Être un témoin dans sa vie quotidienne : Partie 6

Auteur: AgapeFrance

UN OUTIL AVANTAGEUX

Utiliser une brochure telle que Connaître Dieu personnellement présente de nombreux avantages, dont voici les principaux :

— La brochure donne confiance à celui qui veut partager l’Évangile; il osera plus facilement ouvrir une conversation sur ce sujet, car il saura, à l’avance, ce qu’il faudra dire et comment le dire.

— La brochure commence par une note positive.

— Elle présente l’Évangile de façon simple et claire ce qui permet d’être bref tout en étant complet. En fait, quelques minutes suffisent pour présenter la totalité du message.

— Elle nous permet de rester dans le sujet en évitant les discussions secondaires par rapport au seul message de l’Évangile.

Fatigué? Stressé? Abandonnez-vous entre les mains de Dieu

Besoin d'en parler? Écrire à un mentor

— Grâce à elle, nous pouvons nous sentir prêts en toutes circonstances même si nous ne sommes pas très en forme ou que nous avons du mal à rassembler nos idées.

— La brochure offre à nos interlocuteurs le privilège de faire un bilan spirituel de leur vie en leur donne une occasion concrète de mettre leur confiance en Jésus-Christ.

— Elle leur donne aussi des suggestions très pratiques pour leur début dans la vie chrétienne, y compris l’importance de se joindre à une église.

— L’interlocuteur partira avec la brochure : il aura donc tout le loisir de la relire et d’y réfléchir à nouveau après être parti. Par-dessus tout, la brochure Connaître Dieu personnellement est un outil de communication transmissible. Lorsque nous présentons l’Évangile par ce moyen, nous ne risquons en aucun cas de déformer le message, ce qui est une garantie importante. En outre, la simplicité d’usage de cet outil de communication permet à tout chrétien, même jeune dans la foi ou timide de prendre une part active dans l’annonce de l’Évangile. Son utilisation ne demande pas de maturé spirituelle particulière.

Lorsque nous témoignons, il est important de transmettre notre savoir-faire à ceux qui reçoivent l’Évangile, afin que, eux aussi, participent à leur tour, à l’accomplissement de l’ordre missionnaire. Notre ministère ne s’accomplira plus par un processus d’addition, mais par un véritable processus de multiplication spirituelle. C’est ce à quoi nous exhorte l’apôtre Paul lorsqu’il dit à son disciple Timothée : « Ce que tu m’as entendu annoncer en présence de nombreux témoins, confie-le à des hommes de confiance, qui seront eux-mêmes capables de l’enseigner aussi à d’autres » (2 Timothée 2.2).

Seule la multiplication spirituelle vécue au niveau de notre témoignage sera capable de répandre la Bonne Nouvelle de l’Évangile partout dans notre pays. La brochure Connaître Dieu personnellement pourra contribuer pleinement à favoriser ce processus, car elle est un outil tellement simple et facile d’accès qu’elle peut être utilisée par quiconque le désire, même de tout jeunes convertis, pour partager l’Évangile. Grâce à elle, ils n’auront aucune difficulté à expliquer à leurs amis et à leurs proches ce qui vient de leur arriver tout en les invitant, à leur tour, à vivre cette même merveilleuse expérience.

SUGGESTIONS PRATIQUES

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à présenter cette brochure à d’autres :

Premièrement, ne négligez jamais la prière! Commencez chaque journée par la prière, demandant au Saint-Esprit de vous conduire vers ceux qu’il a d’avance préparés à entendre et à recevoir ce merveilleux message.

Deuxièmement, ne distribuez pas la brochure, car ce n’est pas un tract : elle est destinée à être lue à la personne contactée. C’est un outil de communication dont il faut se servir en la lisant à d’autres, lors de nos conversations. Prenez soin, lorsque vous lirez la brochure point par point, de le faire sur un ton naturel et amical comme celui utilisé pour une conversation. La chaleur humaine et l’amitié que vous ferez passer à travers votre présentation auront beaucoup d’importance. En effet, si vous marchez dans la plénitude du Saint-Esprit, soyez sûr que le Seigneur confirmera à ceux à qui vous annoncez l’Évangile la sincérité et la pureté de vos intentions : il leur montrera que vous ne cherchez pas seulement à défendre une cause ni à les endoctriner, et que si vous prenez tout ce temps pour eux, c’est uniquement et réellement par amour. (La série d’articles Aimer à l’exemple de Jésus-Christ traite justement de cette question. Il serait opportun de vous y reporter pour un approfondissement).

Lorsque vous lirez la brochure, n’ajoutez que peu de commentaires au texte déjà imprimé, car cela risquerait de rompre le fil conducteur du message et de vous entraîner sur des discussions annexes à la seule explication de l’Évangile.

Si la personne vous apparaît trop passive, posez-lui de temps à autre une petite question sur ce qui vient d’être lu. Vous l’aiderez ainsi à participer à ce qui est dit et à réfléchir plus avant à ce qu’elle entend.

Par contre, si la personne vous interrompt fréquemment par ses questions, répondez-y de façon succincte et poursuivez. Et effet, il nous faudra toujours essayer de lire la brochure, sans interruption majeure, jusqu’à la prière si nous voulons que notre interlocuteur saisisse le message dans son ensemble.

Ainsi, si la question que pose la personne trouve sa répondre dans la suite de la brochure, dites-le lui et poursuivez votre lecture : par contre, si la question qu’elle pose aborde d’autres thèmes que ceux traités dans la brochure, dites-lui que sa question est très intéressante, mais qu’avant d’y apporter une réponse approfondie, vous préféreriez poursuivre la lecture des quatre points de la brochure afin qu’elle ait, tout d’abord, une vue d’ensemble du message de l’Évangile. Quand cela sera fait, vous pourrez alors revenir sur sa question. Les personnes à qui nous présentons les choses ainsi sont généralement très ouvertes à cette façon de faire, car elles en comprennent le bien-fondé et respectent notre honnêteté.

OSEZ COMMENCER!

L’expérience nous a montré que le plus difficile dans l’utilisation de la brochure n’est pas le fait de la lire, mais tout simplement d’oser commencer à la faire! C’est là l’une des barrières de résistance les plus difficiles à vaincre lorsque nous désirons partager notre fois avec d’autres. Or, dans le témoignage comme dans toute autre discipline : « c’est en forgeant qu’on devient forgeron »! Souvenez-vous : qui que vous êtes et où que vous soyez, Dieu vous donnera toujours des occasions de rendre témoignage. À partir d’aujourd’hui, considérez que chaque fois où pour une raison ou pour une autre, vous resterez seul plusieurs minutes avec une personne, il s’agira en fait d’un rendez-vous divin et d’une réponse à la prière. Vous trouverez ainsi quantité d’occasions amusantes pour parler de votre foi : le plombier venu réparer votre chauffe-eau, le chauffeur du taxi, les commerçants du voisinage, etc. Dans un train, par exemple, il est souvent facile d’engager la conversation avec un autre voyageur en ayant simplement une Bible en main, une brochure Connaître Dieu personnellement ou tout autre livre ou brochure à donner.

Il est beaucoup d’autres situations où l’initiative est plus facile encore et ces situations sont tous les rassemblements de nos églises où sont invités des non-chrétiens : soirées d’évangélisation, week-end de familles ou de couples, groupe de jeunes, cercles de discussion bibliques, etc. Il vous sera facile à la fin d’une rencontre d’approcher une personne nouvelle, de lier amitié avec elle, et après quelques instants lui demander :

1 ° Qu’avez-vous pensé de cette discussion? (De cette soirée?)

2 ° Y avez-vous appris quelque chose?

3 ° Saviez-vous que nous pouvons avoir une relation personnelle avec Dieu? Cela vous intéresserait sûrement d’en savoir plus à ce sujet, n’est-ce pas? J’ai ici une petite brochure qui s’appelle Connaître Dieu personnellement et dont le but est justement de nous expliquer comment cela est possible. Voulez-vous qu’on prenne quelques minutes pour la lire ensemble, maintenant?

Cet enchaînement de trois questions est extrêmement pratique pour entamer une conversation spirituelle et nous vous recommandons vivement de le mémoriser. C’est trois questions pourront être utilisées dans plusieurs types de situations. Par exemple, lorsqu’une personne vous rendre un livre ou une cassette que vous lui aviez prêtés, vous lui demanderez :

— Qu’en avez-vous pensé?

— Y avez-vous appris quelque chose de neuf?

— Saviez-vous qu’il est possible de connaître Dieu personnellement?

— J’ai justement avec moi une petite brochure dont le nom est Connaître Dieu personnellement et qui explique comment cela est possible. Voulez-vous qu’on prenne quelques minutes ensemble pour la lire? Vous me direz ce que vous en pensez.

Mais vous pouvez être plus simple encore et dire, par exemple : « Un ami vient récemment de me donner une petite brochure qui m’a beaucoup apporté. Puis-je vous la montrer? Elle s’appelle Connaître Dieu personnellement. »

Ou encore, « J’aimerais vous demander votre avis à propos de cette petite brochure. Elle s’appelle Connaître Dieu personnellement et elle m’a personnellement beaucoup apporté. Puis-je vous la présenter? »

Si vous disposez de plus de temps avec cette personne, vous pourrez lui expliquer que vous êtes chrétien et que vous avez avec vous une petite brochure qui explique le message de l’Évangile.  Si vous marchez fidèlement dans la plénitude du Saint-Esprit, Dieu vous donnera toute la sagesse et le tact nécessaires pour faire cette transition jusqu’à la lecture de la brochure d’une façon qui convienne parfaitement à votre interlocuteur, sans le heurter.

AVEC SUCCÈS!

Il est évident que toutes les personnes à qui vous ferez cette présentation de l’Évangile ne répondront pas toutes de façon immédiatement positive. Certaines y seront même opposées, mais Dieu veut que nous semions son message auprès de toute créature. La réponse de la personne à notre présentation ne nous appartient pas, nous n’en sommes pas responsables, elle appartient au Saint-Esprit. Savez-vous qu’est le succès dans le témoignage? Le succès dans le témoignage ce n’est pas d’amener une personne à Jésus-Christ, mais c’est d’annoncer Jésus-Christ dans la puissance du Saint-Esprit et d’en laisser les résultats à Dieu. C’est pourquoi, considérez chaque conversation que Dieu vous donnera, et quelle qu’en soit l’issue, comme un privilège de le connaître personnellement et du privilège que vous offrez indirectement à toute personne qui, à travers vous, recevra Jésus-Christ. Faites du témoignage, non un devoir, mais une nouvelle façon de vivre!

Un dernier petit conseil : lorsque vous chercherez à engager une conversation, autant que possible, adressez-vous à une personne de votre propre sexe.  Cela évite beaucoup de confusion et d’incompréhension de part et d’autre, et donne des conversations beaucoup plus transparentes. Satan sait parfois nous faire tomber dans des pièges subtils, même quand nous sommes animés des plus pures intentions!

<précédent <index> suivant>

D’après le livre :

How to Tell Others about Christ

de Bill Bright©1972, 1981, Campus Crusade for Christ

© Texte : équipe de Campus pour Christ — France, 1985

Adaptation : Annie Husson, 1985

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires