L’invitation de Christ

Auteur: Gail Rodgers

ponderinglifeNous étions assises dans le salon de mon amie. La maison était tranquille. La vue magnifique sur la campagne verdoyante,  qui s’étendait jusqu’à la ville et que l’on avait des fenêtres de son salon, ajoutait à cette tranquillité. C’était un endroit solitaire.

La solitude est difficile à trouver dans nos cultures modernes. On se dépêche, on se fait du souci et on est toujours en mouvement, qu’il s’agisse du corps ou de l’esprit. Quelquefois, nous rencontrons le silence. Mais le silence n’est pas la solitude. Le silence peut être glacial et même parfois hostile. Il peut être impatient et anxieux. La solitude, elle, est calme. La solitude nous mène à la tranquillité. L’endroit solitaire est l’endroit où les murmures de Dieu peuvent être entendus.

La science et le Dieu personnel : La conciliation est-elle possible?

Tu veux en parler? Écrire à un mentor

Vous avez peut-être besoin aujourd’hui d’entendre sa voix d’une façon nouvelle. Peut-être que Dieu vous a semblé silencieux récemment, alors que vous vous dépêchiez, que vous vous faisiez du souci et que vous désiriez qu’il parle? Peut-être que votre agitation perpétuelle couvre sa douce petite voix?

Jésus savait, que, après une journée affairée, lui et ceux qui le suivaient, avaient besoin de repos. Il leur a donné une invitation qui est valable pour nous aujourd’hui: “Venez à l’écart dans un lieu désert, et reposez-vous.” (Marc 6:31)

Il arrive que Dieu nous entraîne vers un lieu solitaire pour nous dire quelque chose. Il nous entraîne parfois dans un endroit où nous seront toute seule avec lui. On peut alors se débattre et essayer de repousser la solitude et les circonstances qui nous y ont amenées. Ou bien, on peut questionner Dieu et lui demander ce qu’il a besoin que nous entendions. Il a peut-être simplement prévu une transformation intérieure de notre âme, un rafraîchissement dont nous avons désespérément besoin ou les directives que nous recherchons sincèrement.

Préservez-vous des moments de solitude. Fabriquez-en. N’attendez pas qu’ils arrivent tout seul. Faites de la place pour des plages de temps où vous accepterez volontairement l’invitation “Venez de vous-même avec moi dans un endroit calme”. Et alors, écoutez. Demandez-lui de vous apprendre à écouter. Et écoutez.

  • Demandez-lui de vous diriger vers le passage de la Bible qui parlera à votre cœur. Et écoutez.
  • Demandez-lui comment il prie pour vous. (Romains 8:34) Et écoutez.
  • Demandez-lui comment il œuvre dans votre vie. Et écoutez.
  • Demandez-lui ce qu’il veut que vous voyiez et fassiez. Et écoutez.

La voix de Dieu va venir:

  • à travers l’Ecriture par laquelle il révèle la vérité à votre cœur.
  • à travers les pensées calmes qui vous viennent quand vous demandez et écoutez la
    réponse qu’il vous donne.
  • à travers les paroles d’autres chrétiens qui vont confirmer ainsi ce qu’il a dit à votre cœur et dans sa Parole
  • à travers les visions mentales qui dépeignent des images spécifiques.
  • à travers la pensée de quelque chose de gentil que vous pourriez faire pour quelqu’un.

Que votre cœur soit faible et fatigué, sec et découragé ou affamé de sa présence, préservez-vous volontairement des moments réguliers de solitude. Nous avons toujours le temps pour les choses que nous considérons comme importantes. C’est un choix que nous faisons. Vous ne connaîtrez jamais la richesse de cette expérience si vous n’arrêtez pas de vous agiter et si vous n’allez pas dans un lieu solitaire.

Il parlera quand nous choisirons d’écouter. Soyez patiente. Nos corps et nos esprits agités et soucieux ont besoin de temps pour se calmer et se détendre. Si vos premiers moments de solitude sont dominés par des pensées anarchiques qui tournent dans votre tête, ne vous découragez pas. Recommencez… encore et encore.

Une fois que vous aurez apaisé votre cœur et votre esprit dans sa présence et que vous lui aurez demandé de parler, vous commencerez à entendre sa voix qui vous dirige ou qui vous corrige, ses révélations ou ses encouragements… Et vous serez impatiente de recommencer.

  • Donnez à Dieu du temps pour vous parler.
  • Soyez calme et faites taire votre liste de “choses à faire”.
  • Persévérez jusqu’à ce que votre cœur ait appris à écouter.
  • Attendez-vous à être transformé intérieurement. C’est comme cela que nous grandissons.

Ne désirez rien de moins que sa présence. Ne vous contentez pas de pain sec quand il a un festin à vous offrir. Acceptez son invitation: “Venez de vous-même avec moi dans un endroit calme”. RSVP.

Image credit: James Jordan, utilisé avec permission, Creative Commons 2.0 License.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires