Ce que nos prières devraient contenir

Auteur: Katherine J. Kehler

Quand j’ai commencé à me passionner pour la prière – communion avec le Dieu de l’univers – je priais en général pour Lui demander des choses. J’ai appris plus tard que, bien que « demander » fasse partie de notre relation avec Dieu, il existe aussi d’autres éléments dans la prière que nous allons vouloir inclure au fur et à mesure de la croissance de notre relation avec le Seigneur.

Le catéchisme de Westminster pose la question suivante : « Quelle est la raison principale de l’existence de l’être humain ? » et la réponse est : « De glorifier Dieu et d’être avec Lui pour l’éternité. »

Eh bien, j’ai souvent traité Dieu comme un « distributeur d’exaucement de prières » plutôt que comme une personne avec laquelle j’avais une relation d’amour.

Bien que notre communion avec Dieu dépende de l’attitude de notre cœur, voici quatre aspects de la prière qui permettent d’avoir une conversation saine avec Dieu.

  1. Adoration. Adorer dieu, cela veut dire Le vénérer, Le louer, L’honorer et L’élever. En d’autres termes, Le respecter, L’admirer, dire Ses merveilles. Les psaumes 103 et 145 sont de bons exemples d’adoration du Seigneur.
  2. Confession. Quand on commence à admettre combien Dieu est grand, parfait et admirable, cela nous pousse à reconnaître nos faiblesses et nos péchés. Dans la démarche de prier, il est vital d’admettre et de confesser ses péchés (1Jean 1 :9) et de savoir qu’Il nous a pardonné nos péchés passés, présents et futurs. Parce que Dieu est un Dieu Saint, il nous faut venir devant Lui avec un cœur lavé. « Si j’avais conçu l’iniquité dans mon cœur, le Seigneur ne m’aurait pas exaucé » (Psaume 66 :18).
  3. Action de grâces. Remercier est une expression de foi et la foi plait à Dieu. Dans Hébreux 11 :6, nous lisons « Or, sans la foi, il est impossible de Lui être agréable. » I Thessaloniciens 5 : 18 nous dit : « Rendez grâces en toutes choses, car c’est à notre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. » Nous n’avons pas besoin de remercier pour les circonstances, mais remercions pour Sa provision totale pendant les bonnes – et pénibles – circonstances.
  4. Supplique. Demander semble si naturel aux enfants ! En tant qu’enfants de Dieu, nous pouvons Lui parler librement et Lui demander pour toutes choses. Et, tout comme un parent attentionné, Il va répondre « Oui » à certaines de nos requêtes, « Non » quelque fois et parfois Il nous dira : « Attends ».

Pour vous souvenir de ce plan de prière, vous pouvez par exemple utiliser l’acronyme ACAS – Adoration, Confession, Action de grâces et Supplique. Chacune de ces parties est nécessaire pour rendre les prières efficaces. Il existe encore bien d’autres aspects de la prière dont je vous parlerai une autre fois. Mais si prier est nouveau pour vous, je vous recommande de commencer à inclure ces quatre éléments dans vos prières.

« Père éternel, je suis en admiration devant le fait que parmi les 6 billions de gens sur la terre, Tu m’entends et même que Tu prends plaisir à écouter mes prières. Merci infiniment. Tu sais comme je suis portée à péché dans mes actes et dans mes comportements. Merci de me pardonner. S’il te plait, fais de moi la personne que tu veux que je sois. Amen. »

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires