Guide de survie d’une mère célibataire : Ce monstre que l’on appelle PEUR

Auteur: Linda McCutcheon

Y a-t-il quelque chose qui ne tourne pas rond chez moi? Est-ce que quelqu’un m’aimera encore un jour? Vous êtes-vous déjà surprise à vous poser ces questions? Vous êtes-vous déjà inquiétée de savoir comment vous alliez jongler entre la gestion de vos finances, la tenue de votre maison et le fait de vous occuper de vos enfants? Si c’est le cas, sachez que vous n’êtes pas seule. Lorsque je suis devenue mère célibataire, je me suis aussi posé toutes ces questions.

Lorsque vous devenez une mère célibataire, votre vie en est toute bouleversée. On dirait que la peur fait autant partie de votre vie que le fait de respirer. Je n’avais pas de partenaire pour m’aider, alors j’ai commencé à m’occuper du budget, à essayer de savoir quelle facture régler en priorité, à effectuer les travaux d’extérieur et le plus important, à être un modèle de stabilité pour mes enfants. La peur m’étreignait si fort qu’à la fin de chaque week-end, j’avais peur de commencer la semaine suivante par peur de ce qui pouvait arriver.

La peur peut vous accabler

La peur peut faire en sorte que vous vous sentiez acculée et que vous ayez l’impression que les choses vous échappent totalement. Si nous la laissons faire, la peur peut nous ronger à petit feu et devenir le monstre qui se cache sous notre lit. Max Lucado a rédigé un petit fascicule intitulé  Imagine Your Life Without Fear  (Imaginez votre vie sans peur). Si vous en avez la possibilité, achetez ce petit fascicule de 46 pages qui est très puissant. (Le fascicule est disponible sur le site de Lucado pour seulement 2 $ pour un paquet de 5 fascicules; en voici l’adresse http://www.maxlucado.net/fearless/fearless-booklets-5-pack). Je cite : « La peur est, par essence, le sentiment de ne plus maîtriser la situation ».

Avez-vous le sentiment que vous avez perdu la maîtrise de la situation, comme je l’avais à l’époque? En ce qui me concerne, chaque nouvelle journée représentait un défi; la peur me maîtrisait si je la laissais faire. Je pouvais facilement laisser mon imagination s’emporter et essayer de tout comprendre. En toute honnêteté, ce n’est pas de cette manière que les choses se passent dans la vie.

2 Timothée 1:7 nous dit ceci : « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse ». (LSG). N’avez-vous pas le sentiment d’avoir davantage de pouvoir et de liberté? Dieu nous aidera au fur et à mesure que nous irons de l’avant. Tirez parti de la puissance de Dieu. La peur sera-t-elle toujours présente? Bien sûr, mais ne la laissez pas avoir une emprise sur votre vie. Commencez à mieux gérer votre sentiment de peur et demandez à Dieu de vous accorder la force, l’amour et la sagesse.

Il est possible de surmonter sa peur

Je me souviens d’avoir su au fond de moi qu’il était temps pour mes enfants et moi de quitter la ville dans laquelle nous vivions. Je n’avais aucun soutien familial dans la nouvelle ville et j’ai alors demandé à Dieu de me guider et il a m’a clairement ouvert des portes. Cela n’a pas été chose facile. Déménager signifiait vider la maison, trouver un nouvel emploi, un changement d’école pour les enfants et gérer la réaction de mon ex-conjoint face à cette décision. J’aurais pu me replier sur moi-même et laisser la peur me forcer à oublier cette idée, mais Dieu m’a donné le pouvoir d’agir.  Les choses se sont mises en place. Cela a été difficile, mais c’était la bonne décision à prendre!

Pourquoi ne prenez-vous pas quelques minutes pour écrire ce qui vous fait le plus peur? Parfois, lorsque nous mettons les choses par écrit, elles deviennent plus faciles à affronter. Lorsque votre liste est prête, voyez quelles solutions vous pouvez raisonnablement mettre en œuvre. Si cela vous pose problème, appelez une amie qui pourra vous aider à vous poser des questions en lien avec chacun des éléments de votre liste. Lorsque nous résistons à la peur, nous pouvons commencer à considérer cette nouvelle vie comme une nouvelle aventure remplie de possibilités. Vous ferez toujours face à des défis, mais la peur ne sera pas la seule réponse que vous pourrez y opposer. Le fait de savoir que vous faites ces choix pour votre famille vous donnera de la force.

Vous n’êtes pas seule

Alors que je lis la Bible, je suis réconfortée par le fait de savoir que d’autres personnes sont elles aussi confrontées à la peur. David a dû faire face à Goliath, l’apôtre Paul a prêché devant des défenseurs de la Loi en colère tenant des pierres dans leurs mains et prêts à le lapider, Pierre a renié Jésus et les disciples ont failli se noyer dans une mer tumultueuse.

Faites face à vos peurs et ne vous cachez pas. Demandez à Dieu de vous aider, car il est votre bouée de sauvetage. David a tué Goliath, Paul a pu retrouver la sécurité, Pierre a été pardonné et Jésus a calmé la mer enragée.  Demandez à Dieu de vous accorder la sagesse lorsque vous êtes face à vos peurs. Parlez-en avec une amie de confiance. Ne laissez pas la peur vous maîtriser.

Dieu nous assure qu’il connaît nos inquiétudes et les comprend. Le Psaume 55.22 nous dit ce qui suit : « Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste » (LSG). Dans I Pierre 5.7, il est dit : « Et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous ».

Au moment où vous affrontez votre journée aujourd’hui, quels domaines de votre vie seront de moins en moins affectés par la peur? Croyez-vous que Dieu ne vous laissera pas tomber? Qui pouvez-vous appeler pour vous aider à surmonter ces peurs?

Notre Père qui est aux cieux, nous sommes reconnaissantes que tu nous permettes de déposer ces peurs à tes pieds. La peur peut nous paralyser et nous empêcher d’avancer. Aide-nous à avancer étape par étape vers la liberté que tu nous offres. Accorde-nous ta sagesse pour entreprendre ce cheminement. Nous te remercions pour ton Esprit qui nous donne l’amour, la force et la sagesse.  En ton nom tout puissant, amen.

Vous pouvez avoir de l’AIDE, vous pouvez garder ESPOIR, vous pouvez être GUÉRIE!

Ne manquez pas la suite du Guide de survie d’une mère célibataire :

La boîte à outils

Les limites

Ce monstre que l’on appelle PEUR

Test, test, 1, 2, 3

Les souvenirs

Faire son deuil

Le jeu du coupable

Se contenter de son état présent

Un panier plein de rêves

Le bilan

 

Lire aussi:

S’abandonner

 

 

Print


Une réponse à “Guide de survie d’une mère célibataire : Ce monstre que l’on appelle PEUR”

  • Patricia says:

    Bonjour,
    Enfin un article complet ! C’est vrai qu’on s’inquiète un peu quand on est seul avec des enfants à la charge. On se pose pas mal de questions et on se soucie surtout du coté financier. Je suis passé par là mais heureusement que Suzanne≈ Gagnersonargent.fr m’a montré la meilleure façon pour gagner ma vie. Maintenant, je teste des produits alimentaires et c’est rémunérant. Il suffit juste d’être plus malin et c’est dans la poche.

Afficher vos commentaires