Pourquoi se faire du souci?

Auteur: Sharon L. Nagy

souciLa définition de “se faire du souci” ou de “s’inquiéter” est: se sentir mal à l’aise ou concerné par quelque chose; être troublé; se sentir anxieux. Les américains, à cause des problèmes économiques qu’ils affrontent, développent une maladie et des symptômes associés à de grandes inquiétudes, plus connue sous le nom de “stress”. Que ce soit les ulcères d’estomac ou les crises cardiaques, cette nation se bat contre une maladie après l’autre, largement causées par notre inaptitude terrestre à surmonter le stress et l’anxiété.

Se soucier de quoi?

Depuis la chute du jardin d’Eden, les gens ont tentés de surmonter leurs inquiétudes à l’aide de mesure séculières et n’en ont été que déçus quand aux résultats obtenus. Le problème de beaucoup d’américains sans travail est le marché du travail actuel, qui, bien qu’en train de remonter, reste saturé. Ils cherchent désespérément parmi les annonces hebdomadaires dans l’espoir de trouver une solution viable leur permettant d’assumer leurs choix financiers. Il existe d’autres facteurs d’anxiété tels que les mariages brisées, les difficultés professionnelles, ainsi que la terrible incompréhension générale de notre véritable objectif personnel. En tant que chrétiens, nous devons continuellement méditer sur le fait que Dieu nous aime sans condition et qu’il va pourvoir à tout de dont nous avons besoin

Vous aimeriez être formé comme disciple?

Adressez-vous à l'un de nos mentors
pour surmonter notre lot d’adversité et de problèmes terrestres.

Vivre avec un objectif

Dans Matthieu 6:25, Jésus dit clairement à ses disciples qu’il n’y a besoin d’être anxieux ou de s’inquiéter de rien: “C’est pourquoi je vous dis: ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?” Pour diverses raisons, nous sommes souvent obsédés par les choses matérielles et par nos besoins futurs, et nous oublions de nous rappeler les paroles sages et précieuses que notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ nous a données. Quand nous réalisons que Dieu a un objectif divin pour notre existence, alors les soucis du monde deviennent moins pesants et ne nous font plus oublier que Dieu nous aime et nous comprend.

Car finalement, l’inquiétude ne fait rien d’autre que nous éloigner du Dieu Tout-Puissant et nous rapprocher des promesses vides du monde. Nous devons avoir totalement confiance dans le plan divin de Dieu pour notre avenir, et cesser de vouloir contrôler et manipuler les circonstances, chose que nous faisons uniquement dans le but d’assouvir nos désirs et nos desseins. Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas faire tout notre possible pour accomplir nos objectifs personnels et professionnels. Au contraire, cela signifie qu’e nous devons accomplir notre devoir avec l’entière compréhension que la bonté de Dieu, son amour et de sa puissance vont écarter les obstacles qui se présenteront. Nous n’avons pas besoin d’y “aller seule”.

Choisir de ne pas s’inquiéter

“Qui de vous, par ses inquiétudes, peur ajouter une coudée à la durée de sa vie?” (Matthieu 6: 27).

Se tracasser à cause des situations imprévisibles de la vie nous éloigne de Christ et nous entraîne loin de sa paix. Les faibles tentatives que nous faisons pour vaincre l’inquiétude par le biais de mesures séculières vont potentiellement nous “couper” du conseil infini de Dieu, seul vrai remède à tous nos dilemmes terrestres. C’est en nous consacrant à la louange et la prière que nous apprenons à nous détendre et à laisser Dieu s’y prendre avec les “choses difficiles”. Comme Jésus nous le dit de façon poignante dans Matthieu 6: 27, l’inquiétude n’ajoutera jamais une minute à notre vie. Au contraire, cela enlèvera progressivement la joie et la paix que Dieu nous attribue, seulement avec notre permission.

S’abandonner totalement à Dieu

“Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs; ils ne travaillent ni ne filent” (Matthieu 6: 28).

Nous devons être comme les “lis des champs”, qui ne cèdent pas aux turbulences des orages de la vie, et confier nos inquiétudes à Dieu. Rétrospectivement, je reconnais que, malgré mes efforts arrogants, j’ai misérablement échoué à prédire et à changer l’avenir, et que j’aurais souhaité “laisser aller et laisser faire Dieu”. Heureusement, j’ai appris que ma vie est bien plus importante que les réalisations purement matérielles. Ce qui s’avère en fin de compte payant, c’est de s’aligner avec les objectifs de Dieu et de lui abandonner le contrôle. Nous avons été créés pour servir Dieu et être missionnaires pour son Royaume, en divulguant l’Evangile afin que tous puissent l’entendre. Les inquiétudes, la dépression et les anxiétés sous-jacentes disparaissent fréquemment quand nous demandons d’abord à Dieu: “Que puis-je faire pour toi aujourd’hui, Seigneur?” Ses réponses vont vous étonner et mettre en vous une paix inébranlable qui va vous fortifier encore et encore, en dépit des difficultés.

Que ta volonté soit faite!

“Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta sur sa face, et pria ainsi: Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux” (Matthieu 26: 39).

Tout d’abord et par dessus tout, nous devons découvrir ce que Dieu veut pour nous, à travers son glorieux ordre de mission. Dieu est le Maître architecte de la création, l’ingénieur en chef de notre avenir et le chef de l’Exécutif de nos destinées. Nous n’avons pas besoin de preuves (et nous n’en méritons pas), mais le sacrifice de Dieu par son Fils unique nous rappelle l’amour infini qu’il a pour nous. Nos inquiétudes deviennent banales quand nous contemplons les peines et les souffrances inimaginables que Jésus a enduré pour nous, afin d’absoudre l’humanité de ses péchés. Je ne peux que m’émerveiller devant ce que l’inquiétude de Jésus a du être dans les heures qui ont précédés sa crucifixion.

Toutes les inquiétudes humaines pâlissent devant la situation critique de Jésus, l’agneau sacrifié pour notre salut. Le manque de sécurité d’emploi et la baisse des pensions de retraite deviennent peu de chose quand nous nous tournons vers l’héritage de Christ, de sa vie à la croix. Il a été persécuté pour son enseignement, mais il ne s’inquiétait pas. Il a fait face à un scepticisme insurmontable, mais il ne s’inquiétait pas. Ses amis l’ont trahi; et pourtant, il ne s’inquiétait pas. Ses ennemis l’ont fouetté, mais il ne s’inquiétait pas. Et pendant qu’il était pendu à la croix, il ne s’inquiétait pas.

Quel exemple de foi Jésus nous donne! Son allégeance à Dieu, malgré la force extrême des souffrances physiques et l’angoisse mentale qu’il a éprouvé pendant les heures qui ont précédés la crucifixion, était omniprésente, comme le montre la façon dont il cherchait la réponse aux questions difficiles qu’il posait, non pas dans sa propre conscience, mais dans celle du Seigneur. Dans Matthieu 26: 39, nous voyons clairement que la dévotion que Jésus porte à Dieu se manifeste par la prière profonde. Il cherchait continuellement à servir Dieu, même dans l’anticipation anxieuse qu’il avait de sa mort. Nous devons chaque jour nous efforcer d’être un peu plus comme Jésus, moins inquiet et nous reposant sur Dieu le Père Tout-Puissant pour chaque besoin, chaque décision et chaque problème qui se présentent à nous. Pourquoi s’inquiéter?

Comment surmontez-vous aujourd’hui l’inquiétude et l’anxiété? La Bible nous enseigne que Jésus donne le repos à ceux qui sont fatigués. Dans Matthieu 11: 28, Jésus nous dit: “Venez à moi, vous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez le repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.”

Dieu désire être la force de changement de notre vie. Il veut nous aider à nous sentir mieux à propos de nous-même, plus assurés face à l’avenir, plus reconnaissants pour nos êtres chers et plus enthousiastes dans notre foi.

Si vous recherchez une solution au chaos de la vie, demandez à Dieu d’être la force dont vous avez besoin pour être plus confiant en vous-même, en meilleure harmonie avec ceux qui vous sont chers et plus efficace dans votre travail. Pourquoi ne pas faire cette simple prière et, par la foi, inviter Dieu à vous remplir de Son Esprit?

Cher Père, j’ai besoin de toi. Je reconnais que j’ai péché contre toi en dirigeant ma vie comme je l’entends. Je te remercie d’avoir pardonné mes péchés par la mort de Christ sur la croix. J’invite maintenant Christ à reprendre sa place sur le trône de ma vie. Par la foi, je te demande de me remplir de ton Esprit Saint selon ton commandement et ta promesse qui se trouvent dans ta Parole. Je prie ceci dans le nom de Jésus. Comme expression de ma confiance, je te remercie d’avoir repris la direction de ma vie et de me remplir du Saint-Esprit. Amen.

Si vous avez fait cette prière, nous aimerions être informés de votre décision! Cliquez sur le bouton suivant, et nous vous enverrons de l’information par courriel pour vous aider à croître dans votre vie spirituelle. Il nous fera plaisir de répondre à vos questions.

Hazelle souffre de l’anxiété.  Elle en parle franchement.

À lire aussi:

Angoissé pour rien

Vraie vie, vraie peur, vraie foi

La crainte vous envahit-elle?

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires