Nouvelle optique sur l’inquiétude

Auteur: Darren Hewer

D’ailleurs, qui de vous peut, à force d’inquiétude, prolonger son existence, ne serait-ce que de quelques instants? Matthieu 6.27

Comme je quittais la maison, ma mère m’a dit qu’elle s’inquiétait du fait que je prenais l’autobus pour retourner à mon appartement, pour ensuite avouer que si j’avais décidé de prendre la voiture, elle s’inquiéterait plutôt du fait que je conduisais. Je lui ai demandé si elle se sentirait plus à l’aise si je ne quittais jamais ma chambre pour quelque raison que ce soit. Elle a réfléchi pendant quelques minutes avant de me dire que si j’agissais ainsi, alors, elle s’inquiéterait du fait que je ne sortais pas rencontrer du monde!

Aucun de nous ne vit sans jamais s’inquiéter. Cependant, lorsque l’inquiétude prend trop d’ampleur, elle peut nous empêcher de devenir la personne que Dieu désire que nous soyons. Surtout en temps difficiles, lorsque nous avons l’impression d’être dépassés par les événements, l’inquiétude peut venir envahir nos pensées. Nous savons que cela n’est pas productif, comme l’affirme l’apôtre Paul : « Ne vous mettez en souci pour rien, mais, en toute chose, exposez vos besoins à Dieu. Adressez-lui vos prières et vos requêtes, en lui disant aussi votre reconnaissance » (Philippiens 4.6). Cela est beaucoup plus facile à dire qu’à faire! Comment pouvons-nous cesser de nous inquiéter, comme Jésus et Paul nous exhortent à le faire?

Peut-être est-ce le temps de jeter un nouveau regard sur l’inquiétude. Rick Warren, dans son livre à succès, Une vie, une passion, une destinée, dit ceci : « Penser longuement à un problème, c’est s’inquiéter. Penser longuement à la Parole de Dieu, c’est méditer. Si vous savez vous inquiéter, vous savez déjà méditer! »

La méditation biblique n’est pas un exercice ésotérique pratiqué par des moines, ni une pratique mystique inspirée du Nouvel Âge. Ce n’est pas du tout faire le vide en nous. La méditation chrétienne consiste plutôt à remplir nos pensées de vérités précieuses et agréables que Dieu nous révèle.

Josué a succédé à Moïse après le décès de ce dernier. Un des conseils que Dieu lui a donnés comme chef des Israélites était celui-ci : « Aie soin de répéter sans cesse les paroles de ce livre de la Loi, médite-les jour et nuit afin d’y obéir et d’appliquer tout ce qui y est écrit, car alors tu auras du succès dans tes entreprises, alors tu réussiras » (Josué 1.8). Ce conseil est tout aussi précieux pour nous qu’il l’était pour lui.

Donc, la prochaine fois que l’inquiétude vient envahir tes pensées, pourquoi ne pas t’en libérer :

1) en te rappelant les promesses de Dieu

2) en passant à un temps de prière et de méditation de la Parole.

« Que mes paroles lui soient agréables! Je veux me réjouir en l’Éternel. » Psaume 104.34

Questions : Qu’est-ce qui qu’inquiète? Comment peux-tu soumettre ces inquiétudes au Seigneur?

À lire aussi:

Angoissé pour rien

Bouée de sauvetage ou rocher de paix

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires