La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit, partie 2 de 3

Auteur: AgapeFrance

I)                  MARCHONS VERS LA MATURITÉ SPIRITUELLE

Le but ultime de Dieu est d’œuvrer en nous pour faire de chacun de nous des chrétiens mûrs, adultes spirituellement.  C’est un travail de longue haleine, mais nous pouvons savoir avec confiance que Dieu achèvera l’œuvre qu’il a commencée en nous (Philippiens 1.6). La maturité spirituelle est toujours le résultat conjugué de 2 facteurs : la marche dans la plénitude du Saint-Esprit et le temps. Un chrétien mûr n’est pas plus spirituel qu’un jeune chrétien rempli du Saint-Esprit. Simplement, il marche dans la plénitude du Saint-Esprit depuis plus longtemps. C’est pourquoi nous ne devons pas nous décourager si nous ne voyons pas dans notre vie autant de fruits spirituels que chez d’autres chrétiens.

Lire Éphésiens 4.3-16.

…vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. C’est pourquoi il est dit: Étant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes. Or, que signifie: Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité.

Qu’est-ce qui caractérise un chrétien qui n’est pas mûr spirituellement?
Qu’est-ce qui au contraire caractérise un chrétien spirituellement adulte?
Lire Actes 17.11, I Pierre 2.2-3, et II Pierre 3.18.
Actes 17. 11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.
I Pierre 2.2-3 ...désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, si vous avez goûté que le Seigneur est bon.
II Pierre 3.18 Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l'éternité! Amen!
Quel est le rôle de la lecture quotidienne de la Bible dans la croissance spirituelle?
Par quoi se traduira la maturité spirituelle dans la vie du chrétien?
Noter à partir des versets suivants les conséquences d’une vie remplie du Saint-Esprit.
Romains 5.5 Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné.
Jean 15.4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. I Jean 2.6 Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.
Galates 5.22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance...
Éphésiens 5.19 ...entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur
Romains 8.2,4-7 v2: En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort v 4-7: et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.
Actes 1.8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.
II Timothée 1.7-8 Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. N'aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l'Évangile
II) CONNAISSONS NOS PRIVILÈGES DE CHRÉTIENS
Lire Romains 8.16-17, Romains 5.1 et Matthieu 7.7-11.
Romains 8.16-17 L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. Romains 2.1 Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, Matthieu 7. 7-11 Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
En quoi le fait d’être enfant de Dieu transforme-t-il notre relation avec Dieu?
Lire Éphésiens 1.7 et Romains 6.18.
Éphésiens 1.7 En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce, Romains 6.18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice
Sur quelle base nos péchés sont-ils pardonnés?
Quelle en est la conséquence pour notre vie?
Lire Éphésiens 1.13-14 et Romains 5.18-21.
Éphésiens 1.13-14 En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l'Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis, à la louange de sa gloire. Romains 5.18-21 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. Car, comme par la désobéissance d'un seul homme beaucoup ont été rendus pécheurs, de même par l'obéissance d'un seul beaucoup seront rendus justes. Or, la loi est intervenue pour que l'offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus Christ notre Seigneur.
Qu’évoque pour nous le terme « scellé du Saint-Esprit »?
Quelle est l’importance de ce « sceau » vis-à-vis de notre vie chrétienne présente et de la vie éternelle?
Expliquer le terme « justification ».
En quoi notre justification nous permet-elle d’accéder à la vie éternelle?
Lire Colossiens 2.9-10 et Philippiens 4.13. Colossiens 2.9-10 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. Philippiens 4.13 Je puis tout par celui qui me fortifie.
Qu’est-ce qui rend possible la vie chrétienne?
III) CONCLUSION—APPLICATION DANS MA VIE Nous venons de voir qu’il est impératif de marcher quotidiennement dans la plénitude du Saint-Esprit pour connaître la vie en abondance promise par Jésus-Christ et grandir dans la maturité spirituelle. Nous devons tout d’abord nous assurer que nous sommes remplis du Saint-Esprit : dès que le Saint-Esprit nous indique un péché, respirons spirituellement. N’attendons pas une seconde de plus. Offrons chaque jour notre vie à Jésus-Christ selon Romains 12.1-2 (Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait), passons du temps à prier et à nous nourrir de la lecture de la Bible, aspirons à ce que vient de Dieu, faisons connaissance avec nos privilèges de chrétiens. Appliquons tout ceci dans notre vie dès aujourd’hui. Lors de notre prochaine rencontre, nous examinerons les deux derniers points importants de la marche chrétienne dirigée par le Saint-Esprit : se préparer au combat spirituel et marcher par la foi.
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

Lors de notre prochaine rencontre, nous examinerons les deux derniers points importants de la marche chrétienne dirigée par le Saint-Esprit : se préparer au combat spirituel et marcher par la foi.

Rencontre 3:  La plénitude du Saint-Esprit, partie 3 de 3

Retour à l’index

Extrait du livre:

La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit

© Texte : Équipe de Campus pour Christ — France 1984,

Adaptation : Dominique Frèrebeau et Annie Husson

D’après le livre :
How to walk in the Spirit
de Bill Bright © 1972, 1981, Campus Crusade for Christ

Utilisé avec permission

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires