Au secours! La trentaine approche!

Auteur: Genevieve Paradis

trentaineDans quelques mois, j’aurai 30 ans. Déjà! Le jour de mes 18 ans, je croyais que la trentaine était bien loin. Mais aujourd’hui, celle-ci cogne à ma porte. Inévitablement, la venue de cette « dame » me pousse à faire un bilan des 12 dernières années.

Constat # 1 : Je n’ai pas atteint tous les objectifs que je m’étais fixés.
À 18 ans, je rêvais d’une vie familiale stable, d’une carrière brillante et d’une bonne sécurité financière. Je prévoyais sortir de l’université vers l’âge de 23 ans. J’allais ensuite me lancer dans une carrière qui, vers l’âge de 30 ans, serait bien partie. J’étais dans une relation amoureuse sérieuse, donc je m’imaginais déjà être mère et co-propriétaire d’une maison avec ce conjoint.

Après quelques détours, j’ai terminé mes études universitaires avec seulement un semestre de retard sur mon plan de match initial. Ouf! J’ai eu chaud!

Qui est Jésus? Le connaissez-vous?

Des questions? Parlez-nous-en!

À 29 ans, 6 mois et quelques jours, je suis mariée depuis presque 5 ans avec un homme que j’aime de tout mon cœur… mais pas celui de mes 18 ans! Nous demeurons dans un appartement décent, mais nous sommes loin du jour où nous pourrons acquérir une maison. Nous n’avons pas encore d’enfants à cause de problèmes de fertilité – l’imprévu le plus difficile à gérer émotionnellement! Côté carrière, je suis dans un tournant de ma vie. Venant de quitter mon emploi par désir de « voir autre chose », je ne sais trop de quoi j’ai envie.

Constat # 2 : La vie s’est chargée de m’apporter d’autres expériences.
À 18 ans, je n’aurais pas pu m’imaginer…

  • m’envoler vers la Tanzanie pour participer à un voyage missionnaire de six semaines;
  • marcher l’allée centrale d’une église dans une robe blanche pour dire officiellement « oui » à un homme pour la vie;
  • travailler pendant six ans pour une organisation chrétienne internationale à but non lucratif;
  • passer à travers le deuil de trois fausses couches sans être totalement détruite;
  • aller en Thaïlande pour un congrès international pour femmes en leadership à titre de leader émergeante;
  • vivre une relation maritale aussi saine même si je suis la fille de divorcés;
  • être personnellement impliquée de manière significative dans la vie d’autant de gens;
  • être mentor pour des jeunes femmes qui désirent grandir dans leur leadership et leur spiritualité;
  • envisager l’adoption internationale;
  • contribuer à des sites web!

Si quelqu’un m’avait dit que je ferais une seule de ces choses, j’aurais bien ri! Heureusement, la vie s’est chargée de me diriger dans ces merveilleuses expériences. J’en retire d’excellentes leçons pour entamer la trentaine.

Constat # 3 : J’ai appris à accepter que je ne contrôle pas tout.
Je retiens au moins une bonne leçon du début de ma vie « d’adulte » : la vie ne se passe pas toujours comme JE le voudrais ou comme JE l’avais prévu, et je dois l’accepter! Il y a bien des facteurs, des évènements, des circonstances et des gens que je ne peux pas contrôler. J’ai appris à dire : c’est bien ainsi et quelle leçon puis-je retirer de cela?

Même si je n’ai pas atteint MES objectifs, ces 12 dernières années n’ont pas été si mal, finalement! Quand je regarde la vie que je mène aujourd’hui, je suis bien heureuse que les objectifs que je m’étais fixés n’aient pas tous été atteints. Je crois que ma vie jusqu’à maintenant a été beaucoup plus intéressante que si elle avait simplement suivi le cours de MES plans!

Constat # 4 : Atteindre mon plein  potentiel grâce à Dieu.
Cette attitude sereine que j’ai acquise au fil des ans, je la dois à ma relation avec Dieu. À 20 ans, j’ai découvert Son amour pour moi. Avec les années, j’ai compris que Son désir est de m’aider à atteindre mon plein potentiel. Puisque le potentiel de quelqu’un se développe souvent par des défis, des changements de cap et même des épreuves, je vois que c’est ainsi que Dieu a travaillé dans ma vie. Et je Lui en suis très reconnaissante! Car viser à atteindre mon plein potentiel, c’est beaucoup plus excitant que de simplement suivre un plan de match que j’ai moi-même décidé à l’avance!

Et vous qui êtes à l’aube de la trentaine, où en êtes-vous?
Quels étaient vos rêves, vos plans, vos objectifs à atteindre et à fêter lors de vos 30 ans? Les avez-vous atteints? Ou bien la vie s’est-elle chargée de vous emmener sur une autre route? Quel que soit votre bilan de vie, vous pouvez atteindre votre plein potentiel en marchant dans la puissance du Saint-Esprit à chaque instant.

devo-interact-icon-42x42Si vous aimeriez poser une question, ou si vous désirez simplement parler avec quelqu’un de ce que vous vivez, n’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos mentors en ligne. Vous pouvez faire appel à ce service à tout moment. À la réception de votre message, un mentor vous répondra, et vous pourrez continuer le dialogue aussi longtemps que vous voudrez. Ce service est gratuit, confidentiel et libre de jugement. Tous les mentors sont des bénévoles formés qui offrent une certaine expérience de la vie. La communication se limitera à ce dialogue avec un mentor; nous ne vendrons pas vos coordonnées à une tierce personne. Vous n’avez qu’à cliquer pour commencer le dialogue.

Print


2 réponses à “Au secours! La trentaine approche!”

Afficher vos commentaires