son activité de soccer. Demandez-lui s’il lui est possible de le faire. Ne lui posez pas cette question quand vous êtes fâchée, demandez-le-lui simplement parce que vous avez besoin d’aide. S’il ne peut pas vous aider, ça ne sera pas pire que ce que vous vivez déjà. Demandez-lui quand même ce qui l’en empêche. Cherchez à savoir si c’est parce qu’il ne dort pas assez.

Vous pouvez également envisager les choses sous un autre angle. Demandez à votre mari quels sont ses principaux objectifs dans sa vie. Faites-lui part des vôtres. Écrivez-les sur votre réfrigérateur. Maintenant, demandez-lui comment il fait pour atteindre ces objectifs. S’il veut être un bon père, demandez-lui de quelle manière vous pouvez l’aider à s’engager auprès des enfants pendant la semaine. Souhaite-t-il s’occuper des activités de soccer? De l’heure du bain? De mettre les enfants au lit? S’il ne veut pas et que sa seule activité consiste à jouer à des jeux sur son ordinateur, demandez-lui quelle image il aimerait donner à ses enfants. Est-ce qu’il veut que ses enfants se souviennent de lui comme d’un papa toujours assis devant son ordinateur ou comme d’un papa qui les encourage pendant leurs matchs?

S’il ne veut vraiment rien entendre, vous devez prendre une décision. Pouvez-vous continuer à vivre de cette manière? Si vous éleviez seule vos enfants, vous ne pourriez pas tout faire. Il vous serait impossible de vous occuper de la maison, de faire faire toutes sortes d’activités aux enfants et d’avoir un emploi. Ce serait tout simplement impossible. Dans une telle situation, vous seriez obligée de demander de l’aide ou de réduire certaines activités.

Ainsi, si votre mari ne vous offre aucune aide, vous vivez en gros comme si vous étiez une mère célibataire. Qu’allez-vous donc sacrifier? Même si votre mari a renoncé à ses responsabilités vis-à-vis de sa famille, vous ne pouvez pas faire la même chose. Et vous ne pouvez pas non plus fuir vos responsabilités vis-à-vis de votre mariage. Je vous suggère de limiter autant que possible les activités des enfants et de faciliter votre emploi du temps le plus possible afin de ne pas vous retrouver en situation de surmenage; vous devez pouvoir continuer votre vie.

Enfin, mettez de la joie dans la famille. Réduisez les activités autant que possible, afin de pouvoir dormir et vous reposer suffisamment. Utilisez cette énergie pour faire de votre foyer un endroit joyeux. Jouez à des jeux. Faites des balades. N’hésitez pas à beaucoup rire. Lorsque vous vous amusez en famille, votre mari sera plus enclin à vouloir se joindre à vous. Lorsqu’il n’y a que des corvées, il n’en aura pas envie. Plus vous êtes malheureuse et plus vous lui faites des réflexions, moins il aura envie de participer.

Il y a des gens qui sont tout simplement égoïstes. Il est possible qu’il fasse partie de ce type de personnes. Votre tâche consiste à trouver la paix et l’épanouissement auprès de Dieu, et de faire en sorte que les autres membres de votre famille connaissent eux aussi cette paix et cet épanouissement. Ne passez pas votre temps à éprouver du ressentiment. Ne devenez pas amère. Faites des changements au plan familial de telle sorte que vous puissiez avoir davantage d’énergie et que les tâches à faire puissent être faites.

Oh, et à propos de la maison : arrêtez tout. Ne déménagez pas. Restez-y. Ne la mettez pas sur le marché, vous risqueriez de perdre de l’argent. Je sais que c’est difficile, mais si c’est toujours vous qui prenez l’initiative de faire les choses, il ne se portera jamais volontaire pour faire quoi que ce soit. Discutez des choses que vous pouvez raisonnablement faire tous les deux, puis faites votre part. S’il ne fait pas ce qu’il a à faire, vous ne pouvez pas vendre la maison. Ne l’embêtez pas à cause de cette situation, faites simplement ce que vous avez à faire. Il ne tient qu’à lui d’accomplir ou non ses tâches. Et s’il commence à en souffrir financièrement, peut-être que cela entraînera un sursaut d’énergie chez lui. Pour le moment, il attend certainement que vous preniez l’initiative, comme vous l’avez toujours fait. N’encouragez pas ce comportement irresponsable.

Une autre remarque à propos de la manière de se comporter dans un mariage selon les préceptes de la Bible : il existe deux aspects dans l’histoire de la femme vertueuse de Proverbes 31. Premièrement, en effet, elle travaillait beaucoup et prenait bien soin de sa famille. Mais deuxièmement, elle avait de l’aide comme l’a dit une personne dans les commentaires hier. Elle avait certes des servantes, mais elle avait aussi un mari qui participait aux affaires de la famille. Lorsqu’il se trouvait dans un lieu public pour mener ses affaires, il chantait les louanges de sa femme. Oui, nous sommes censées nous comporter comme la femme vertueuse de Proverbes 31, mais sans aucune aide, il est difficile de faire tout cela. Si vous n’avez pas cette aide, je pense que vous devez réajuster ce que l’on attend de vous si vous ne voulez pas vous surmener.

Dieu a conçu le mariage comme un véritable partenariat. Parfois, ce n’est pas le cas. Parfois, le partage des rôles et des tâches est très déséquilibré. Si votre mari n’est pas vraiment un partenaire, cela ne doit pas vous enlever la responsabilité de remplir votre part du « contrat ». Nous devons nous occuper de nos foyers, de nos enfants et de nos maris, quelle que soit la situation. Mais cela ne signifie pas que les choses sont faciles, et cela ne signifie pas non plus que nous devons tout faire pour les personnes qui se complaisent dans leur paresse et qui ont ainsi un comportement véritablement indigne d’un chrétien.

Voilà donc mon point de vue sur la question. Les autres, qu’en pensez-vous? Avez-vous des suggestions sur la manière d’aider cette femme? Suis-je trop complaisante? Trop dure? Qu’en pensez-vous?

Elma a souffert de l’abandon émotionnel de la part de son mari. elle ne parle franchement.

A lire aussi:  Au secours, mon mari ne veut pas faire l’amour!

Print


37 réponses à “Que faire lorsque vous vous sentez très seule dans votre mariage?”

  • Ellen says:

    Mais peux t’on encore aimer dans ses condisions ? je veux bien que les femmes doivent faire “leur part” du contrat …. Mais et l’Amour dans tout ça !!! On s’est bien mariée par amour … Faut il continuer à vivre avec un homme qui ne nous aime pas assez pour changer et ce pendant tout le reste de notre vie ?

    • Jessica says:

      moi je n’aimais plus mon mari… mais Dieu m’a montrer de rester avec lui malgré tout… j’ai demandé à Dieu de me redonner de l’amour pour lui… le lendemain je me suis réveillée avec une nouvelle flamme! Dieu transforme! Vous ne savez pas à quel point!! J’en suis un témoignage vivant! Après presque 7 ans de mariage, 3 enfants et passer près d’un divorce, je découvre tranquillement ce que c’est d’aimer inconditionnellement et mon mari et moi sommes transformés de jour en jour! Il y a toujours de l’espoir! Même lorsqu’on n’en voit plus! Et Dieu est notre grand soutiens dans ces moments difficiles! Il est notre meilleur conseillé!!!

  • laure says:

    Ellen, ta question est importante.. Devons nous tout sacrifier alors que l’autre ne fait qu’en profiter pour assouvir ses vices? est-ce lui rendre service que d’accepter l’inacceptable? et pourtant je rejoins les conseils avisés et sages qui tendent à faire perdurer le mariage… Le mariage chrétien est un acte de foi et d’amour. Mais sans ces valeurs au coeur de la relation, que vaut elle? Je cherche moi aussi ces mêmes réponses et je n’arrive pas à apaiser mon âme. Courage…

  • Ellen says:

    Aujourd’hui, jour pour jour, j’ai 10 ans de mariage et je vous avoue que je n’ai pas envie de subir une minute de plus dans ces conditions – Ce désastre s’est répandu sur le point financier, je dois tenter en plus des enfants, des affaires ménagères et manque de rituels de famille(manger à table ensemble et prière familiale), gérer les charges familiales. De plus étant mariée sous le régime de la communauté de biens – Au moindre laisser aller de son côté, j’en subit les conséquenses et impossible de pouvoir le conseiller , en amont, sentant le pire arrivé – “Je le fais chier” (ce sont ses mots) et refuse mes conseils … Bien entendu, le pire arrive toujours, je me retrouve à combler les manques paiements (Impôts, Mutuelle, téléphone, etc …)et je n’ai que le salaire d’une assistante BTP – Je veux bien pardonner mais il y a t’il toujours de l’amour ?
    L’année dernière j’ai dû faire un job “au black”, pour pouvoir joindre les deux bouts – Je suis dans l’instabilité financière constante, impossible de me projeter – Pendant que lui, bien qu’ayant un travail (à son compte), se permet les dernières technologies à la mode et autres caprices (tablette galaxy, vélo, etc …) je ne pense pas qu’il comprenne ses priorités !
    Bref – Je sais que le divorce n’est pas à la gloire de Dieu, mais dans ses cas, suis -je condamner à vivre comme ça ? J’ai la conviction que Dieu n’a jamais voulu ça pour moi – sans compter les conséquences sur les enfants, ils grandissent et leurs besoins aussi – j’aurais aimé pouvoir mettre de côté pour les études de enfants, prévoir pour la formation à la conduite etc… Bref ! je n’en peux plus !!

  • Ellen says:

    J’ai essayé de lacher prise, pour mieux me centrer sur moi et être moins stressée,… mais c’était sans compter sur la belle famille, qui d’emblée juge sans fondements !

  • Lili says:

    Dieu nous aime, homme ou femme et il est là pour nous soutenir, nous aider dans les moments difficiles. Celui qui néglige sa famille est pire qu’un non croyant. C’est dans la bible. Qu’est-ce que Dieu attend de nous? un mariage qui dure malgré le mépris, le manque d’amour, le respect, l’absence de joie, l’absence de Dieu finalement? Et il va condamner celui ou celle qui veut mettre fin aux mensonges? Dieu aime-t-il le faux? le mensonge? non. La description de cet homme ne correspond pas à la description d’un mari ou d’un père. Il a déjà rompu les liens sacrés du mariage. Lorsqu’on se marie, on se fait des promesses, ce n’est pas du vent, pas des paroles en l’air, on doit les tenir, les vivre, les défendre… si un mari (ou une femme) ne tient pas les promesses que le mariage suppose et s’il (ou elle) devient “pire qu’un non croyant” alors pourquoi Dieu trouverait plus juste de rester avec plutôt que de quitter cette personne? pour moi Dieu est amour… je recommanderais à cette femme de le prier afin d’être guidée sur la bonne voix, la bonne décision. Dieu voit dans nos coeurs, Dieu n’aime pas nous voir souffrir… il faut juste que nos décisions ne soient pas égoïstes et qu’elles soient justes. Le mari en question est-il chrétien? avez vous une personne dans votre religion qui pourrait vous écouter et vous conseiller? lui montrer qu’il est dans l’erreur? Beaucoup de gens restent marié dans l’hypocrisie. Ils ne s’aiment pas, ne se respectent pas, ne se parlent même pas… comment peut-on croire que Dieu encourage cela? quoiqu’il en soit, si l’on reste marié alors il ne faut pas que ce soit dans l’hypocrisie, le mépris et l’indifférence. Il faut tout faire pour développer l’amour, la joie, la compassion, l’affection…

  • Mehiel says:

    …En effet en toute logique la vie de couple et un “partenariat” mais il y le respect de chaque individu à prendre en compte pour que cette vie à deux soit porteuse. La situation que vit cette femme vis à vis de l’implication inexistante de son mari dans le quotidien est irrespectueuse et loin de pouvoir amener une vie d’épanouissement dans le couple. Après lecture et à l’évidence ce monsieur ne montre pas de volonté à vouloir rendre sa femme HEUREUSE. Pour ma part et cela n’engage que moi, ce monsieur est égoïste et hédoniste dans sa façon de se comporter (en mari et père). Alors peut-il réussir à dépasser cette attitude de vie ? Le veut-il ? A t’il envie de changer ? Le dialogue est aussi coupé car un conseiller conjugal peut-être salutaire pour continuer sur le même chemin avec ce respect qui n’est plus là. Mais c’est une démarche qui reste difficile car souvent l’individu “en cause” dans le couple ne veut pas reconnaitre qu’il y un problème. Il reste aussi un version plus “électrochoc” cette épouse doit trancher et se positionner face à son mari pour lui parler de son GRAND mal être qui l’empêche de vivre une vie de couple avoir les mots justes et bien pesés, être souple mais ferme, dans cette approche et surtout ne pas sous estimer cette situation de vie qui peut-être dramatique dans sa continuité. Dieu nous aime alors essayons de le lui rendre “Soyons et ayons la soif de vivre en harmonie” Maman de six enfants.

  • Haingo says:

    Dieu notre père aidez nous, nous sommes fatigués, nous voulons vivre une vie de famille heureuse et avoir un mari aimable, pardonnez nous notre manque de Foi, nous faisons qu’à notre tête la plupart du temps, à tous les mamans qui ont subi cela, fais nous voir tes grands œuvres, Vous seul a une solution pour nos problèmes. Dieu Eternel Amen.

  • Haingo says:

    Bonjour à tous répète cette prière parce que chaque moment qui passe nous sentons que nous sommes pas seulement seul mais comme porter un grand poids si nous ne donne pas nos fardeaux à Dieu la guérison n’est pas possible.

  • karine says:

    Bonjour !!!
    Je suis moi même mariée à un homme comme cela depuis 12 ans mais nous sommes séparés depuis 10 mois. J’ai eu droit à toute sortes de raisonnements puérils et actes graves. Pour mes belles soeurs et l’une de ses cousines cependant je devais le dorloter parce que sa mère est dcd alors qu’il n’avait que 12 ans. Au final de compte son attitude en plus des emplois sous payés, le manque de tendresse, les oublis (bb de huit mois enfermé dans une voiture), pas de sorties à deux, le fait qu’a la fin je devenais son cobaye sexuel à cause de ses défaillances à tout fait basculer et cela c’est mal terminé.
    Malgré mes prières Monsieur pense que c’est moi qui doit faire les démarches pour divorcer et en attendant la fin de la procédure avoir des relations intimes avec lui….et lui continue sa vie de célibataire dans sa petite cabane sans aucune responsabilité éducative envers ses enfants.
    J’ai bien sûr refusé une telle proposition, je continue de prier et je sais que mon Dieu me soutiendra. Je ne crie pas vengeance mais je sais que nous récoltons ce que nous semons.

  • magali says:

    Bonjour
    Je me retrouve dans l’article… J’ai 42 ans, mariée depuis 20 ans, deux garçons
    Depuis toujours, mon mari passe sa vie sur ses jeux videos. Nous n’existons pas, à part à table pour commenter ce que j’ai préparé : “béééé ! encore ça !” ou ce que je fais “ça ne sert à rien”
    Il travaille à 20 kms de la maison, je travaille à 100 kms, je fais donc plus de 200 kms par jour pour travailler. En rentrant, je dois trouver du pain, préparer le repas, superviser les devoirs, les bains, les vêtements du lendemain, mettre les machines, repasser le linge, le ranger, cirer les chaussures pour le lendemain, etc, etc..
    Mr est sur ses jeux videos, auxquels il joue, couché sur le lit. Il ne quitte plus la chambre d’ailleurs, à part pour aller travailler et manger. Il est toujours couché
    Le week-end les travaux sont pour moi : charrier le gravier pour combler les allées, le jardin, nettoyer les voitures (dont la sienne d’ailleurs), ranger le garage, aménager les placards, peindre, faire les courses
    C’est encore à moi de prévoir la livraison de fioul (commentaire : c’est de la connerie) et de bois
    Ca a beau être de la connerie, M. ne veut pas avoir froid….
    C’est encore moi qui gère les papiers et tout l’administratif, paie les factures.
    Il ne peut s’en occuper : il travaille, il est fatigué
    Oui mais moi aussi je travaille, moi aussi je suis fatiguée. Si fatiguée même que je n’ai plus que la peau sur les os, que je suis fatiguée en me levant…
    Au boulot, on me reproche de ne pas être assez investie (je dois quitter tôt poru récupérer les enfants, même quand il est là).
    A la maison on ne me trouve pas assez investie (je ne fais que râler. C’est à dire que je lui demande de m’aider, je me fais envoyer paître et donc, ça ne lui plaît pas….)
    Je prie chaque fois, dans le boucan que fait la tv dans notre chambre, je m’endors vers une heure du matin, pour me relever à 6 heures. Et M. gueule que je suis infernale, quand je lui demande de baisser le son de la TV et des jeux vidéo, qui hurlent dans la chambre, jusqu’à 1 ou deux heures du matin…. en même temps bien sûr
    Il a voulu un chien. Nous avons un chien, dont il ne s’occupe jamais. C’est pour moi
    Il a voulu un chat. Nous avons deux chats, dont il ne s’occupe jamais. C’est pour moi.
    Il a voulu deux enfants. Nous avons deux enfants dont il ne s’est jamais occupé. C’est pour moi.
    Ma vie est un enfer, et comme toutes les femmes, je dois faire comme si tout allait bien, sinon ça va me revenir en pleine figure…

  • papusico says:

    Moi, j’ai voulu persévérer au delà de 5 ans de mariage pour respecter la volonté de Dieu. Mais au bout d’un moment, je me suis dit que j’allais finir en maison de repos à ce rythme , je ne supportais plus les critiques qui me rabaissaient sans cesse, l’absence d’aide et de tendresse, les rapports sexuels obligatoires… alors, j’ai opté pour le divorce. Les enfants en souffrent. Je me sens débarrassée d’un poids mais la tristesse est mon quotidien , surtout le fait de se dire que la Parole ne semble guère autoriser le remariage. On ne peut pas prévoir que le caractère de son mari va se révéler comme ça, on fait le choix de se marier mais quelle souffrance lorsqu’on est si seule dans son mariage, on ne s’attendait pas à ça . Pourtant ce n’est pas faute d’avoir prié! L’échec reste en travers! La perspective de devoir rester seule jusqu’à sa mort renforce encore plus cette souffrance.

  • sylvielein says:

    Je me retrouve dans l’article de Magali. J’ai l’impression qu’elle copie ma vie… J’ai 39 ans et également deux garçons. Mon mari travaille à 100 % et moi à 80 %. Nous avons emménagé dans notre maison il y a 11 ans. La vie n’est pas toujours facile… A l’époque lors de la construstion Je me suis occupé de trouver les corps de métier, de choisir l’intérieur (cuisine, tapisserie, carrelage, sanitaire, etc…). Pendant la construction il a eu en décembre 2002 un ulcère éclaté. Je lui aie sauvé la vie en l’emmenant directement à l’hôpital. Sa convalescence a duré quelques semaines. Le jour j’allais au bureau, le soir j’allais le voir à l’hôpital, j’allais ensuite voir notre premier fils qui était gardé par mes parents à 20 km de la nouvelle maison et ensuite j’allais à la nouvelle maison travailler. Nous avons fait beaucoup de travaux nous-même. Moi-même j’ai rentré autre à la brouette 25 tonnes de galets au sous- sol, j’ai crépis le garage, j’ai poncé tous les murs du premier et du second étage, peint tout les murs et les plafonds 2 fois, tapisser les chambres en partie seul, la cuisine, le bureau et le salon, poser dans deux pièces du parquet stratifié. Quelques années plus tard j’ai carrelé le garage (125 m2). Je me suis occupé à remblayer de la terre pour l’extérieur et est planté toutes sortes d’arbustes et des fleurs dans le jardin , Nous avons quand même 911 m2 de terrain. Tout cela pour dire que aujourd’hui, je m’occupe d’entretenir le jardin (tondre, tailler les arbustes, scarifier le gazon, mettre de l’engrais, traiter les plantes contre les maladies, passer le Karscher au printemps, balayer le trottoir, etc etc… Ce n’est pas tout : je m’occupe de tout l’intérieur à savoir faire le ménage des deux étages tous les WE y compris nettoyer la salle de bain. De temps à autre je nettoie également le garage et la buanderie. Je nettoie les voitures intérieur et extérieur. Je m’occupe des enfants à savoir l’aide au devoir, je leur achète les habits quand il leur en faut.je fais les courses. Je m’occupe des animaux : un chat et un chien. Je m’occupe de tout l’administratif et de payer les factures. Je m’occupe d’organiser nos vacances de A à Z. Ah j’allais oublier que la lessive (laver le linge, repassage et ranger les habits dans leur armoire) est aussi à ma charge. J’ai beau râler pour qu’il m’aide et qu’il change mais rien n’y fait. Cela fait treize ans que nous allons chaque année à une marche en forêt fin avril avec un groupe d’amis. Nous faisons ensuite des grillades. Et ce WE ça n’a pas loupé. Nous avons été de nouveau les derniers car M. ne peut pas lever ses fesses. Il était saoul. Et qui n’a pas du ramener toute la famille à la maison : c’était moi. Etant donné, qu’il avait plu les chaussures étaient sales et bien sûr la voiture l’était aussi. Donc, qu’est-ce que je n’ai pas fait en rentrant; c’est de nettoyer l’intérieur de la voiture. Pendant ce temps M. est rentré dans la maison et s’est endormit sur le canapé. J’ai pu donc ranger les habits de tout le monde et nettoyer sa voiture toute seule. Il a pas montré le bout du nez. Et après bien sûr il ne s’est occupé des enfants. J’étais folle de rage et j’aurais eu tellement envie de péter un câble. J’en ai assez… Je travaille aussi. Tout reste à ma charge. Pour moi le mariage veut dire faire les choses à deux et non être l’esclave. J’ai retiré depuis dimanche mon alliance- Je ne me vois pas finir ma vie de la sorte mais d’un autre côté, je ne veux pas non plus quitter cette maison dans laquelle j’y est mis toute mon énergie et je ne veux pas non plus que mes enfants grandissent sans leur deux parents. Ma vie est un enfer, Il se repose sur moi!

  • rynas21 says:

    bonjour, je suis chrétienne et j’aimerais partager avec vous ce que je vis et recevoir également des conseils.mon couple traverse, voilà deux ans passées, ce genre de situation où j’ai l’impression que je ne me sens plus capable d’aimer mon mari comme avant. nous sommes en couple depuis 2000 et mariés en 2005.je me sens terriblement seule face aux charges de la maison mais aussi financière.et je pense que tout ceci est la conséquence d’une longue lutte que j’ai mené contre les penchants de mon mari pour l’alcool mais aussi et surtout pour ces longues soirées où je me retrouvais seule avec les enfants puisque mon mari sortais la plupart du temps et rentrait toujours à des heures tardives. résultats: beaucoup de solitude ressentie et s’accumulant avec les années qui passent. or cette année, il s’avère que, après tant de tentatives pour lui faire comprendre ma souffrance accompagnées des nombres de fois où j’essayais de le comprendre et pardonner, je lui ai fait part de mon souhait de me séparer de lui puisque je ne pouvais plus le supporter, mon amour pour lui s’éteignant petit à petit… et là un petit changement s’est opéré en lui, il sort moins le soir et il a même pu trouvé un emploi mais dans une autre commune. donc, je me retrouve seule avec mes enfants et lorsqu’il le peut, il vient nous voir mais je remarque qu’aujourd’hui, qu’il soit avec nous ou pas, j’ai toujours ce sentiment de solitude qui me pèse, je n’arrive plus à l’aimer, et lui ne m’accorde que très peu d’attentions, ce qui est frustrant car moi, je m’y efforce. ALORS j’envisage sérieusement de divorcer.quelle est votre point de vue?

  • Abigael says:

    Inter resistant ces sujets

  • dorky says:

    je vis la meme chose depuis 5ans de vie de couple et bcp plus depuis 1 an et demi de mariage et je compte divorcer.ma question cest pourquoi avnt de t’épouser on te promet tout le bonheur et dès que tu es mariée avec le type il devient invivable.

  • Pepe romanos says:

    Alors je vois que la femme se plein et tt ce que je vois c’est le mari qui est fautif dans tt ca. mais arretez cette femme ne travail pas, le mari a un boulot qui ne necessite pas des efforts physique q’elle mentionne au dessus. mais c’est du n’importe quoi quand on est dans le monde professionel et que l’on a jamais experimenter la pression morale qui est pire que une pression physique on ne peu se permetre que des dire une chose pareil. Donc pour moi je vois qu’il ya une faute du Mari et une de la femme aussi voila

  • sarah says:

    Je me retrouve un peu dans ce shcéma: un mari qui n’aide jamais, qui ne veut pas travailler, qui veut faire beaucoup d’enfants et qui m’isole de l’extérieur.
    Je suis tout le temps triste. Je devrais pourtant trouver la paix et la joie dans le christ. Je me dis que ma situation aurait pu être pire. Rien ne me console. J’ai parfois des envies d’assassiner mon mari. Il se prend pour un chrétien parce qu’il a la foi, mais n’applique les preceptes qu’à sa sauce. Je fais tout pour le rendre heureux mais il arrive des jours où je devient son bouc émissaire. Il s’accroche à la petite faute pour abattre sa rage: insultes, colère, provocations.. Je dois en plus le pardonner pour être une bonne chrétienne sauf que voilà je n’arrive plus à lui pardonner tout ce qu’il m’a fait subir. S’il ne revient qu’à moi, je veux vivre en paix avec les enfants, sans lui et sans aucun homme.
    L’église m’a averti de ne pas l’épouser mais il était trop tard (j’étais enceinte et mariée à la mairie). En effet, c’est un beau parleur qui a su séduire les prêtres au début avant de voir son vrai visage.
    J’ai honte devant ma famille, j’ai peur pour l’avenir des enfants et j’ai peur de la réaction de mon mari si jamais je fuis de la maison.
    Alors je prie tous les jours pour que Dieu emporte mon mari ou m’emporte moi ou fait un tremblement de terre dans ma vie.

  • Melora says:

    je suis marié depuis quatre ans et ma vie est devenue un enfer. J’ai un mari qui est tellement hypocrite et méchant. Aujourd’hui je suis enceinte de mon 2ème enfant et au début ma grossesse nécessité un suivi mais il ne m’a jamais demandé comment j’allais encore moins m’accompagner. l’année passé j’ai fais une fausse couche et il a demandé à quelqu’un d’autre de m’emmener à l’hopital ,j’ai été acheté les médicaments toute seule dès que je me plaignais la nuit que j’avais mal il me disait de faire moins de bruit et ne pas le réveiller et je devais m’occuper de ma fille aussi. aujourd’hui il ne rentre plus avant 1h00 du matin il boit plus et fume alors que je suis allergique ainsi que ma fille au tabac. lorsqu’il rentre il nous crie dessus la seule chose que je fais je prie pour avoir la paix et épargner ce petit ainsi que mon aînée mais il m’arrive de pleurer en cours de chemin ou au bureau tellement je suis malheureuse et je sais que même avec la prière je suis à bout.j’ai été béni Dieu m’a donné un travail après des années de chômage même Lui a vu que il ne nous donner plus d’argent alors que il en donne aux autres personnes qui lui demande ainsi que ses nouveaux amis et je devais demander à ma famille pour habiller ma fille et lui acheter le gouter ou le diner

    • Méhiel says:

      Un couple veut dire deux : respect, partage, réciprocité ce qui en découle que l’amour c’est tout cela. Comment vivre en couple sans AMOUR ? Sans RESPECT ? Nous sommes tous différents et chaque être doit prendre des dispositions si sa vie n’est plus respectueuse. Bon courage.

  • amor.fati says:

    je me retrouve un peu dans vos situations meme si de mon coté, la situation differe un peu. Je suis femme au foyer. Mon mari travaille à un poste où il a des responsabilités et qui est somme toute très exigen; autant sur le plan moral que physique. Je gere donc le quotidien et nos 3 enfants (7, 6 et 5 ans)aussi bien que je peux et sans jamais me plaindre, car j’aime m’investir pour ma famille.
    Là où je me sens terriblement triste, c’est quand, de façon repetitive depuis que nous nous connaissons finalement, mon mari n’a AUCUNE attention pour moi.
    Je ne suis pas trés exigente, mais pour expliquer par exemple, il n’a jamais rien organisé pour mes anniversaires. Jamais un cadeau, jamais un resto surprise, jamais un bouquet de fleurs…. un vague “bon anniversaire cherie” pour le dit jour… et l’affaire est rêglée….
    Je ne suis pourtant pas a plaindre, car mon mari cède a tous mes caprices: je peux tout accomplir, tout acheter, tout organiser…. dans la mesure ou lui ne doit pas y investir une seconde de son temps personnel…
    Sur des choses beaucoup plus simples, je ne peux pas ou tres peu lui parler: le soir (apres le coucher des enfants, seuls moment ou nous avons un peu d’intimité), alors que j’aime bien discuter avec lui avant de m’endormir… lui veut lire. Alors il conscent quand je lui dit que j’en ai marre et que j’aimerai bien parler un peu a fermer son bouquin, mais cela dure generalement moins de 5 minutes et notre conversation est inevitablement close par un “bon, on bouquine un peu maintenant”? …. du coup j’ai l’impression que ma vie ne l’interesse pas du tout.
    depuis un certain temps, comme il a pas mal de pression au travail, j’ai prit mon parti d’aller en son sens et de ne pas le contrarier, meme s’il decide à 14h30 un dimanche de poser une etagere dont je ne vois pas l’utilité…. je vais l’aider… meme si je n’ai pas envie de regarder tel film a la tv… je regarde avec lui pour lui faire plaisir… meme si j’avais envie de manger une salade…. je lui prepare le plat qu’il m’a dit qu’il aurait plaisir à manger….

    Chemin faisant, j’ai l’impression de me perdre petit à petit en faisant toujours un pas de plus vers lui quand lui n’en fait aucun vers moi…

    A coté de ca, il n’a de cesse de ma dire “je t’aime”, et qu’il a de la chance de m’avoir…. et je suis sure qu’il est sincere…. MAIS… je me demande si on peut vraiment appeler ça de l’amour.

    Je sais que ma situation n’est pas du tout identique, ni aussi”extreme” que celles decrites par beaucoup de femmes plus haut, mais je me pose quand meme des questons….
    que puis-je faire pour que mon mari comprenne que parfois, il suffit de bien peu pour rendre l’autre heureux, et que ce n’est pas une question de qualité de vie (je n’ai a me plaindre de rien), mais bien d’attention du quotidien.

    • Sophie says:

      Connaissez-vous Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus? Parfois, comprendre que l’autre sexe ne parle pas le même langage peut régler bien des choses.

  • ka says:

    Mesdames…allons pourquoi doit on comprendre l’homme mais excuser l’homme de ne pas nous comprendre?… Pour répondre à Pepe romanos, que dite vous aux femmes qui travaillent (poste à responsabilité, de nuit…) dont le mari ce comporte de la même manière.. encore une excuse hypocrite d’un homme fainéant, tout simplement. Il suffit maintenant de vous cacher derrière de faux prétexte. Entendez et respectez ces femmes qui expriment une véritable souffrance. Mesdames, entendez vous, estimez vous, respectez vous et agissez. Il n’en tient qu’a vous de ne plus subir. Parlez, écoutez et réciproquement il faut que vous soyez entendus. Si cela n’est pas le cas alors fuyez… Protégez vous et par la même vos enfants, d’un manque d’amour et de respect.

  • BABE says:

    Mes yeux viennent de s ouvrir;;;;;;
    je viens de comprendre…..quel cauchemars…… Si seule, à deux, mais seule à tout régler, plus mon cancer, ma dépression, perte d ’emploi et je suis sans rien, je parle seule, je réponds à mes questions seule…..il dit m’écouter et prendre beaucoup de temps pour moi………et cela est presque fatiguant, à force de parler de la même choses,????, il m’aime, mais suis seule, je me débrouille avec tout, les travaux pas fait, fatigué;;;cela serait tellement long à expliquer….
    De vous avoir lu, cela me fait chaud au cœur.
    J’ai comme l’impression, d’avoir compris, qu ‘il vie, sa vie, et que moi je résous tout les problèmes;;;;Je suis formidable. Ses dires. Je viens de comprendre. Je suis prise pour une imbécile. Bardé de diplômes.Je lui ai laissé la place et m ‘occupe de tout. Je suis coincé, cause mon cancer et autres gros problème de santé. Isolée. Seule et sans personne pour parler.
    Depuis 5 ans dans les travaux, j ‘ai fais se que j ‘ai pu. Je suis à bout et épuisée.
    Nous n’avons plus depuis des années de contact intimes. J’en souffre. IL dit respect ????
    Nous ne voyons et invitons personne.
    Je n’ai plus confiance en moi.
    Je règle tout. Je travaille au noir, et malheureusement obligée de m’arrêter, car santé à zéro.Je vends tout, pur régler les factures, je trouves des astuces, des idées, pour nos dettes. Il dit que je suis formidable. Par contre lui. Ne trouve rien. Il bosse, point.
    Il est heureux.
    Merci à vous.
    Je dois absolument m ‘en sortir.
    Je dois retrouver le respect pour moi même, et penser à moi.
    Je sens qu il a sa vie, il ment.
    Comment être aussi naïve et tomber de si haut.
    J’ai tellement mal, que je ne comprends pas.

  • BABE says:

    Je viens de lire un post
    et je viens de réaliser aussi, jamais de souhait d anniversaire, de fleurs, de petit cadeaux, de surprise, d invitation. RIEN, en 5 ans.
    Il dit que cela n est pas sont truc.
    Il n y pense pas.
    Noel, nouvel an , non plus.
    Par contre moi, invitations plus plus, quand je pouvais financièrement et voyages aussi.
    Donc, mon Dieu, que je suis si seule, à vivre, avec un être égoïste.
    Je préférais être à vos côtés.
    Ne plus souffrir.

  • jessica says:

    RITUEL POUR ATTIRER UN HOMME OU UNE FEMME , RITUEL POUR GAGNER UN PROCES

    Bonjour mes gens biens
    je me nomme jessica paraiso je vis à MANTES LA VILLE, France je suis né en 1985 (30 ans)
    je suis Assistante ressources humaines à l’heure ou je parle
    EN 2012 j’ai été renvoyé et en chômage depuis 2012
    Tous a basculé dans ma vie, mes enfants passent leurs temps à faire des va et vient
    Mon mari lui il a trouvé une jeune fille de 25 ans et décide de me quitter dans ces moments difficle
    J’ai failli me faire succider quand j’ai entendu parlé de chance retour affectif en 3 Jours à la télévison sur

    la chaîne africaine
    le vieux était habillé en roi et c’était bien le roi d’un grand village en afrique et sans lui les rois du

    ghana du nigéria du guinée du togo et autres pays ne peuvent rien dire car c’est lui qui a reçu le grand

    pouvoir et quand il demande qualque chose comme bien ça se réalise en 3 jours donc les autres rois ont peur de

    lui
    ils ont parlé pendant au moins 3 heures de temps et j’ai tout suivi puis ils ont également donné leur adresse

    et je les ai contacté le lendemain matin
    Tout d’abord je lui ai dit que j’étais en France et que je demande si ce que je vais lui demander il poura le

    faire a distance
    Il m’a répondu que ce n’est pas un problème de lui donner seulement le nom et prénom de mon mari et en ajoutant

    des produits il pourra réaliser des rituels en 3 jours pour le faire revenir vers moi je l’ai cru car je l’ai

    vu à la télé
    Je lui ai fourni tout ce qu’il voulait et puis en 3 jours effectivement mon mari a quitté l’autre fille et il

    est revenu vers moi et il fait tout ce que je lui demande ; j’ai repris a nouveau mon travail c’est génial je

    suis tellement heureuse que j’ai envoyé un cadeau au roi
    ceci est vrai car c’est à la télévision j’ai eu son adresse ce n’est pas sur internet donc ça n’a rien avoir

    avec l’arnaque chers amis
    voici son numéro veuillez le contacter et il vous expliquera tout au téléphone

    voici son adresse mail : chanceretouraffectifen3jours@yahoo.fr

    0022 966429 749

    Jessica PARAISO

    • Sarah says:

      Je reponds à Jessica!
      Que personne ne suive cette voie au Nom de Jesus Christ!
      C’est l’oeuvre de satan

  • dhav says:

    Bonsoir. Au fait je ne sais pas quoi dire. Dans mon situation mon epoux prefere passer ses moments avec ses amis que sa famille. Pour lui c plus important. Si je lui fait de mon mecontenment. Il s’enerve et me cris dessus. Je vous remercie

  • Roy Samperi says:

    I simply wanted to thank you a lot more for your amazing website you have developed here. It can be full of useful tips for those who are actually interested in this specific subject, primarily this very post. Your all so sweet in addition to thoughtful of others and reading the blog posts is a great delight in my opinion. And thats a generous present! Dan and I usually have enjoyment making use of your recommendations in what we need to do in the near future. Our checklist is a distance long and tips will certainly be put to excellent use.

  • zeineb says:

    Bonjour,
    Je ne suis pas chrétienne je suis musulmane, je suis quelques part dans la même situation, toutefois je suis sidérée par le genre de conseil qu’on donne ici, dieu n’aime pas les faibles, dieu aime les gens qui s’affirment, la femme doit expliquer à ce genre de mari qu’il doit travailler fort sur lui même pour mériter d’être son mari, bref, réveillez vous les filles et dites à César ce que César mérite.

  • Yan says:

    Salut,sa fai deja 1ans ke jsui mariée et mon mari est kelkun de bien sauf ke je vis dans la meme maison ke ma belle-mere, le souci c ke ma belle mere et ma belle soeur sont très capricieuse et dictatrice,elles veulent ke tou se pass a leur facon.et kan c pa le cas,elles boudent et ne me parle plus.alor g decide de m’eloigner d’eux et biensure ma belle mere m’a insulter parcke jme sui eloigner d’eux et ke g pa manG avec eux et sa c passer devant mon mari sans k’il di un mot.dpui moi et ma belle mere on se parle plus et maintenant mon mari veut ke jfai le premier pas,c’est a dir oublier tou cki se pass et recommence a parler avec eux,et vu ke jsui pa d’accord avec lui,il est super faché contre moi et il ne m’addess plu un mot.je c plu koi fer.parcke c pa la premiere fois je sa arriv,a chak foi c tujur moi ki a fai le premier pa.jc vraiment plus koi fer

  • Oumlina says:

    Que Dieu vous viennent en aide , c’est fou de voir que beaucoup de femme
    Vivent des situations similaires, je me reconnais dans certains témoignages
    Manque d’investissement, jeux vidéos tout au long de la journée, harcèlement
    Pour le poids , même si je ne suis pas chrétienne ma religion me permet de divorcer
    Puis de me remarier , quitter une personne est difficile, et ce genre de personne mène à l’isolement
    Pour moi cela est une épreuve, et seul Dieu peut nous venir en aide.
    Puis je suis d’accord pour prendre voir volé du temps pour soi.

  • foheil@yaho.fr says:

    J’ai trompé ma femme pendant de nombreuses années.
    Je suis musulman pratiquant et j’ai bafoué tous mes principes.
    J’ai traité ma femme d’obèse et me suis moqué d’elle.
    Ma femme m’adorait et j’ai été incapable de lui rendre cet amour.
    Je me suis montré ignoble et je regrette d’avoir levé la main sur elle.
    Je me sens seul mais c’est certainement parce que je n’ai pas su donner ma confiance.

  • Flowers says:

    Bonjour.
    Je me reconnais parfaitement dans ce témoignage. Je suis mariée depuis 35 ans à présent. Tout ce que cette femme dit sur le manque d’investissement de son mari dans l’éducation des enfants je l’ai connu. Sur les travaux qu’elle effectue seule aussi et c’est encore ce qui pose problème à l’heure actuelle. Je suis un peu plus âgée que mon mari, j’ai 71 ans et lui 62. Je vis dans un corset pour cause de problèmes de colonne vertébrale. Il ne fait toujours rien. J’ai entrepris de refaire des escaliers extérieurs mais la tâche s’avère trop lourde pour moi. J’ai dû laisser mon chantier à l’abandon. Il ne s’en préoccupe pas et c’est quand j’ai un sursaut d’énergie et que je reprends le travail qu’il propose son aide. Aide qui se limite à me préparer une bassine de béton et me regarder travailler. Je me fais beaucoup de souci pour l’avenir. Je ne tiens pas à vendre ma maison, je n’ai pas assez d’argent pour payer quelqu’un pour faire ce que je ne peux plus faire. J’ai tout construit dans cette maison au fil des années : carrelages, enduit sur deux étages, peintures, murs extérieurs, drainage du jardin, terrasse… etc
    Je n’en peux plus et je ne pense pas que ce soit une épreuve infligée par Dieu.

Afficher vos commentaires