Aimer à l’exemple de Jésus-Christ, partie 1 de 2

Auteur: AgapeFrance

CANEVAS D’ÉTUDES BIBLIQUES DESTINE À APPROFONDIR LE CONTENU DU LIVRE AIMER A L’EXEMPLE DE JÉSUS-CHRIST

COMMENT AIMER PAR LA FOI
Nous allons aborder aujourd’hui un aspect important et concret de notre relation avec les autres, que ces personnes soient chrétiennes ou non. Ce dont chacun a le plus besoin, c’est d’être aimé.

Aimer ceux qui nous entourent quelle que soit leur attitude envers nous va bouleverser notre vie chrétienne et notre témoignage. Nous essaierons de voir ensemble aujourd’hui quelles sont les caractéristiques de cet amour de Dieu pour les hommes et comment nous pouvons concrètement l’expérimenter.

DIEU NOUS AIME SANS CONDITION

Lire Jean 17.23; Romains 8.35-39; Luc 15.11-32.
Jean 17.23 :moi en eux, et toi en moi, -afin qu'ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.
Romains 8.35-39 : Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée? Selon qu'il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort tout le jour, Qu'on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre SeigneuR.
Luc 15.11-32 : Il dit encore: Un homme avait deux fils.Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien.Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya dans ses champs garder les pourceaux.Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait.Étant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous;car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.Or, le fils aîné était dans les champs. Lorsqu'il revint et approcha de la maison, il entendit la musique et les danses.Il appela un des serviteurs, et lui demanda ce que c'était.Ce serviteur lui dit: Ton frère est de retour, et, parce qu'il l'a retrouvé en bonne santé, ton père a tué le veau gras.Il se mit en colère, et ne voulut pas entrer. Son père sortit, et le pria d'entrer.Mais il répondit à son père: Voici, il y a tant d'années que je te sers, sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour que je me réjouisse avec mes amis.Et quand ton fils est arrivé, celui qui a mangé ton bien avec des prostituées, c'est pour lui que tu as tué le veau gras!Mon enfant, lui dit le père, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi; mais il fallait bien s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé.
De quel amour Dieu nous aime-t-il?
Cet amour dépend-il des circonstances ou de notre attitude? Précisez votre réponse.
Lire I Jean 4.10 Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
Quelle est la preuve irréfutable de l’amour de Dieu envers nous?
Lire Hébreux 12.5-7. Et vous avez oubliez l'exhortation qui vous est adressée comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend; car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu'il reconnaît pour ses fils. Supportez le châtiment: c'est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu'un père ne châtie pas?
Si Dieu nous aime, pourquoi permet-il que ceux qui l’aiment passent par des souffrances et des tribulations?
DIEU NOUS COMMANDE D’AIMER
Aimer est un commandement qui doit s’exercer dans quatre directions :
  • Dieu
  • nos frères et sœurs chrétiens
  • nous-mêmes
  • nos ennemis
Lire Matthieu 22.37-40
Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.C'est le premier et le plus grand commandement.Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.
Qui devons-nous aimer le premier?
Comment notre amour pour Dieu rejaillit-il sur notre prochain? Précisez votre réponse.
Quelle relation y a-t-il entre notre amour pour Dieu et l’obéissance à ses commandements? (Voir aussi Jean 14.21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui.)
Lire Jean 13.34-35. Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
Où est le modèle de l’amour que nous devons avoir les uns pour les autres? Quelle en est la conséquence?
En quoi le fait d’aimer nos frères et sœurs chrétiens est-il un test de notre état de disciples de Jésus-Christ?
Par quel commandement peut être récapitulée toute la loi de Dieu? (voir Romains 13.8-10 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.En effet, les commandements: Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.)
Lire Matthieu 22.39. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Pourquoi est-il important de s’aimer soi-même?
Quels sont les obstacles les plus fréquents au fait de s’aimer soi-même? En quoi cela affecte-t-il notre amour pour les autres?
Lire Matthieu 5.43-47. Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même?Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même?
Comment ce type d’amour peut-il bouleverser les relations entre les hommes?
Votre nom
Adresse électronique
Confirmez votre adresse électronique
Indiquez votre sexe: masculin ou féminin
Ville
Pays

Aimer à l’exemple de Jésus-Christ,  partie 2 de 2

Retour à l’index

Extrait du livre:

Aimer à l’exemple de Jésus-Christ

© Texte : Équipe de Campus pour Christ — France 1984,

Adaptation : Dominique Frèrebeau et Annie Husson

D’après le livre :
How to walk in the Spirit
de Bill Bright © 1972, 1981, Campus Crusade for Christ

Utilisé avec permission

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires