Etablir des liens avec ses voisins

Auteur: Janet Fierbach

En ces jours où tout le monde semble si affairé et où toute relation est si temporaire, c’est tout un défi de faire connaissance avec les gens qui nous entourent. Mais c’est possible! Dans Actes 1.8, Jésus nous promet que lorsque nous sommes remplis de son Esprit, nous serons ses témoins, en commençant par notre voisinage pour nous rendre jusqu’aux extrémités de la terre.

Alors, comment pouvons-nous établir des liens amicaux qui nous permettraient de partager l’amour avec les autres et de leur donner une occasion d’entendre le message de l’amour de Dieu pour eux?

  • Chaque matin, priez que Dieu vous remplisse de son Esprit-Saint pour que vous soyez à son écoute. Assurez-vous que vous ne refusez pas de confesser un péché quelconque. Invitez Dieu à diriger vos pensées, vos actions, vos paroles, vos désirs – en bref, tout.
  • La science et le Dieu personnel : La conciliation est-elle possible?

    Tu veux en parler? Écrire à un mentor
  • Demandez à Dieu de vous éclairer sur les personnes à rencontrer. Ne vous limitez pas aux voisins d’à côté. Rappelez-vous que le bon samaritain se trouvait loin de chez lui lorsqu’il a pris soin de son voisin.
  • Lorsque Dieu vous fait penser à quelqu’un, ayez un temps de réflexion. Demandez-vous ce que vous connaissez au sujet de leur vie ou de leurs besoins qui vous donnerait une occasion de leur montrer votre amour pour eux. Ensuite, faites l’effort de mieux les connaître en leur consacrant du temps. Exercez l’hospitalité: invitez-les à prendre un café avec vous, organisez une partie de Noël pour le voisinage. Si vous êtes trop occupés, peut-être faut-il se dédire de certaines activités. En rencontrant vos voisins, écoutez-les. Quels sont leurs joies, leurs problèmes, leurs espoirs? En écoutant, vous découvrirez des façons de les aider. Peut-être pouvez-vous vous offrir comme gardienne? Peut-être qu’un de vos enfants peut pelleter leur allée?
  • Offrez des cadeaux. Il n’y a rien de plus précieux que le don de notre temps, mais parfois une carte ou une douzaine de biscuits communique aussi de l’amour. Vous pouvez leur offrir des cadeaux évangéliques aussi, tels que la vidéocassette Jésus, le magazine Connaître Jésus Personnellement ou d’autres livres de témoignages ou de réflexion qui sauront les toucher dans leur quotidien. Vous pouvez commander de telles ressources en composant le numéro vert gratuit 1-800-563-1106 et en demandant le responsable du matériel. Partagez votre vécu avec vos voisins. Nul besoin de se montrer parfait. En fait, c’est en partageant honnêtement nos luttes que nous pouvons partager comment le Seigneur transforme notre vie.
  • Finalement, n’ayez pas peur de partager comment vous avez donné votre vie au Seigneur. Votre foi en lui influence votre vie entière. En partageant votre cheminement spirituel, vous pourrez établir un climat de confiance dans la relation. En établissant des liens plus profonds avec vos voisins, croyez que Dieu est à l’œuvre dans leur cœur. Souvent nous acceptons le mensonge que les gens ne veulent rien savoir de Dieu. En conséquence, nous ne nous donnons pas la peine de chercher à les connaître. Attendez-vous à des résultats! Rappelez-vous que Jésus est venu pour chercher et sauver les perdus et qu’il n’a pas encore pris sa retraite!

Suggestions pratiques

A genoux pour ses voisins

Si vous demandez à Dieu de vous montrer comment rejoindre vos voisins, des choses surprenantes se passeront, c’est garanti!

  1. Commencez en priant que Dieu vous mette à cœur le salut de vos voisins. Ils ne sont pas toujours des plus aimables, et il se peut que vous pensez avoir très peu en commun avec eux. Mais Dieu peut et veut transformer votre cœur.
  2. Priez pour vos voisins en les nommant. Demandez au Seigneur de:
    • travailler dans leur cœur;
    • les préparer à le recevoir comme leur Sauveur et Seigneur;
    • les préparer à entendre votre témoignage;
    • vous montrer comment partager votre foi avec eux.
  3. Dites à vos voisins que vous priez pour eux lorsqu’ils passent par des moments difficiles, et faites-le. Beaucoup de personnes sont conscientes de la puissance de la prière. Lorsque le navire sur lequel se trouvait Jonas se trouvait en difficulté, le capitaine est allé le voir et lui a dit: «Lève-toi, invoque ton Dieu! Peut-être voudra-t-il penser à nous, et nous ne périrons pas» (Jonas 1,6).

«Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire» (Jean 15,5).

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires