La récompense de l’hospitalité

Auteur: Karen Schenk

hospitalite“Un ami, c’est un cadeau que vous vous offrez à vous-même.” Robert Louis Stevenson

C’est grâce à ma mère et à un plat de spaghetti que j’ai découvert la signification de la véritable hospitalité. En fait, c‘est une disposition du cœur.

A la suite d’un déménagement qui l’éloigna de sa famille, ma mère désirait fortement avoir sa maison pleine d’amis. Alors, elle commença à se faire des amis et à recevoir, en dépit de ses six enfants en bas âge.

Au début, je me souviens de comment elle voulait que tout soit parfait. Avec le temps, recevoir devint quelque chose de plus aisée pour elle. Mais elle avait à chaque fois l’impression de faire une performance. Ca avait quelque chose d‘artificiel. Cela a continué comme ça jusqu’au jour où la meilleure amie de ma classe (nous avions 16 ans) nous invita, mes parents et moi, pour dinner. Les parents de Carol étaient tous les deux étudiants et habitaient un appartement en sous-sol. Ils nous acceuillirent très chaleureusement et nous servirent un énorme plat de spagetti accompagné de deux bouteilles de boisson gazeuse. C’était délicieux! Et nous avons passé une très bonne soirée.

Vous aimeriez être formé comme disciple?

Adressez-vous à l'un de nos mentors

En quittant la maison de Carol, nous avions compris le message: ce qui est important à propos de l‘hospitalité, c’est d’être soi-même et d’avoir son propre style. Le style de la maman de Carol était très différent de celui de ma mère, pas du tout guindé. Son style est quelque part entre les deux. Elle prépare un merveilleux repas qu’elle sert d’une manière à la fois élégante et décontractée. Autour de sa table, ce sont les rires et les relations qui priment. Les parents de Carol recoivent des centaines de personnes chaque année.

L’hospitalité, c’est donner un peu de votre présence

L’hospitalité, c’est bien plus que recevoir, c’est bien plus qu’un menu, qu’une décoration ou que l’organisation d’un spectacle. C’est organiser sa vie de telle manière qu’il y ait toujours de la place pour une nouvelle personne, qu’il y ait toujours une assiette supplémentaire à table ou une couverture et un oreiller disponibles et toujours un acceuil pour ceux qui ont besoin d’une oreille attentive. Cela veut dire arriver à trouver le temps pour organiser des rencontres et interromptre ses activités pour des inattendus.

L’hospitalité, c’est une attitude

C’est la sensation de votre présence, d’être là et d’ouvrir votre cœur aux autres. C’est anticiper joyeusement et répondre aux besoins des autres. Le dictionnaire “Webster” en donne cette définition: “La réception généreuse et l’amusement gracieux offert à des étrangers ou à des invités; la faculté de traiter amicalement des invités.”

La Bible dit:

Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.” (1Pierre 4 : 9)

N’oubliez pas l’hospitalité; car en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.” (Hébreux 13 : 2)

Par amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques. Exercez l’hospitalité.” (Romains 12 : 10-13)

Laisser aller la spontanéité

“Nous nous privons d’une si grande joie quand nous limitons notre hospitalité aux choses organisées par avance,” écrit Emilie Barnes dans son livre, L’Esprit du Charme. “Nous enrichissons notre vie en pratiquant l’hospitalité sous l’impulsion du moment. Etre prêt à donner l’hopitalité de façon spontanée est une des meilleures manières d’offrir le cadeau de l’amitié. Les amitiés se développent quand on passe du temps ensemble.” Les invités qui débarquent ou qui sont invités spontanément peuvent être les plus merveilleux. Rien de me plait plus que d’être spontanément invité à un “repas familial”. Nous avons des amis qui ne recoivent que de cette manière-la. Un coup de téléphone avec “Qu’est-ce que vous faites? Pouvez-vous venir dans une demie heure pour un dinner pizza?” est vraiment agréable.

Exercer l’hospitalité sous l’implulsion du moment exige non seulement de la souplesse, mais encore de l’organisation.

Voici quelques trucs pour vous aider à vous sentir prête.

  1. Rappelez-vous que vos invités ne viennent pas de maisons parfaitement propres et que leurs placard ne sont pas parfaitement rangés. Ils ne s’attendent pas à des choses extravagantes; en fait, ils sont certainement génés de vous donner du travail supplémentaire. Soyez heureux et acceuillants; offrez-leurs ce que vous pouvez préparer de meilleur et faites-le sans vous excuser.
  2. Ayez des provisions pour le cas échéant, quelque chose que vous pouvez préparer à l’impromptu. Une boite de jambon ou de thon, a bocal de sauce tomate, des gauffres congelées, des baies et des glaces sont des choses bien pratiques à avoir sous la main. Dès que vous utilisez ces provisions, pensez à les remplacer immédiatement.
  3. Prenez l’habitude de garder le salon et la salle de bain toujours propres. Que ce soit votre première activité du matin, afin que vous puissiez ouvrir la porte avec un sourire.
  4. Tirez le meilleur parti de ce que vous avez. Si vous avez des bols à soupe individuels, vous pouvez servir la boite de soupe avec des croutons, afin de donner de l’élégance à votre soupe.
  5. Acceptez l’aide de vos amis. Tout le monde peut mettre la table, préparer le jus de fruits ou faire une salade. Cela vous libérera pour d’autres préparatifs.

Hospitalité guindée mais amusante

C’est quelquefois amusant d’organiser les choses en envoyant des cartons d’invitation et en élaborant des décorations et des mets délicats. De belles nappes, de beaux couverts et une décoration centrale pruvent créer une atmosphère agréable.

Ces tuyeaux vont vous aider à faire de votre prochaine fête un vrai succès

  • Souvenez-vous que nous ne nous montrons pas, mais que nous partageons qui nous sommes et ce que nous avons.
  • Soyez organisée. Faites des listes.
  • Faites votre menu et votre liste de courses en même temps. Certaines hôtesses conservent leurs menus préférés dans un classeur qu’elles consultent pour choisir le plus approprié aux invités attendus.
  • Préparez le plus de choses possible en avance. Si vous avez trop de choses à faire à la dernière minute, vous n’aurez pas le temps de profiter de vos invités.
  • Nettoyez votre maison régulièrement et pas seulement quand vous attendez des invités.
  • Pendant que vous cuisinez, ayez toujours de l’eau chaude savonneuse dans l’évier et lavez les ustensiles au fur et à mesure.
  • Préparez votre famille pour vos invités. Parlez d’eux à vos enfants. Et assurez-vous que vos enfants savent ce que vous attendez d’eux.
  • N’oubliez pas que la nourriture va disparaître, mais que vos invités sont importants. Intéressez-vous à eux.

Une attitude pour la vie

Notre hospitalité vise à ce que nos invités se sentent aimés et uniques. Mais pourquoi réservé l’hospitalité uniquement aux “invités”? Que disons-nous à notre famille si les seuls bons repas sont pour nos invités? L’hospitalité peut être une attitude de chaque jour dans nos maisons, qu’il y ai des invités ou non.

Si vous vivez seule, soyez hospitalière avec vous-même. Résistez à la tentation de manger toujours sur le pouce ou de sauter des repas. Prenez le temps, au moins de temps en temps, de vous préparer un vrai repas, de vous asseoir à table et de vous régaler avec reconnaissance. Traitez-vous comme une invitée d’honneur et vous allez vous sentir nourrie non seulement dans votre corps, mais aussi dans votre esprit.

Pour nous toutes, ce qui compte le plus à propos de l’hospitalité, c’est de diminuer la tension et de nous amuser d’une façon qui va nous permettre de partager librement avec les autres, avec des cœurs et nos maisons ouverts. Alors faites-vous une faveur… et offrez-vous le présent d’un ami.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires