Quand vos amis vous laissent tomber

Auteur: Karen Schenk

Traduit de l’anglais par Isa Martinetto

Une vague d’angoisse submergea Emily alors qu’elle repensait à la conversation choquante entre elle et Lindsay. Elles avaient été les meilleures amies, des sœurs de cœur, pour les quinze dernières années, et maintenant leur amitié était détruite. Lindsay n’avait aucune envie de se réconcilier. Emily avait besoin de dépasser cette peine immense et d’en finir avec cette relation rompue.

La perte d’une amie très proche est une des pires épreuves qu’une femme peut rencontrer. Toutefois, ces relations qui ont été brisées peuvent devenir un tremplin pour grandir.

Quelques amis s’éloignent avec le temps, car leurs intérêts ont changé ou ils ont déménagé. La séparation la plus pénible est celle qui résulte d’un conflit non résolu.

Quelle qu’en soit la raison, les amis entrent et sortent de nos vies. Lorsque cette amitié si spéciale que vous pensiez durer toute la vie se brise ou se perd, les blessures peuvent demander beaucoup d’amour et d’attention pour guérir.

Le chagrin d’avoir perdu une amie

La peine de perdre une amie peut durer quelques semaines, mois ou même années. Tout dépend de comment la séparation s’est passée.

  • Admettre que cette relation est terminée. Accepter est la partie la plus importante pour la reconstruction. Pour accepter cette séparation, vous n’avez pas à vous charger d’un fardeau de culpabilité. Évitez les « si seulement » accablants. La douleur est intense lorsque vous constatez que c’est vraiment fini.
  • Souffrir et grandir. La meilleure façon de dépasser la douleur est de la traverser complètement. La peine que vous ressentez est réelle. Cela fait mal. Autorisez-vous à ressentir cette douleur. Utilisez-la comme motivation pour grandir et transformez la crise en opportunité. La peine peut être une excuse pour rester amer, en colère et malheureux ou elle peut vous aider à grandir.

Évitez les parades malsaines pour vous en sortir

Alors que vous traversez ce processus douloureux, examinez-vous afin de ne pas tomber dans des parades malsaines pour vous en sortir.

  • Le repli sur soi –  quelquefois les gens blessés s’isolent pour que les autres ne découvrent pas leurs craintes.
  • L’hyperactivité – se cacher derrière la suractivité peut retarder le processus de guérison et devenir très fatigant.
  • La crainte de la solitude – être seul peut donner le temps de s’examiner, réfléchir et faire grandir et se développer son être intérieur. Le sentiment de vide peut se transformer en plénitude et en force intérieure. Il y a un juste équilibre entre passer du temps avec les autres et être seul.

Lâcher prise

L’amitié profonde demande un intérêt pour les gens, de l’attention, de l’empathie, de la loyauté, et de l’engagement. Cela passe aussi par le renoncement à certaines attentes irréalistes et idéalistes. En lâchant prise, nous grandissons. Parfois cela exige que nous abandonnions la relation complètement.

  • Pardonner. Le pardon est un acte de volonté de la part de la personne offensée libérant l’offenseur même si cela n’excuse pas ce qu’il a commis. La confiance cependant se mérite. Cela est particulièrement important, dans les relations déséquilibrées. Si vous recherchez la libération intérieure, le pardon n’est pas une option. Vous devez pardonner. Le pardon inclut le fait de comprendre combien Dieu vous a pardonné. Et cela vous rend capable de pardonner et de voir les manquements des autres à travers les yeux de la grâce. Les bons amis sont ceux qui pardonnent.
  • Maitriser vos émotions. Discernez les sentiments d’amour, de colère, d’amertume, et de vengeance et considérez-les d’une manière réaliste. Investissez-vous émotionnellement dans votre croissance personnelle plutôt que dans une relation morte.

Prendre le risque d’aimer à nouveau.

Une relation privilégiée comporte des risques, s’y engager peut conduire au rejet. Alors, à quoi bon si c’est pour être blessé? Pourquoi ne pas se la jouer sécurité. Ne plus jamais prendre le risque aurait un prix trop élevé; il y aura des amis dans le futur qui en vaudront la peine et vous risquez de ne jamais les connaitre si vous n’essayez pas à nouveau.

  • Se rendre accessible. Il est facile d’avoir peur du rejet. Si quelqu’un semble vouloir vous approcher et semble hésitant, ouvrez-lui le chemin vous-même. C’est un cadeau précieux pour vos amis de découvrir personnellement que vous êtes un bon confident et que vous gardez leurs secrets tout près de votre cœur. Souvenez-vous qu’être accessible facilite les liens d’amitié.
  • Réaliser que le risque en vaut la peine. Alors que vous repensez aux différents amis qui ont partagé votre vie, considérez que certains n’ont été là que pour une période. Chacun de vos amis a tissé dans la trame de votre vie ce que vous êtes réellement devenue aujourd’hui. Considérez qu’il se peut que vous ne compreniez jamais pourquoi certaines amitiés se sont terminées : Réalisez à quel point une amitié sincère a pu avoir d’impact et a été une bénédiction dans votre vie aux jours heureux. Si la relation a été remplie de trahison et de peine, réfléchissez à comment cela a pu vous faire grandir alors que vous deviez le gérer.

Finalement, réalisez que passer par une relation brisée vous laisse avec un choix : devenir amère ou devenir meilleur. L’amertume ne fera que vous détruire et jamais la personne avec laquelle vous êtes fâchée. Que voulez-vous choisir?

Mes meilleures amies et moi

Par Karen L. Schenk

Au cours des années

J’ai eu beaucoup de différentes filles et femmes comme meilleures amies

Elles étaient chacune très différentes les unes des autres

Toutefois, elles se ressemblaient

Elles avaient toutes des traits de caractère qui s’accordaient aux miens

Elles étaient mes âmes sœurs

Vraiment les amies de mon âme

Ensemble, ces meilleures amies et moi

nous avons ri, parlé, écouté, pleuré, compati

Ensemble nous avons joué, travaillé, et rêvé

Elles ont été des amies si précieuses que parfois

nous appréciions même les moments où nous ne faisions rien

Les années ont passé

et quelquefois je me demande

où elles sont toutes parties

Quelques-unes ont déménagé

D’autres ont trouvé d’autres points d’intérêt

C’était pourtant des amies dont je ne m’imaginais pas

vivre sans elles.

Les meilleures amies de ma vie

font partie intégrante

de ce que je suis devenue aujourd’hui

Elles ont fait surgir le meilleur comme le pire de moi-même

Elles m’ont aimé assez pour se confronter à moi, pour me défier ou pour me consoler

Elles m’ont encouragée dans mes atouts

et aidée à dépasser mes faiblesses.

Même si je ne sais pas où elles vivent

J’ai découvert qu’elles m’ont toutes laissé quelque chose

C’est une place (une place charmante au sein de mon cœur).

C’est un de mes endroits préférés

J’y vais quand je me sens seule, triste

ou quand je veux me souvenir…

Et demeurer avec ces souvenirs dorés

Que ces meilleures amies y ont laissé pour moi

À jamais mes amies feront partie de moi

du moment que je m’y attache et que je les chérisse

dans cette place spéciale dans mon cœur.

Si vous rencontrez des problèmes avec vos amis et que vous avez besoin d’en parler à quelqu’un, nous sommes là pour vous.

Print


33 réponses à “Quand vos amis vous laissent tomber”

  • Fleurbleue says:

    J’ai connu et reçu la fin d’un amitié il y a deux ans et je ne guérissais pas, j’avais toujours des douleurs physiques. Le lâcher prise que j’ai compris récemment et découvert m’a aidé. Cela implique que je reste neutre et je laisse la relation entre les mains du destin. Cela veut dire que pour moi elle n’est ni terminée ni sure de se reconstruire. Des fois on blesse on veut rompre et on regrette par la suite. Il faut aussi apprendre à prendre de la distances par rapport aux paroles de ceux qui mettent fin à une amitié.

    J’ai compris qu’il faut aussi continuer à faire confiance à la vie. Une amitié peut s’arrêter car c’est nécessaire que chacun évolue et puis qui sait ? d’ici quelques années. Quand on a tellement été blessé et de lire des recommandations telles que “comment guérir de la fin d’une amitié en 10 étapes” je trouve ça inapproprié car cela ajoute une souffrance supplémentaire et un désespoir. Et les recommandations sont souvent à côté de la plaque. Il ne faut ni désespérer ni vivre dans une illusion. Etre neutre est ce qui m’aide à guérir.

  • bourdon says:

    bonbjour j avais 2amis a la vie a la mort comme non ditces amis etait un homme et une femme nous etions complices en toute et il y a 3mois mon amour m a quitte.je me suis fais operer.la deprime c est installee mes enfant etant loin je n avais plus que mes amis.mais voila je n etait plus la copine amusante et joviale d avant eux ne pouvaient m aider et je commencais a les enerver .bref un soir ou j avais un peu bu j ai ete odieus mis ne me souviens de rien depuis plus de nouvelles .il m on carrement raye de leurs vie.deja deprimee il m on enfoncee encore plus j ai voulu mettre fin mes jours .etaient ce vraiment de vrais amis.aider moi a comprendre merci

    • Fanny says:

      J’ai vécu la même chose que toi. S’ils ont cessé de te parler ce n’est pas à cause de toi, ni à cause du fait que tu aies pu être odieuse. Quelque chose n’allait sûrement déjà plus, tu le dis, tu n’étais plus la copine souriante et joviale. Leur réaction est sûrement due à la peur. D’être influencé, ou même de ne pas savoir comment t’aider. Quoiqu’il en soit rien n’est de ta faute. Il ne sert, de plus, à rien de leur en vouloir, tu te fais du mal à toi, et à toi seule.

  • Anne-Marie says:

    Chère bourdon,
    Je suis vraiment navrée d’entendre ton histoire. Si tu veux, tu peux nous joindre sur ce site par courriel en cliquant sur ce lien, et l’un de nos bénévoles se fera un plaisir de jaser avec toi, et de t’accompagner en ces moments de solitude et de dépression :

    http://pouvoirdechanger.com/decouvrir/parler-a-quelquun/

    J’espère que cela pourrai t’encourager.

  • Lili says:

    Bonjour Bourdon,

    Je suis dans le même cas que toi, a quelques détails près. Je constate que ton post date de l’année dernière. J’aimerai savoir qu’en est il advenu ?comment as tu surmonté tous cela?

    Merci d’avance pour ta réponse

  • Frédérique says:

    Bonjour,

    Pour ma part, malgré le post ancien, j’ai envie de partager mon histoire, que je vis toujours en ce moment.

    J’ai déménagé avec mon compagnon en mars et puis j’ai rompu. Je suis en fait revenue dans la région d’où je viens, auprès de ma mère qui est veuve et n’est plus toute jeune. Mais en faisant cela, j’ai perdu tous les amis que j’avais. Perdus, pas vraiment, mais aucun ne prend de mes nouvelles ni me montre un réel intérêt à venir me voir. J’ai pourtant vécu une séparation d’après 4 ans de relation, mais aucun n’est venu ou ne s’est proposé, ou ne m’a vraiment demandé comment j’allais. Depuis 2 mois, je suis seule, et quand je dis seule, c’est vraiment seule. J’ai trouvé un travail pour voir au moins quelques personnes sur la journée et ma maman vient souper le soir chez moi car elle est inquiète par cette solitude.

    Ce n’est pas qu’elle me pèse, j’en suis même étonnée, moi qui, il y a quelques années ne supportait pas d’être seule et qui depuis 4 ans n’ai jamais été vraiment seule plus d’une journée.

    Malheureusement, je ne sais pas vraiment comment me faire de nouveaux amis, j’ai commencé le dressage de mon chien dans un club, je vois du monde les week end mais on est focalisé sur le chien et pas sur les relations sociales entre êtres humains.

    Je me rends compte toutefois que cette situation commence à me peser et à peser sur mon mental, je suis plutôt une personne forte et j’encaisse toujours facilement les coups durs, je n’ai jamais eu une vie vraiment facile et m’en suis toujours très bien tirée. Ceci n’est pas vraiment un appel au secours, plutôt un besoin de partager cela avec quelqu’un. Et peut-être aussi recevoir des conseils. J’avoue ne pas être très rencontres internet, ni rencontres tout court, je suis pourtant très sociable, en tout cas je l’étais. Mais je pense que j’ai peur de rester seule pendant longtemps encore, cette perspective me met la boule au ventre…

    Merci pour votre lecture.

    • Nath says:

      Bonjour,

      Je suis dans la même situation, à deux trois choses prêt et la question que je me pose après 3 ans de rupture amicale est: qu est ce que ca leur fait a elles? Pensent elles encore a moi? Que deviennent elles?
      Et meme en rencontrant d’ autres amies, je n arrive pas a un tel niveau d amitie qu avant et à avoir confiance.
      Nathalie

  • Débrouillardevidée says:

    Bonjour,

    Je vie actuellement la même situation que vous, ce qui au fond me procure un certain soulagement et me rassure. J’avais une bonne pote d’amis et des amis très proches qui sont partis peu à peu à l’étranger et vive d’autre chose pendant que je stagne. Mais peu importe la façon dont on avance, je commence à souffrir de ces amitiés qui se tendent avec le temps. J’effectue toujours la démarche de prendre de leurs nouvelles, d’exprimer mon affection et que même si ils sont loin, je pense à eux. Mais les réponses se font de moins en moins, alors petit à petit je sombre dans “l’oubli” et désemparée. Je me sens de plus en plus seule et en colère, de la tristesse mêlée à de la compréhension mais surtout je me sens un peu laisser pour compte. C’est un mal latent, sourd. J’ai déménagé plusieurs fois au cours de ma vie et c’était la première fois que je rencontrai une amitié aussi sincère, aussi bienveillante. Mais aujourd’hui, j’en viens à remettre en cause tous mes ressentis (est-ce que c’était une illusion ?) et aujourd’hui, je me retrouve seule. J’ai beaucoup de mal et je me suis repliée sur moi-même, c’est plus fort que moi, je me sens fragilisée, blessée et à découvert. Comment voir aujourd’hui, l’élan de se faire de nouveaux amis et de s’ouvrir ?

  • l'arbredanssesfeuilles says:

    Bonjour,
    J’ai vécu une amitié avec une collègue plus âgée que moi (proche de la cinquantaine et moi 35 ans et j’en parais moins) et que j’ai apprécié pour ses qualités peu communes et on fait une activité extra professionnelle ensemble. Au départ, elle était très agréable et proche de moi , j’ai eu le sentiment qu’on était sur la même longueur d’onde nonobstant notre différence d’âge. On se disait des plaisanteries à tout va même les plus coquines ….on s’invitait à manger ensemble.J’ai vécu des moments heureux avec elle. C’était presque une grande soeur telle que je n’ai jamais eu ( j’ai une soeur mais on ne s’est jamais bien entendu). Depuis qu’on a eu quelques malentendus ensemble pourtant pas bien méchants, elle est devenue assez distante et cela même si on a pris le temps de tout s’expliquer pour tirer tout cela au clair. Elle se comporte d’une façon étrange allant de son retrait jusqu’à me mettre dans des situations humiliantes ( comme de me parler comme à une enfant à qui l’on doit tout lui apprendre, me faire mal psychiquement, me mettre à l’écart…).Je l’aimais beaucoup et l’admire pour sa fermeté légendaire et son côté à la fois bohème et féministe bien qu’elle possède un gros défaut qui me séduit malgré tout : la suffisance. J’ai toujours eu un faible pour des personnes dominatrices ce qui ne signifie pas que je ne possède aucun caractère, loin s’en faut! Je m’aperçois que je deviens dépendante affectivement d’elle parce que sa présence me sécurise. Je redoute de la retrouver pour notre activité commune à la rentrée .
    A la fois, je suis heureuse de la revoir et à la fois, je veux l’éviter de peur de craquer lamentablement devant elle,sachant que cela fait des mois que je contrôle mes émotions. Depuis toujours,j’ai connu des déceptions amicales et développe maintenant une phobie sociale . Je n’ai plus l’énergie de me faire de nouveaux amis de peur de les décevoir à cause des malentendus et qu’ils me laissent tomber.

  • Julie says:

    Bonjour ! Je m’appelle Julie et je suis une 6ème , avant j’avais 2 amies , je trainais tout le temps avec elle en primaire. Mais quand nous sommes entrées au collège cette année , nous avons découvert que nous n’étions pas dans la même classe. Les deux ce sont fait de nouvelles amies dans leur classe mais moi non. Dans ma classe la majorité me déteste.. Je pensais qu’on allait rester tout le temps ensemble mais on final on ne se parle presque plus. Et moi maintenant je traine toute seule..J’aimerai bien m’ouvrir aux autres mais je suis trop timide..S’il vous plait , aidez moi!

    • elen says:

      Bonjour Julie, comme toi, je suis passée par les memes tracas et j etais aussi timide. Mon amie m a abandonnee en changeant d ecole. j ai ete seul pdt une annee ce dt j avais honte mais cela m a permis de fr de l introspection, de mieux me connaitre, d analyser les gens, differents aspect de ma vie et mon passe. cette solitude m a ete benefique , ca ma appris a reflechir. Sinon si cest pas ton truc l introspection, j ai lu l histoire de qqun qui lisait des livres en classe en ayant de la musique ds ses oreilles pr rester concentré. au moins la personne se cultivait a defaut de discuter pdt les intercous et les pauses de midi. Il y a aussi le conseil de fr une activité que tu aime bien et parlé de cette activité avec les gens qui la font ou vdrait la fr aussi. ou aussi de parler de qqch et donner son avis sur l’actualité. ( moi je lisais le journal chaque matin pour cela) et de poser des questions aux autres. Ne de décourage pas julie, il y a bcp de personnes qui peuvent se retouver seul pdt un tmps ca ne vt pas dire qu ils seront tjrs seul! bonne continuation!

  • Carooo says:

    Je connais une amie dont je suis très proche depuis au moins 5 ans. J’ai toujours été là pour elle pour lui donner des conseils à se sentir mieux (alors que je suis pareille qu’elle, c’est moi qui devrait en avoir besoin finalement car j’ai jamais eu confiance en moi, j’ai grandi ainsi mais j’arrive parfois à montrer le contraire au premier abord clin d’oeil et qd on commence à me connaître, on se rend COMPTE que je ne suis pas cette fille, je lui ai aussi rabâcher de travailler ses cours car elle ne le faisait pas, elle était très feignante et ne voulait rien faire de sa vie, à part glander chez elle au chaud. Elle adorait ça. Grâce à moi, mes conseils, sa mère a vu le changement et elle a réussi à s’en sortir car elle m’a écouté et a eu son diplôme. Aujourd’hui, elle travaille et veut passer un autre diplôme (on se demande qui a bien pu passé par là) et elle a déménagé en août dans une autre ville, à 1h30 de son ancienne maison. Depuis, je me renferme, je me sens seule, je sors plus car énormément confiance en cette amitié fusionnelle de nous 3. Tous mes amis durant mon adolescence ont commencé leur vie en déménageant dans une autre ville, ont leur copain/copine et je me sens d’autant plus seule. J’ai l’impression de ne pas être autonome, non c’est pas une impression, c’est le cas! Pensez-vous qu’un déménagement me ferait d’autant plus de bien? Elle se sent mieux et évidemment le changement passe aussi par la situation amoureuse, elle a donc un copain. J’étais vraiment la meilleure amie rêvée (sans me donner des fleurs sérieusement). Et elle, à part avoir toujours écouté ce que je lui disais, elle n’avait rien d’exceptionnel à me dire puisqu’elle n’avait jamais rien à me raconter, elle n’avait jamais eu de copain, sortait jamais.
    Suite : De la période du BEP au BAC, j’ai été inséparables avec elle et une autre fille. Je ne parlais pas du tout aux gens de ma classe (je les trouvais vraiment gamins) alors on ne restait que toutes les 3, on se sentaient bien ensembles, on riaient ect. On s’appréciait énormément toutes les 3. Aucune jalousie entre nous en cinq ans, aucunes engueulades, d’ailleurs même les professeurs n’en croyaient pas leurs yeux car les autres filles de la classe s’engueulaient. On était H24 ensembles, on a appris à se connaître et on s’est attachées, inséparables toutes les 3 et même en dehors du lycée. On étaient assez matures pour ne pas s’engueuler sourire On a tout partagé: nos soirées, nos sorties, nos discussions ect Je n’attends évidemment aucun retour de sa part mais ce qui me manque c’est que je lui en veux, de me laisser pour son copain, je ressens un manque, affectif aussi certainement (j’entends par là avoir un copain moi aussi!) mais de m’oublier du jour au lendemain (que rien ne sera comme avant) et de passer en second plan. Ça fait mal. C’est la vie me diriez-vous…
    J’ai assez de maturité pour penser que oui, je ne vais pas lui reprocher ceci comme la plupart l’auraient fait car elle est heureuse, épanouie et fait sa vie et qu’elle n’a désormais plus besoin de moi. J’ai remarqué que j’ai le don d’aider les autres à se sentir mieux mais au fond c’est moi qui en a le plus besoin… Elle n’était pas bien du tout dans sa peau, elle était très enveloppé, timide et n’avait jamais eu de copain auparavant. C’est donc le premier. Je déteste voir les gens mal alors j’ai essayé de l’aider du mieux que je pouvais (c’est mon caractère, aller vers les autres quand je vois qu’ils sont plus faibles que moi) J’ai fais l’erreur de m’être enfermée dans une relation (nous trois). On se complétaient tellement. Aujourd’hui, on a des chemins différents. Et je me sens sens seule, très seule. Je me réfugie dans la nourriture car mentalement ça me fait du bien. Ça me rend triste car j’ai déjà vécu une situation similaire avec mon meilleure ami d’enfance (dont j’étais amoureuse) et est parti aussi pour vivre son histoire d’amour avec sa copine… et ça dure encore ! depuis bientôt 8 ans !!!! Une autre amie depuis 5 ans. Et aujourd’hui, cette fille dont je vous ai parlé……….

  • Wiame says:

    Bonjour, j’ai vécu la même chose j’a ans elle en 41 nous avons toutes les deuxsubi un grâve accident de la vie : AVC, Nous avions un peu le même style de vie avant notre accident c’est cette similitude qui nous a rapprochées on croquait la vie les sorties le Dance Flor les copines et les soirées arrosées une vie à du 100km /h une vie heureuse remplie de joie tout allait bien un boulotde rêve pour elle beaucoup de voyages et de rencontres super nana je l’adorais peut-être de trop j’avais même l’impression que c(était pls profond que de l’Amitié. Le déclic on avait le même âge et avons été victimes de cet AVC on se comprenaient on se disait . elle m’appellait ” ma poule” et un jour elle m’envoie un SMS en me demandant de lui d’arrêter de lui envoyer des SMS du jour au lendemain elle m’a demandé d’arrêter de l’appeller ” Ma ” poule” J’ai jamais compris pourquoi une telle réaction de sa part je n’ai plus de nouvelles d’elle depuis le 27 janvier on s’envoyait qq SMS tous les jours on s’entendait bien et du jour au lendemain Silence Radio Elle me balaye de sa vie je veux lui pardonner car j’ai cette valeur Je n’ai plus de répons à mes SMS elle m’a coupée de ses amies facebook j’ai pourtant je lui ai de nouveau fait la demande sans réponse. Je pense qu’elle veut me rayer de son raiseau amical ne sachant pas pourquoi et n’ayant pas pu lui parler de cela en tête à tête Je pensais à elle en me levant et maintenant en me couchant Je n’en peux plus elle me manque j’ai plus envie de rire c’est qqn qui me ressourcait j’étais tellement bien avec elle je me sentais en toute confianc c’est une personne géniale à l’esprit élégant mais Dieu qu’elle est têtue et séductrice Je suis tombée dans son piège. Je suis très mal car elle ne me donne aucun signe de vie En fait j’en fait une dépression c’est terrible aidez-moi je n’arrive pas à décrocher

  • Sad says:

    j’ai eu une amie pendant … au moins 15ans, on a travaillé ensemble… elle a connu mes gosses petits… or le dernier qui a 22 ans maintenant est sérieusement malade ( maladie auto immune découverte il y a 8 mois, cécité partielle … pas gai ! ) elle demandait bien des nouvelles mais .. puis elle a sa vie, très en apparence, belle voiture, beaux vêtements… derrière finalement pas grand chose mais bon ça me faisait rire, je me disais qu eça la rassurait puisqu’elle me faisait toujours le jeu de la fille pas sûre d’elle… puis il ya eu un quiproquo certainement j’ai probablement répondu de travers quand elle me parlait de sa nouvelle voiture … dont je n’ai rien à foutre dans l’état d’angoisse dans lequel je me trouve… et c’est le silence depuis deux gros mois, sur son fb j’ai vu “qu’elle avait jeté quelqu’un et que ça ne l’empechait pas de vivre sa vie ” j’ai beau savoir que sa vie est bien solitaire end ehors de son boulot, pas d’enfant, un mec marié qui partira un jour ( il ne quittera pas sa femme ) alors que moi j’ai d’autres amies que je vois et qui prennent soin de moi ben ça m’a fait mal.
    Je me refuse à l’interpeller pour lui mettre “le nez dans son caca” car si elle n’a pas le coeur de prendre des nouvelles de mon fils je trouve qu’elle n’en vaut pas la peine…
    Je ne vais pas faire de déprime, ça me fait juste mal… d’ailleurs c’est ma faute, si je n’étais pas allée vérifier… j’aurais rien vu … le deuil est à faire, il est encore en cours….

  • Salomé says:

    Bonjour,
    J’ai eu un grand ami, un meilleur ami peut-être, mais la différence est que ce meilleur ami, je ne le connaissais que sur internet. Je connais beaucoup de choses sur lui, je le connais depuis simplement deux ans mais nous parlions tous les soirs. Et même le jour d’ailleurs.
    Certains disent que c’est déplacé et que l’on gache sa vie, mais j’étais tombée amoureuse. Je l’ai déjà vu, et je sais à quoi il ressemble. Nos rapports étaient vraiment trop compliqués. J’ai demandé conseil à une amie à moi qui n’a fait que de me répéter qu’il ne m’aimait pas et que je gachais ma vie à lui parler alors que je pourrais être heureuse ailleurs. Elle m’a dit qu’il valait mieux arrêter de lui parler et de l’oublier. Je l’ai donc supprimé de mes contacts Facebook avec cependant assez de tristesse. Il n’a pas compris et m’a demandé pourquoi j’avais agi ainsi. Trois jours plus tard, le revoilà dans ma liste d’amis. Mais il n’était plus pareil. On avait plus les mêmes délires, il paraissait distant et ça m’intriguait.
    Un jour il m’a expliqué pourquoi il était comme ça. Pour moi, cette histoire était de l’histoire ancienne, j’avais tourné la page. Mais je lui ai vraiment des choses horribles. Je me suis excusée je ne sais pas combien de fois et lui ai dit à quel point j’étais sincère. Il ne m’a pas cru et maintenant, notre superbe amitié a viré au cauchemar pur. C’est très récent mais aimer quelqu’un qui t’aime aussi puis qui ressent du dégoût envers toi à cause d’une faute qui a pourtant été comprise, ça fait mal.
    J’attends toujours qu’il me pardonne, car c’est moi qui était en faute. J’ai été odieuse et je ne m’en étais pas rendue compte. Avec le temps, peut-être qu’il pourra au moins me reparler comme avant sans pour autant oublier cette vilaine histoire.

  • Tess says:

    J’ai eu une amie qui a été très proche de moi, elle a été tout pour moi , je la considère comme ma sœur, nous sommes des amies pendant 4 ans , et puisque je ne suis pas populaire je n’ai pas eu de vrais amis , elle a été la première à être si proche de moi, nous étions toujours ensemble , nous étudions dans la même classe , pendant les vacances nous sortons ensemble etc, les gens pensent parfois que nous sommes des sœurs , nous partageons tous nos secrets , nous passons vraiment de bons moments ensemble … Mes ces derniers temps je sens que nous sommes plus comme avant, c’est vrai que nous avons eu quelques disputes parfois mais cette fois c’est différent , nous sommes encore des amies mais nous sommes plus très proches , nous sommes plus dans la même classe, elle a eu d’autres amies, nous ne parlons plus très souvent … Nous n’avons pas eu une dispute même quand elle parle avec moi je ne sens pas du tout qu’ele fachée de moi … Je crois toujours qu’elle aussi elle m’a aimée dans le passée , c’est vraiment une longue histoire ( quelques filles m’ont harcelée et elle m’a aidée à m’en sortir et depuis nous somme devenues proches ) , maintenant que nous sommes éloignées je ne sais pas quoi faire , je me sens seule et triste , ce que je sens maintenant ne m’a jamais arrivé , même dans mes moments durs dans le 1passé je ne sentais pas comme ça , j’aime vraiment me trouver une solution

  • Lucie says:

    J’avais deux amis avec qui j’ai fait mon collège on s’entendait très bien on passait beaucoup (la plupart)de nos vacances ensembles.on était un trio.

    Mais voilà au cours de mon lycée j’ai fait une dépression et même si elles ont été là pour me soutenir pendant quelques temps (environ deux ans) j’ai eu des périodes ou j’ai été mieux, d’autres où j’ai été aussi très bizarre et pas toujours très sympa (je pouvais être très désagréable, blessante, et parfois euphorique) Après avoir quitter le lycée je n’ai plus eu aucune nouvelle de la part de l’une d’elle (elle ignorait mes appels/sms et l’autre m’a gentiment dit qu’elle n’avait plus envie de me soutenir, qu’elle avait sa vie et qu’elle était heureuse malgré que c’était probablement égoiste de rompre contact pour ces raisons.
    Elle est revenu sur sa décision puis je lui ai prouvé malheureusement que je n’avais pas tant changé que ça.. :/ et elle a rechangé d’avis

    Enfin maintenant, J’ai quitté le lycée depuis 4 ans et j’ai vraiment envie de reprendre contact avec mes deux ex amies et recréer un lien, je vais beaucoup mieux (bien sur je vais tout faire pour que ça dure). Seulement je me dit qu’il est aussi peut être temps de passer complétement à autre chose, elles se sont faites plein d’amis et ont surement beaucoup changés Sauf que c’est plus fort que moi je pense souvent à notre ancienne amitié, vraiment très souvent. A ce qu’elles me disaient..à ce qu’on avait imaginé pour le futur.

    Moi aussi je me suis fait des potes mais une amitié n’en remplace pas une et je suis trop curieuse de savoir comment elles sont maitenant.

    Je ne sais pas comment passer à autre chose et ai pensé à essayer de les recontacter à envoyé des éléments souvenirs qu’on a eu toutes les trois mais ça fait un peu desespéré (j’ai peur d’avoir l’air de les harceler), je n’arrive pas à respecter leur choix.
    Au point de regarder des photos facebook sur le compte de l’une d’entre elle (je l’ai récemment supprimer de mes amies parce que j’en avais marre de rester là dessus) enfin il y a pas encore longtemps j’en était jalouse mais ça tend à diminuer depuis quelques mois
    Un conseil?

  • bibouche says:

    je suis en train de vivre la meme chose que toi Lucie Says:(.en cm2 nous etions 3 avec mes 2 autres amies on appelaient “le club des 3 cop’s”.Ont etaient tres soudé ensemble .On jouaient ,rigolaient,je les invitaient tot le temps a la maison.Puis il y a eu

  • bibouche says:

    Puis il y a eu la rentrée de 6 eme et nous etions toujours ensemble jusqu’au mois de mars mais un jour….TIPHAINE une de mes meilleure amie a fit venir une autre amie Clara parceque on avait un peu marre de rester tout le temps que toute les 3 du cou Laura mon autre meilleure amie ne l’aimait pas la Clara ddu cou elle est partis c volatiliser pour allait rester avec une autre fille et donc ma 2 eme meilleure amie tiphaine en apprenait + sur Clara et sont devenus de + en + proche du cou je me suis mefier de risque d’avoir plus de BFF:(Du coiu de jour en jour elle rester ensemble et se raproche d’un autre groupe de 4 filles.ET donc moi a l’abandon.=(je me suis raprocher de ses certaines files et il y a eu de plus en + d’histoire et tout depuis que clara est venu.Apres j’ai eclater a cause d’une histoire avec clara et anne lise parceque j’avais dit “que depuis que clara etait arriver il y avait la merde” et j’ai pleurer en cours et apres je me suis reconcillier.apres 2 mois un eautre histoire et voila .Il y a toujours des tansion avec anne lise et clara.
    E ta maintenant je sais plus ou j’en suis je craque et je sait + ou sont mes amies mes confidante a qui me confier me consoler…rire…MAintenant je me trouve un peu a l’arriere du groupe..ALORS SI O MOINS UNE FILLE POURRAIT MAIDER JE SAIT PLUS QUOI FAIRE!!♥♥♥:(:(:(:(:(:(:(:(:(PLUS DAMIES C FINT IL Y AURA JAMAIS UNE QUI SERA INTELLIGENTE POUR ALLER VERS MOI ;(#chuistroptriste# j’ai etait blesser MA VIE EST RIEN SANS LAMITIER

  • bibouche says:

    s’il vous plait aider moi

  • les etoiles says:

    sa fait 1 semaine que mes meilleurs amies mon trahi ..jai tres mal mais je ne sais pas pourquoi je pense que a les detruires .. cette anvie en mmoi je ne peut pasla stoper . on etais tout le temps ensamble chanque endroit ou je suis me repelle des moment avec elles … svp aider moi avant que je devienne fole

  • Yasmine Amrani says:

    bonjour
    je suis dans la même situation que vous j’ai perdu mes amie-s mes enfants ma famille des contacts je n’ai plus personne à qui parler ni même au tel je ne comprends ma situation
    je suis une personne qui donne de l’amour et qui suis emphatique j’aide les gens qui sont dans la déprime j’arrive à les reboster et voila le resultat il me jettes sans explication
    je le vis trés mal car je suis dans une solitude extreme sachant pas quoi faire et pourquoi je vis cela sans compter qu’ils mon fait des crasses J’ai besoin d’aide SVP

  • bbbbbbbbbbb says:

    svp aidez moi je suis en deprime total depuis que mes amis mon completement oublier cela fait un an que je suis seul et je n arrive toujours pas a oublier ou a lacher prise svp aidez moi je suis sincerement en detresse

  • bbbbbbbbbbb says:

    yasmine je te comprends moi ces le meme car malgré tout mes effort je me retrouve dans la meme situation et je ne serait pas t aider mais te soutien dans ta detresse

    • Yasmine says:

      Merci de ta compréhension bbbbbbbbbbb à la date ou j’ai écrit ce message il s’est encore passé des déceptions j’ai encore perdu des personnes à qui je tenais j’en souffre beaucoup
      d’autant plus que je n’ai plus aucun contact je n’ai personne à qui me confier ou parler un peu , la situation s’aggrave ,et j’ai bien du mal à comprendre ça va de pis en pis je ne sais plus quoi faire il y à pas eu de disputes avec ces personnes qui me lache je prefererai au moins il y aurais une explication , mais la c’est du jour au lendemain
      soyons courageuse peut etre que c’est pour une raison que la vie ns fait perdre ces amies à bientôt

  • bbbbbbbbbbb says:

    ps:
    la vie vaut le cout

  • celiniza says:

    bonjour a toutes je suis nouvelle et je voudrais des conseils:
    aujourd hui je me suis disputée avec une amie le truc c’est que elle en a parlée a sa soeur et aux amies de sa soeur et elles sont venue me voir la fin des cours j ai eue peur dont je me suis renfermée et je ne leur est rien dit mais j ai peur qu elles reviennent me voir le truc c est que d abbitude sa soeur elle est super simpa avec moi alors je ne sais pas quoi faire.

    • Heehsjs says:

      Je me suis disputée avec mon amie depuis 2 mois avec une période d’1 an d’amitié. On s’est disputé pour une raison très banale, ce qui m’a mis en colère et c’est ce qui m’a laissé ne pas avoir confiance en elle. Maintenant durant ces 2 mois je me sens très à l’aise et j’ai de nouvelles amies et on s’aime beaucoup, et même j’ai oublié l’amie avec laquelle je me suis disputée. Maintenant, elle me demande pardon mais moi je ne l’aime plus et je préfère les autres amies. Mais elle me dit qu’elle pleure mais je n’ai pas confiance en elle donc je crois qu’elle fais ça pour redevenir amies car elle veut quelque chose de moi. Je me sens un peu triste car je ne lui ai pas pardonnée, mais je veux que je fasses ce qui me fait plaisir. En plus toute l’école ne l’aime pas, ce qui me laisse ne pas la pardonner. Je ne sais pas quoi faire, j’espère que quelqu’un m’aiderai. Merci bcp.

  • celiniza says:

    et est ce que ton “amie” est toutes seul je veut dire qu elle n a aucune autre amie a part toi?

  • cyndia says:

    je suis entrain de perde l’une de mes meilleures amies et je ne sais pas comment faire pour arrêter ce massacre et redevenir comme avant ! et tout le monde ( c est à dire mes autres amies en commun sachant qu on 5 en tout ) est d’accord pour dire que c’était moi la fautive , apparemment je n’étais pas assez présente pour elle ‘ sachant qu elle a traversé une épreuve assez difficile ces 2 dernières années ) quand elle en avait le plus besoin et que ce conflit qu on vient d avoir remonte à plus de 2ans!! je m explique: ma meilleure amie avait des choses à me reprocher qui remontaient à 2ans et moi ignorante de tout cela je n avais jamais remarqué qu il y avait un problème entre nous ou du moins ce manque de communication entre nous … je ne sais plus quoi faire j ai présenté des excuses et j ai proposé qu on en parle sur ( skype car mon amie est à l étranger pour ses études) mais rien aucune réponse je suis extrêmement perturbée et triste aussi je n ai jamais imaginé etre représentée par ma meilleure amie comme cet être égoïste et qui ne pense qu à lui comme elle le pense … Ps: excusez mon texte je sais qu il parait assez anarchique mais c est juste que j avais terriblement besoin d en parler et les mots se bousculent dans ma tète j’espère en tout les cas que je suis arrivée à me faire un petit peu comprendre merci d’avance

  • Lili says:

    wesh.vous ne pouvez sûrement pas imaginer se que j’ai vécue et çe que je vis encord ,car parfois ont croie avoir des amies mes nos croyances se brise , et sa fait très malle surtout quand t-elle nous le font comprendre.on se sans seul sans potes , et bien c’est ce qui m’arrive en ce moment au collège classe de 4eme. en fin de 5eme j’espérais ne pas être dans la même classe .A la rentrée de 4eme je n’étais pas du tout dans la même classe mélangé peut -être 2ou3 personnes que j’aimais ,l’année dernière qui étai dans ma classe ,mes sinon miete , et c’était bien jm’étai fait 3 nouvelle amie 2que je connaissais déjà .Je n’étais pas toute seul et j’étais contente non seulement je n’étais pas dans la même classe que l’année dernière et j’ avais des amies 5amies avec qui resté c’était merveilleux les 3 que je ne connaissais pas s’ appel: milsé,Sanna,et Sania et celle que je connais déjà se nommes:Nelsi et Silva j’appreciai le plus Nelsi car c’était elle dont je faisais le plus confiance elle etais impeut exite tres drôle je dirais même impeut fofolle ,enfin bref je l’ai aimais toute le temps passaient et ces 5 mon bien fait comprendre qu’elle ne voulais plus de moi en me laissant des messages par texto ou parlant sur moi sa me vexais énormément sa faisait déjà 4,5 jour seulement .heureusement j’avais
    d’autres amies dans la classe ou meme dans les autre classes.un jours je partie voir Nelsi , Sanna,silva, Sania et milsé c’est à ce moment la que milsé se mis en colers et Me Cria dessus!: tu commence à me casse les fouilles ont ne pas ok degage stp .Alors je partie se jours les autres amie de la classes n’étais pas la , en cour je n’en pouvais plus et j’allais craké pour pleuré les restant fortes sa ne servais à rien . Dans la cours les amis de milsé mr disait que j’étais un paut de colle il ne disait que des méchancetés sur moi et j’en n’avais marre et je restais zene .Dans la classe il ya une meuf qui rAppel Ils ne elle même pas trops disant elle aussi que je suis un paut de colle racontant que sa a milsé . hier c’était mon anniversaire ne sachant toujours pas se que Nelsi pense de moi

    pouvez vous m’aider svp je ne veut perde ma réputation et d’autres amies!😢😢

Afficher vos commentaires