Relations transformatrices : partie 5 de 14

Auteur: Josh McDowell

Si vous voulez demeurer fidèle à l’enseignement de la Bible et voir les jeunes influencés pour Jésus-Christ, il ne faut pas négliger votre relation avec eux.

La plupart des parents chrétiens que je connais désirent voir leurs enfants venir à Jésus et croître dans la foi, mais selon moi, ils s’y prennent de la mauvaise façon. (C’est surtout le cas pour les pères.) Permettez-moi de vous expliquer ce que je veux dire par cela.

En Romains 15.18, l’apôtre Paul dit ceci : « Car je n’oserais mentionner aucune chose que Christ n’ait pas faite par moi pour amener les païens à l’obéissance, par la parole… »

Et les gens m’arrêtent là pour dire : « Tu vois, il faut enseigner la vérité. Il faut insister sur cela. Il faut les intégrer dans un bon groupe de jeunesse qui enseigne la vérité. »

Mais savez-vous ce que j’ai constaté au fil des 50 ans que j’ai consacrés à un ministère auprès des jeunes?

Pendant toutes ces années, j’ai constamment vu des parents s’approcher de moi pour me dire quelque chose comme ceci : « Josh, que devrions-nous faire? Notre fille est enceinte, et elle nous hait. » « Notre fils est toxicomane. » J’ai entendu toutes sortes de choses.

Parce que j’œuvre parmi les jeunes depuis si longtemps, les gens veulent toujours m’accueillir chez eux pour parler des problèmes qu’ils ont avec leur enfant, dans l’espoir que je puisse leur offrir une solution.

Maintenant, avant d’offrir des conseils à des parents, il faut prendre le temps de découvrir quel type de relation ils entretiennent avec leurs enfants. S’ils ont une belle relation, nous les conseillerons d’une certaine façon, et s’ils n’ont pas une bonne relation avec leurs enfants, nous les conseillerons tout autrement.

Donc, je demande aux parents de me décrire leur relation avec leur enfant. Savez-vous ce que je trouve d’intéressant? Je crois que je demeure fidèle aux faits en disant que ces dernières cinquante années, tous les pères m’ont dit quelque chose comme ceci : « Eh, bien, nous avons toujours eu un culte familial, et nous leur enseignons la vérité. Nous les amenons à un bon groupe de jeunesse, ils participent à une bonne étude biblique et nous leur enseignons la Bible. »

Et je me trouve assis là, en train de me demander quel lien possible il y a entre tout cela et leur relation avec leur enfant?

Ils font presque tous appel au fait qu’ils ont enseigné la Parole. Mais notez bien que lorsque Paul dit : « Car je n’oserais mentionner aucune chose que Christ n’ait pas faite par moi pour amener les païens à l’obéissance, par la parole… », il ajoute : « et par les actes. »

J’ai souvent besoin de dire aux pères : « Si vous enseignez la vérité sans la vivre à la maison, dans votre vie de couple, au travail, alors il se peut très bien que vos enfants rejettent votre foi. »

Car, voyez-vous, ce sont les relations qui engendrent les croyances qui forment nos valeurs et influencent notre comportement.

Article suivant>>

<< Article précédent

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires