Relations transformatrices : partie 3 de 14

Auteur: Josh McDowell

C’est l’amour que nous manifestons à l’enfant qui lui donne le goût de connaître la vérité.

L’école de médecine de Dartmouth, de concert avec d’autres organismes, a commandité une étude scientifique concernant les jeunes. Ils n’ont pas fait d’études. Non, ils ont plutôt décidé de compiler et de comparer plus de 260 études récentes à leur sujet. Ils ont donné ce titre à la publication qui décrivait les résultats de leur enquête : Hardwired to Connect (Conçus pour connecter). Pourquoi ce titre?

Ils ont expliqué le choix de titre ainsi : toutes les études scientifiques démontrent que dès l’instant de sa naissance, le bébé possède un cerveau conçu pour vivre en relation avec d’autres êtres humains. Il ne s’agit pas seulement d’un penchant émotif ou spirituel, mais aussi d’une réalité physique.

Vous voulez voir vos enfants adopter vos valeurs? Vous voulez que vos jeunes viennent à aimer Jésus, à aimer les Écritures, à vivre selon la vérité? Savez-vous ce que la science a à dire à ce sujet? Savez-vous ce que cette étude nous révèle?

Deux choses :

Premièrement, vous devez vivre une relation profonde, une relation d’amour avec cet enfant. Autrement, il rejettera les valeurs que vous désirez lui inculquer.

Deuxièmement, selon cette étude, si vous voulez qu’un jeune accueille vos valeurs et vive selon la vérité que vous lui inculquez, vous devez vivre selon ses valeurs et cette vérité vous-mêmes. Autrement, l’enfant va les rejeter.

C’est comme si la science vient finalement confirmer ce que la Bible dit depuis des millénaires. On se croirait en train d’entendre Jésus qui dit : « Je vous ai donné un exemple à suivre. Faites aux autres ce que j’ai fait pour vous. »

C’est comme Paul, lorsqu’il dit : « Mes enfants, modelez votre vie sur la mienne et apprenez de ceux qui suivent notre exemple. »

Quand cela vient à encourager la foi qui vient alors former les valeurs et influencer le comportement, tout est question de relation.

Article suivant>>

<<Article précédent

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires