Femmes ordinaires, foi extraordinaire

Auteur: Gail Rodgers

Nous ne connaissons même pas leurs noms. Mais leurs histoires, relatées dans la Bible, ont un parfum bien familier. Ces histoires pourraient être la vôtre ou la mienne…

L’une d’elle était une mère seule, une veuve. Elle avait deux fils et de grosses dettes. Son mari avait été un homme pieux dans leur communauté, mais sa mort l’avait laissée destituée. Et voici que le propriétaire venait lui enlever ses fils pour les faire travailler chez lui afin de lui rembourser ce qu’elle lui devait. Elle était désespérée. Elle courut voir le pasteur local, Élie, et lui raconta son histoire en sanglotant. Élie, sous la direction de Dieu, lui demanda ce qu’il lui restait à la maison. Il n’y avait pas grand chose. Mais elle avait encore une petite fiole d’huile dans un placard. Élie lui dit de retourner chez elle et d’emprunter toutes les jarres vides qu’elle pourrait trouver. Elle prit donc ses deux fils, ferma la porte et commença à remplir les jarres avec l’huile de la petite fiole.

La foi de cette femme est extraordinaire! Elle ne fit que ce qu’Élie lui avait demandé. Elle n’aurait jamais imaginé ni écrit une telle histoire. Et ce n’est pas ce qu’elle a fait. Elle alla avec assurance emprunter à ses voisins le plus de jarres possible. Ensuite, elle s’enferma dans sa cuisine avec ses enfants et prit la petite fiole d’huile. Pouvez-vous imaginer le bonheur et l’étonnement que cette petite famille a éprouvé en voyant que les jarres se remplissaient d’huile à raz bord les unes après les autres! Et quand toutes les jarres furent remplie, la petite fiole était toujours pleine. Elle venait d’assister à un véritable miracle!

Cette mère seule courut chez Élie pour lui raconter ces choses étonnantes. Il lui répondit d’aller vendre l’huile au marché. Et elle obtint suffisamment d’argent pour rembourser ses dettes et élever ses fils. Sa foi a rendu le miracle possible. Rien ne serait arrivé sans la foi de cette mère. Foi extraordinaire chez une femme ordinaire!

La seconde femme est simplement identifiée comme ayant des saignements depuis douze ans. Les médecins n’arrivaient pas à la guérir. Elle a vécu à l’époque où Jésus était sur terre et elle a entendu parler de ses pouvoirs de guérison. Pendant que la foule se pressait autour de Jésus pour écouter son enseignement, elle se fraya un chemin jusqu’à lui. Elle croyait qu’il pourrait la guérir. Elle croyait qu’elle guérirait si elle pouvait toucher son vêtement. Elle s’approcha de lui à travers la foule, avec cette foi qui faisait battre son cœur plus vite. Elle tendit la main et le toucha. Sa foi fut instantanément récompensée, car les saignements stoppèrent.

Jésus demanda: «Qui m’a touché?» Il savait qu’une puissance était sortie de lui. Les disciples lui demandèrent pourquoi il posait une telle question alors qu’ils étaient pressés par la foule qui les entourait. La femme s’avança et s’identifia. Jésus la laissa aller en lui disant que sa foi l’avait restaurée. Sa foi avait été plus forte que ses craintes et avait changé son désespoir en espoir.

Deux femmes. Deux histoires très différentes. La foi brûlait dans le cœur de chacune d’elles. Et elles mirent leur foi en action.

Auriez-vous cherché toutes ces jarres en sachant que vous n’aviez pas assez d’huile pour les remplir?

Auriez-vous bravé la foule pour toucher le vêtement de Jésus alors que toute la médecine ne pouvait rien faire pour vous soulager?

Oui, elles avaient la foi et cela a été plus fort que leurs peurs. Elles aspiraient désespérément à l’intervention de Dieu. C’étaient des femmes comme vous et moi qui recherchaient de l’aide surnaturelle auprès du Dieu de l’univers. Il s’est soucié d’elles et les a touché avec amour.

Quelle peur est en train de vous dévorer le cœur? Passez un moment en présence de Jésus. Trouvez un coin tranquille et courrez vers lui avec votre cœur angoissé. Donnez-lui votre peur et demandez-lui de vous donner une foi qui serait plus forte que vos peurs. Remettez-lui vos besoins avec confiance et demandez-lui de remplacer votre peur par la foi.

Notre Dieu d’amour, tout puissant et omniscient, connaît vos angoisses aussi bien que votre situation désespérée. Croyez qu’il vous aidera. Croyez qu’il stabilisera votre cœur et votre esprit, en dépit des circonstances. Croyez qu’il se soucie de vous, là où vous êtes.

La foi, c’est ce qui plait à Dieu. La foi, c’est ce qui apporte la victoire. La foi, c’est ce qui surmonte la peur. Tendez la main et touchez-le maintenant. Obéissez à ce qu’il vous demande et laissez-le  vous fortifier et vous restaurer. Vous pouvez mettre votre foi en Dieu, qui est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. Soyez une femme ordinaire avec une foi extraordinaire!

Photo: Patrick Q, utilisé avec permission, Creative Commons 2.0 License.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires