Dieu fait une opération à “âme ouverte”

Auteur: Dawn Sundstrom

Tout au long de la Bible, Dieu fouille dans la dure réalité de notre âme et de notre esprit.

Un soir au dîner, notre famille est réunie autour de la table et mon mari demande à notre fils de chercher dans Proverbe 6 :2,3. Depuis plusieurs mois, nous lisons chaque soir un proverbe dans le but d’acquérir quelque sagesse. Nous pensons que cela fera du bien à nos enfants. Mais ce soir, pendant que notre fils de 8 ans nous lit les versets, c’est moi qui me sens concernée.

« Si tu es enlacé par les paroles de ta bouche, » nous lit Billy, « si tu es pris par les paroles de ta bouche, fais donc ceci, mon fils, dégage-toi, puisque tu es tombé au pouvoir de ton prochain ; va, prosterne-toi, et fais des instances auprès de lui ; ». Pendant que j’écoute ce proverbe, Dieu me parle clairement. Car quelques jours auparavant, j’ai annoncé avec enthousiasme pendant l’école du dimanche qu’une amie avait prié et donné sa vie à Jésus-Christ. J’avais aussi raconté dans quel péché vivait mon amie. Tout d’un coup, je me rendais compte que j’avais trahi sa confiance. Je savais maintenant que Dieu me demandait d’avouer mon manque de discrétion à mon groupe d’école du dimanche. Et je me suis retrouvée le dimanche suivant à demander pardon devant toute la classe.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Notre Dieu nous parle à travers Sa Parole. C’est un des plus grands avantages de la Bible, peut-être le plus grand. Il nous dit qui nous sommes, qui Il est et ce que nous avons besoin de changer en nous pour devenir plus comme Lui. Quelquefois nous nous sentons mal à l’aise, d’autres fois nous y trouvons du réconfort, mais nous savons qu’Il nous parle toujours à travers nos situations particulières. Et quand Dieu nous parle, en fait, Il y prend plaisir. Rien que cette certitude nous permet de revenir à Lui encore et encore.

« Je crois que la plupart de nos incrédulités religieuses sont dues à une mauvaise conception et à un sentiment erronés des Ecritures de la Vérité, » a écrit A.W. Tozer dans The Pursuit of God (A la Recherche de Dieu). « [Nous pensons qu’] un Dieu silencieux commence tout d’un coup à parler dans un livre et qu’Il redevient silencieux dès que nous avons refermé le livre. Alors que nous lisons le livre comme si c’était un rapport sur ce que Dieu avait dit pendant un court instant quand Il avait eu envie de parler. Avec de telles notions en tête, comment pouvons-nous croire ? La réalité est que Dieu n’est pas silencieux et qu’Il ne l’a jamais été. C’est dans la nature de Dieu, de parler. »

Mais si Dieu nous parle dans la Bible, est-ce que nous l’écoutons ? Selon une étude menée par le Barna Research Group l’année dernière sur les comportements religieux et les croyances, 69 pour cent des adultes américains se considèrent comme religieux, alors que seulement 38 pour cent lisent la Bible régulièrement. C’est comme si l’on voulait connaître Dieu sans être intéressé par ce qu’Il dit.

Nous jetons un œil dans la Bible avec l’attitude « déjà été, déjà vu ». Alors qu’en fait, Dieu et Sa Parole sont intimement entrelacés. « nul n’obtient son diplôme d’études bibliques avant d’avoir rencontré son auteur face à face, » dit Everett Harris. C’est quand nous Le rencontrons que nous réalisons notre besoin de changer.

Il y a quelques années, juste après notre retour d’un séjour dans une mission, mon mari et moi avions été invités à un repas de Noël. Je savais qu’il fallait s’habiller et j’avais donc choisi une très jolie robe dans ma garde robe. Ma robe bleu clair ressortait au milieu des velours foncés comme un coquelicot dans un bouquet de mariée. Après 11 ans d’absence et de vie dans un pays où les garde robes guindées n’étaient pas de la plus haute importance, j’avais oublié un détail crucial. J’avais envie de retourner à la maison pour me changer, mais c’était impossible.

Bien sûr, Dieu est bien plus intéressé par notre cœur que par notre apparence extérieure. Mais, si bien souvent nous entrons dans Sa présence avec le sentiment de porter la tenue adéquate, souvent aussi, quand Il brandit Sa Parole, nous nous retrouvons en face de nous-même et nous réalisons alors que nous portons la mauvaise tenue.

« Un miroir révèle l’apparence de celui qui s’y regarde, » a écrit Ruth Paxson dans Life on the Highest Plane (Une vie des  plus épanouies ). « La Bible fait exactement la même chose en nous reflétant notre âme. Nous y voyons notre cœur comme Dieu le voit. »

Les défauts que nous cachons aux autres ne peuvent pas être cachés à Dieu. Car Il voit les motifs immoraux, les mauvaises attitudes et les fausses croyances. Et Il prend suffisamment soin de nous pour nous les pointer du doigt et nous donner un coup de pousse dans la bonne direction.

Nous devrions nous inquiéter si nos lectures bibliques ne nous font pas changer. « A quoi cela sert-il de passer des années à étudier la Bible, si c’est pour rester inchangé là où cela le devrait, quelquefois même pour devenir pire ? » se demande Larry Crabb dans Inside Out (Dedans Dehors). « le problème n’est certainement pas avec la bible. Mais quelque chose ne va pas quand une épée à double tranchant nous transperce sans nous faire saigner une seule goutte de sang… »

« Le ton de la Bible est relationnel et intime. Oui, étudiez-la. Lisez des commentaires. Prenez des notes pendant les sermons. Mais faites-le dans le but de mieux connaître Dieu, vous-même ou les autres afin de devenir plus apte à aimer. Notre temps de lecture biblique devrait toucher profondément notre cœur là où se trouve la racine de nos problèmes. »

Quand nous ouvrons notre Bible en nous attendant à ce que Dieu nous parle, Il nous touche alors bien plus profondément que nous ne pouvons l’imaginer. Car la parole de Dieu « est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur» (Hébreux 4 :12). Et quand Dieu creuse aussi profondément, Il nous montre à coup sur qui nous sommes, qui Il est et comment nous pouvons changer pour devenir plus comme Lui.

Reproduit avec la permission de Worldwide Challenge, le magazine primé de Campus Crusade for Christ (connu au Canada sous le nom de Pouvoir de Changer).

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires