Préparatifs de Noël

Auteur: Joyce Bademan

etablir_liensNoël est une occasion merveilleuse de partager le message de Jésus-Christ de façon significative. Les cœurs sont particulièrement ouverts et disponibles aux considérations spirituelles et aux réunions.

Une réunion de Noël acceuille amis et voisins dans une maison. Au programme, il y a bien sûr les délicieuses spécialités de Noël, quelques échanges spontanés de traditions de Noël, une brève et rassurante exposition de la signification de Noël et une opportunité de recevoir Jésus-Christ.

Depuis ma première causerie dans une réunions de Noël en 1981, j’ai vu des changements remarquables dans la vie de ceux qui avaient commencé une relation personnelle avec Jésus-Christ. C’est aussi une occasion incomparable pour les chrétiens qui veulent évangéliser et partager leur foi.

Du deuil, au doute, au dialogue : après le suicide d'un proche

Besoin de prière? Nous sommes là pour toi

Il y a beaucoup d’avantages à accueillir une fête d’évangélisation à Noël chez soi:

  • Utiliser la période des fêtes pour présenter la bonne nouvelle de Jésus-Christ.
  • Utiliser notre maison pour glorifier Dieu dans un environnement rassurant.
  • Construire des relations.
  • Combattre la tendance à l’isolation. Beaucoup de personnes qui ne sont jamais invitées dans la maison de quelqu’un vont se sentir honorées d’être invitées.
  • Il suffit d’être deux pour démarrer.
  • Il se pourrait bien que les invités expérimentent la joie de faire confiance à Dieu.

“Je puis tout par celui qui me fortifie.” (Philippiens 4,13)

Préparatifs

Dieu se préocuppe plus de votre disponibilité que de vos talents. Pendant que vous pensez aux préparatifs d’une réunion chez vous, laissez-Lui œuvrer dans votre cœur.

  • Vous vous rendez disponible pour être utilisée par Lui en prenant le temps de lire le Christmas Gatherings manual (Manuel des Réunions de Noël * ) et en priant sur la manière dont vous allez utiliser toute ces informations.
  • De la même manière que Dieu vous demande de témoigner de lui, c’est en vous abandonnant à Lui qu’il vous prépare et vous donne la force nécessaire. Ils nous demande de Le servir “ni par la puissance ni par la force, mais par son Esprit” (Zacharie 4,6)
  • Nous ne devrions pas porter nos yeux sur nous-mêmes ou sur les résultats de la réunion.
  • Nos yeux devraient se porter sur la puissance de Dieu, Son abondance et Sa capacité à accomplir Son but dans nos vies et dans la vie des autres. Les témoignages réussis sont ceux qui témoignent de Jésus-Christ avec la puissance du Saint Esprit et qui laissent les résultats à Dieu.

“Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera.” (1 thessaloniciens 5,24)

Responsabilites de ceux qui recoivent

Avant d’organiser votre réunion, priez en réfléchissant au groupe de personnes que vous désirez toucher. Choisissez un jour et une heure qui conviennent à ce groupe-là. Cela peut être un soir en semaine ou un samedi matin ou encore un dimanche après-midi. Bien que la plupard des réunions sont organisées pour vos voisins (femmes ou couples), vous pouvez aussi y ajouter des collègues de travail, des clubs, des équipes sportives, des mères accompagnées de leurs filles, d’autres membres de votre famille, des associations de babby-sitters ou des adolescents.

Votre réunion peut être décontractée ou formelle selon votre voisinage ou votre environnement professionnel. Vous pouvez utiliser des assiettes en papier ou votre plus beau service de porcelaine et votre argenterie! Utilisez votre maison ou votre appartement, ou encore une salle de fêtes qui, dans certains cas, pourrait être plus appropriée.

Le choix de la personne qui va parler au cours de votre réunion est une des choses importantes de vos préparatifs. Voici quelques points à ne pas oublier:

  • Il est préférable que vous ne soyez par celle qui parle dans votre propre réunion.
  • Si votre réunion est le produit d’une coordination avec une église ou une commune, ils devraient fournir un conférencier diplomé.
  • Si vous choisissez votre propre conférencier, lisez dans le manuel * le chapitre sur les conférenciers. Après avoir prié, choisissez le conférencier qui convient et demandez-lui de suivre les conseils donnés dans le chapitre sur les conférenciers.
  • Il est préférable d’avoir un homme pour parler aux réunions de couples.

Le nombre des invités va changer. En règle générale, invitez trois fois plus de gens que le nombre de ceux que vous voulez recevoir. Démarrez avec un minimum de trente personnes, car il est préférable d’avoir au moins huit à dix personnes dans la réunion, bien que beaucoup d’entre elles acceuillent plus d’invités. Vous allez peut-être vouloir demander à un membre de votre famille ou à une amie proche et chrétienne de vous aider à servir afin que vous soyez disponibles pour vos invités. Sur les invitations, mentionnez la date, l’heure (du début et de la fin), votre nom, le lieu et le numéro de téléphone où l’on peut vous joindre. Indiquez clairement qu’un(e) ami(e) partagera quelques pensées édifiantes sur Noël.

Préparer votre menu en fonction du genre de réunion que vous avez prévu pour vos invités. La nourriture peut varier des simples biscuits de Noël à un déjeuner ou dîner rafiné. Décorez joyeusement votre maison pour les fêtes de fin d’année – en empruntant peut-être à vos amis – et arrangez la pièce de telle sorte que les invités puissent tous bien voir le conférencier, converser facilement entre eux et entrer et sortir avec un minimum de distractions.

“Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ” (Philippiens 4,19)

Votre reunion

Exemple d’emploi du temps

  • Réunion en soirée de 19 heures à 21 heures **
    19h – 19h30 Arrivée, Conversation, Rafraîchissements
    19h30 – 20h Echanges de traditions de Noël
    20h – 20h30 Conférencier et Cartes de commentaires
    20h30 – 21h Rafraichissements et Conversation
  • Il est préférable d’organiser ces réunions au cours des deux premières semaines de décembre. Plus on avance dans le mois, plus il s’avère difficile de faire venir les gens. Les réunions devraient durer deux heures.

Introduisez votre conférencier

  • Votre conférencier arrivera probablement environ 30 minutes avant le début de la réunion – afin de prier, de s’informer du déroulement de la réunion et de vous aider pour que la réunion commence dand une atmosphère détendue. Présentez votre conférencier individuellement aux invités quand ils arrivent, en traitant votre conférencier comme l’un de vos invités. Dites simplement quelque chose comme “Je vous présente ________, qui fera son intervention un peu plus tard”.

Diriger les échanges de traditions de Noël

  • Après avoir servi les rafraîchissements, mettez vos invités à l’aise en dirigeant les échanges de traditions de Noël de façon à ce qu’ils se connaissent mieux et à créer une atmosphère confortable avant le message du conférencier. Il est préférable de laisser les gens s’exprimer de façon spontanée plutôt que de demander à chacun en faisant un tour de salle. Cela rend l’introduction de votre conférencier bien plus facile. Vous pourriez introduire les échanges de traditions de Noël de la façon suivante:

“Noël est une période si particulère, n’est-ce pas? Je voulais cette année ajouter quelque chose de particulier à mon Noël habituel en vous invitant chez moi. J’espère que vous êtes tous aussi contents que moi d’être réunis aujourd’hui. Comme je l’ai annoncé dans mon invitation, un(e) de mes ami(e)s va prendre la parole aujourd’hui. Je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais pour moi je trouve qu’il m’est très facile de me laisser happer par toutes les activités de ces fêtes de fin d’années et d’en oublier la réelle signification de Noël. Je suis impatiente d’écouter ce que notre conférencier va nous dire”.

Clore la réunion

  • Remercier gracieusement votre conférencier et offrez de nouveaux rafraîchissements à vos invités. N’oubliez pas que, à partir du moment où vos invités arrivent, votre rôle est de les acceuillir et de vous occuper d’eux.

“Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.” (Actes 20,24)

Suivi

Utilisez les cartes-réponse que le conférencier avait apportées pour déterminer le genre de suivi qu’il faut. Après la réunion, le conférencier et la personne qui accuillait peuvent prier ensemble et discutter de ce que le Seigneur voudrait qu’ils fassent (individuellement ou ensemble). Si plusieurs personnes sont intéressées par une étude biblique, planifiez-en une de quatre à six semaines qui démarrerait en janvier.

Il y a en général trois genre de réponses. Après avoir trouvé la nature de la réponse, priez sur la prochaine étape. Vous pourriez envisager les suggestions suivantes:

1. Réponse “spirituelle“: (réponse au message et à la prière)

  • Démarrez, si c’est possible, une étude biblique, ou bien intégrez-les dans une autre étude biblique pour débutants.
  • S’ils ont accepté Jésus-Christ, expliquez-leur bien la signification de leur décision et aidez-les à être certains de leur salut.
  • Retrouvez-vous autour d’un café et racontez-leur votre témoignage et l’évangile. (Vous pouvez utiliser une petite brochure du genre de celle sur “Les Quatre Lois”.)
  • Invitez-les à une autre activité chrétienne.

2. Réponse “sociale”: (réponse à vous et au fait d’être chez vous)

  • Montrez-leur un intérêt personnel et intéressez-vous à leurs activités (passe temps, courses).
  • De façon délibérée, ne parlez pas de choses spirituelles à moins qu’ils ne vous le demande.

3. Pas de réponse/Réponse négative:

  • Quand il n’y a apparemment pas de réponse, concentrez-vous sur ceux qui semblent le plus ouverts à vous et à l’évangile. S’il y a des réponses négatives, dilluez le ressentiment en vous excusant personnellement de les avoir offensés en les invitant à la réunion. Expliquez que vous aviez averti qu’un(e) ami(e) allait parler de Noël afin qu’ils ne soient pas surpris. Nne vous excusez surtout pas pour l’évangile!
  • A la suite de la réunion, demandez à Dieu ce qu’Il veut que vous fassiez dans la vie des gens!

“Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus-Christ, afin que tous ensemble, d’une seule bouche, vous glorifiiez le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ”. (Romains 15,5-6)

Liste de controle

  • Choisir une date et un lieu pour la réunion.
  • Prévenir le coordinateur de la date et du lieu (s’il y a lieu).
  • Envoyer les invitations au moins 7 ou 10 jours avant la réunion. Envoyer trois fois plus d’invitations que le nombre d’invités que vous voulez recevoir. Prévoir 10 ou plus invités (faire les invitations). Si possible, donner les invitations de la main à la main.
  • Prévoir une garderie pendant la réunion.
  • Préparer la nourriture en avance.
  • Décorer joliement la maison.
  • Donner les appels téléphoniques de suivi si nécessaire.
  • Prévoir des étiquettes avec les noms pour chaque invité.
  • Appeler le conférencier pour prier avec lui, pour lui indiquer le chemin et comment s’habiller.
  • Décrocher le téléphone/éliminer toute musique.
  • Trouver deux ou trois personnes pour prier pour et pendant la réunion.

C’est à partir de ces réunions que des centaines ont reçu Jésus-Christ et que de nombreuses études bibliques ont démarré. Et beaucoup de chrétien ont été enthousiasmés par la facilité avec laquelle ils pouvaient partager l’évangile avec des amis et des voisins dans ce genre d’ambiance informelle.

J’espère et je prie que ces informations vont vous aider et vous encourager à toucher votre monde au moyen de Son évangile puissant. Je vous souhaite d’expérimenter comme moi la puissance et la magnificence de Dieu.

* Les Christmas Gatherings manuals sont disponibles sur simples demande à l’adresse ci-dessous

** En Amérique du nord le dîner est en général servi vers 18 heures. Les réunions en soirée ont donc lieu après le dîner et ne prévoient que des rafraîchissements, cafés et thés.
Une femme raconte comment elle a pu faire un tel événement: Un pas de foi:  partager l’évangile avec les voisins à Noël

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires