La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit, partie 1 de 3

Auteur: AgapeFrance

CANEVAS D’ÉTUDES BIBLIQUES DESTINE À APPROFONDIR LE CONTENU DU LIVRE LA MARCHE QUOTIDIENNE DANS LA PLÉNITUDE DU SAINT-ESPRIT

Ces études peuvent être utilisées en vue d’une étude personnelle ou au sein d’un cercle d’étude biblique.

I)    INTRODUCTION

Si nous comptons sur nos capacités humaines pour vivre la vie chrétienne, celle-ci se révèle complexe, difficile et même impossible. Tout change si nous invitons le Seigneur Jésus à diriger notre vie et à nous remplir du Saint-Esprit : nous pouvons alors compter avec foi sur toutes les ressources de Dieu pour vivre la vie chrétienne et grandir spirituellement.

Fatigué? Stressé? Abandonnez-vous entre les mains de Dieu

Besoin d'en parler? Écrire à un mentor

Lorsque nous avons confié la direction de notre vie à Jésus-Christ par la foi, Dieu a fait de nous ses enfants. Cette décision était unique et ses conséquences définitives. Il n’en est pas ainsi de la plénitude du Saint-Esprit; être rempli du Saint-Esprit n’est pas une décision prise une fois pour toutes, mais plutôt une attitude à l’égard de Dieu : désirer à chaque instant vivre sous sa direction. « Soyez continuellement en train d’être remplis du Saint-Esprit » est la traduction littérale d’Éphésiens 5.18. Ce que Dieu attend de nous, c’est que nous demeurions dans cette attitude, que nous soyons constamment remplis du Saint-Esprit. Il s’agit d’une marche quotidienne.

Nous allons examiner quatre points importants dont la compréhension nous aidera beaucoup à continuer à marcher selon l’Esprit.

II)         ASSURONS-NOUS QUE NOUS SOMMES REMPLIS DU SAINT-ESPRIT

Nous avons vu lors d’une précédente rencontre que nous sommes remplis du Saint-Esprit par la foi sur la base du commandement de Dieu exprimé dans Éphésiens 5.18  (Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit)  et de la promesse de Dieu exprimée dans I Jean 5.14-15  (Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée.)

Citez ces 2 versets :
Le commandement :
La promesse :
Sachant que c’est la volonté de Dieu que nous soyons remplis du Saint-Esprit, nous pouvons saisir la promesse de Dieu de nous remplir par la foi. Avec ou sans émotion, nous pouvons savoir que nous sommes remplis du Saint-Esprit.
Lire I Jean 1.8-2.2.
Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous.Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous. Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.
Le chrétien qui marche quotidiennement dans la plénitude du Saint-Esprit ne commet-il plus de péchés? Pourquoi?
Que dois-je faire si le Saint-Esprit me fait prendre conscience de l’existence d’un péché dans ma vie?
Pouvons-nous être assurés du pardon de Dieu? Comment puis-je exprimer à Dieu ma foi en son pardon total?
Dans le présent livre, nous avons appelé cette démarche l’expiration spirituelle. Peut-être serait-il bon de rappeler ce qu’est la respiration spirituelle au complet. Expirer spirituellement, c’est confesser ses péchés à Dieu selon I Jean 1.9.
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Préciser les trois éléments de la confession :
Inspirer spirituellement c’est s’approprier la plénitude du Saint-Esprit par la foi :
  1. Croire et obéir au commandement d’Éphésiens 5.18
  2. Saisir par la foi la promesse de I Jean 5.14-15
  3. Offrir à Jésus-Christ le droit de diriger toute notre vie selon Romains 12.1-2
Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
Quand dois-je respirer spirituellement?
Qu’arriverait-il si, ayant péché, je refusais ou je négligeais de respirer spirituellement?
Le chrétien qui marche quotidiennement dans la plénitude du Saint-Esprit reste par nature pécheur. Il continue à marcher selon l’Esprit s’il respire spirituellement dès que le Saint-Esprit lui indique un péché dans sa vie. Le fait de pécher ne nous fait pas devenir charnels. Mais si nous refusons de confesser les péchés que le Saint-Esprit nous indique, nous arrachons la direction de notre vie à Jésus-Christ et nous devenons charnels. Il en est de même si nous commençons à douter de Dieu et de sa Parole. Le fait de respirer spirituellement est un signe de bonne santé spirituelle, car la volonté de Dieu est que nous vivions dans la lumière (I Jean 1:7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. )
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

Rencontre 2: La plénitude du Saint-Esprit, partie 2 de 2

Retour à l’index

Extrait du livre:

La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit

© Texte : Équipe de Campus pour Christ — France 1984,

Adaptation : Dominique Frèrebeau et Annie Husson

D’après le livre :
How to walk in the Spirit
de Bill Bright © 1972, 1981, Campus Crusade for Christ

Utilisé avec permission

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires