Promesse d’espérance

Auteur: Gail Rodgers

La sécheresse régnait. Le niveau d’eau du réservoir du village n’avait jamais été aussi bas. Le rationnement de l’eau était en vigueur. Il était interdit d’arroser les pelouses et les jardins, qui devaient se contenter de la rosée du matin. Même les bains et les douches étaient comptés. La rivière était presque à sec… la rivière qui alimentait le réservoir. Les vents secs et le soleil brûlant, le ciel sans nuage et le manque de pluie s’étaient mis de concert pour réduire son débit à un filet d’eau boueuse. La situation devenait désespérée.

À quelques kilomètres de là se trouvait un autre village, aux pelouses vertes et aux jardins éblouissants de couleur.  Les enfants couraient se rafraîchir sous les arroseurs. Ce village avait aussi subi les vents secs et le soleil tapant de l’été. Ce n’était pas la première année de sécheresse, mais l’approvisionnement en eau demeurait constant. Pourquoi le réservoir se trouvait-il à plein? Une source fraîche, constante, jaillissait de la terre. Le climat n’influençait point son débit, car cette source était nourrie par une autre grande source souterraine.

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Parfois, la vie nous apporte les vents secs de la souffrance, le soleil tapant de relations brisées, de longues périodes de sécheresse. Nos ressources s’évaporent pour nous laisser le cœur soupirant après un verre d’eau vive. Lorsque viennent ces temps de sécheresse, le désespoir peut prendre racine dans notre cœur : nous nous demandons alors si notre souffrance sera soulagée un jour.

Le Dieu de la Bible nous offre à boire… non, attends… il nous offre beaucoup plus qu’un verre! Il nous invite à venir à une source intarissable d’eau vive… une eau qui restaure l’âme désespérée pour devenir une source qui jaillit en nous. Comment cela se peut-il?

C’est un mystère qui nous vient du cœur de Dieu… une réponse de son cœur au nôtre lorsque nous crions vers lui du sein de notre détresse. Il attend notre cri : « Dieu, aide-moi! »

« Dieu, viens habiter en moi pour m’aider à vivre. »

« Dieu, pardonne-moi mon entêtement à faire les choses à ma façon. »

« Dieu, viens accomplir ta volonté en moi. »

Choisis Dieu aujourd’hui et vois ce mystère se dévoiler. Note comment Dieu vient restaurer ton âme. C’est son Esprit-Saint… le Consolateur… l’Aide que Dieu nous a envoyée lorsque Jésus nous a quittés pour retourner auprès du Père. Il est la source d’eau vive qui jaillit en nous pour nous remplir de sa puissance, sa sagesse, sa consolation, sa patience et son amour. Et d’un espoir qui vient égayer le cœur. Il est la main sûre qui nous guide même en temps difficile et la source qui nous désaltère tout au long de notre vie.

Cela semble-t-il trop beau pour être vrai? Ose vivre par la puissance de l’Esprit, et tu découvriras une vie abondante bien au-delà de tout ce que tu peux imaginer.

« Je suis venu pour qu’ils aient la vie et la vie en abondance. » Jean 10.10

Gail Rodgers adore découvrir la pertinence des Écritures pour la vie quotidienne. En tant qu’auteure, elle s’inspire de son expérience passée dans le domaine de l’aviation ainsi que de son vécu en tant que pasteure pour femmes. Vous pouvez visiter son site anglais pour lire toute sa série de méditations.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires