Traîner les bagages de famille: la liberté est un choix

Auteur: Dr. Dave Currie

bagagesPar le Docteur Dave Currie et Glen Hoos , traduit de l’anglais par Marie-Agnes Van Peuter

Plus je fais des conférences et de la relation d’aide sur le mariage, plus je suis convaincu qu’il y a une cause plus importante que les autres à la mauvaise santé des mariages. La communication ? L’argent ? Le sexe ? Pendant des décennies, ces sujets ont été reconnus comme étant les trois raisons principales de l’échec des mariages. Il n’y a aucun doute que beaucoup de mariages ont été brisés pour ces raisons. Mais je ne pense pas qu’ils sont toujours les premiers critères de la liste.  Mon expérience montre qu’il s’agit d’un problème en pleine expansion : lorsque vous le connaîtrez, vous ne serez pas surpris.

Tueur n°1 de notre temps : les problèmes irrésolus

De victime de guerre à ambassadrice de la paix : Phan Thi Kim Phuc

À la recherche de la paix intérieure? Parler à un mentor

Des bagages émotionnels. Parce qu’ils sont souvent profondément enterrés sous la surface, il ne semble pas qu’ils aient la même force explosive que des problèmes financiers ou sexuels. Mais en réalité, il s’agit d’un poison mortel qui peut progressivement ronger un mariage de l’intérieur.

Chacun d’entre nous aborde le mariage avec un passé, une histoire personnelle ayant un impact sur nos futures relations. En fait, tout le monde vient avec différents degrés de maladie, des problèmes irrésolus et la probabilité de négligence. Pour certains, il s’agit de blessures causées par des abus physiques, émotionnels ou sexuels. Pour d’autres, il s’agit de regrets concernant leurs anciennes pratiques sexuelles. De plus en plus de gens se marient en portant le poids de relations brisées, de mésententes dans le mariage, de l’alcoolisme ou tout autre problème important dans leur famille d’origine. D’un autre côté, ceux qui sont issus d’une famille équilibrée ont souvent de fausses idées de ce qu’est le mariage, ou sur le style de vie qu’ils auront.

Certains de ces points semblent, au premier abord, plus sérieux que les autres. Mais chacun d’entre eux, s’il n’est pas traité, peut continuer à prendre de l’importance et à suppurer. Finalement, ce poison permet à cette personne de se sentir bien et d’agir normalement tout en l’empêchant d’être libre et de penser clairement. C’est alors que commencent les dégâts au sein du mariage.

Parfois, nous évitons, tête baissée, de faire face à ces difficultés, en pensant : ‘peut-être que ça disparaîtra tout seul‘. Il est très rare que ça se passe ainsi. Le temps ne guérit pas toutes les blessures à moins que nous prenions les mesures nécessaires pour faciliter cette guérison.
Prenez donc l’engagement de vider vos valises. La santé de votre mariage et l’équilibre de votre famille en dépendent.

Faites face à vos difficultés

Pour commencer à faire l’inventaire de votre vie et voir comment votre passé a des répercussions sur votre vie aujourd’hui, vous avez besoin de trois choses : une honnêteté complète, une volonté d’aller au fond des choses et un ami en qui vous avez confiance, autre que votre époux/épouse.

Nous avons tous tendance à minimiser nos fautes et nos problèmes. Nous réduisons l’importance des choses que nous n’aimons pas et en faisant cela, nous créons des angles morts. Vider vos valises est possible si vous êtes prêts à admettre ‘j’ai peut-être un problème là, et je veux y regarder de plus près’. Vous devez faire face à vos problèmes. La première étape de la guérison, c’est d’admettre qu’il y a un problème.

Nous devons aussi être assez forts pour aller sous la surface. Peut être avez-vous un problème de tempérament et que ça se voit ? Vous donnez des coups de pied dans les portes et cela fait monter de façon significative la tension dans votre maison. Alors, un travail doit être fait sur votre tempérament.

Mais de façon toute aussi importante, vous devez découvrir ce qui se cache derrière. Pourquoi perdez-vous aussi facilement votre sang-froid ? Qu’est-ce qui fait bouillonner votre sang ? Que faudrait-il pour changer votre attitude ?

C’est ici l’importance d’avoir un ami sincère. En parlant d’ami, je ne fais pas référence à quelqu’un qui va vous soutenir et vous rassurer en disant ‘ce n’est pas si grave’. Je parle de quelqu’un qui est assez courageux et confiant en votre amitié, pour dire la vérité. ‘Tu sais quoi Dave, la colère que tu as parfois – réalises-tu que tu es égoïste, que tu te préoccupes beaucoup de ton emploi du temps ?’

Nous avons tous parfois besoin d’un coup de pouce pour nous garder dans la bonne direction, tout comme nous avons besoin d’encouragements quand nous grandissons. Souvent, ce genre de responsabilités est mieux placé entre les mains d’une personne autre que notre époux/épouse. Cette personne devrait être un(e) ami(e)  de longue date, du même sexe qui désire le meilleur pour vous.

Je sais qu’il y a des problèmes dans ma vie que je ne vois pas et parfois, ma femme n’est pas la meilleure personne pour me les montrer. J’apprécie beaucoup l’ami qui joue ce rôle critique dans ma vie. Dans Proverbes 27.6 il est dit : « les blessures d’un ami prouvent sa fidélité, mais les baisers d’un ennemi sont trompeurs ».  Ne vous laissez pas tenter par la flatterie. Cherchez un ami qui vous confrontera.

Arrêter de blâmer les autres

Vous ne pouvez vider vos valises sans d’abord les identifier comme les vôtres et sans vous les approprier. Naturellement, nous préférons blâmer les autres. Tellement de gens passent leur vie à dire ‘si seulement mon père ou ma mère avaient fait cela….. si seulement cela n’était pas arrivé…. Ce n’est pas ma faute’.

Il arrive un moment où il vous faut prendre vos responsabilités pour ce qui est à vous. Vous devez prendre vos responsabilités aujourd’hui. Oui, d’autres personnes vous ont laissé tomber et vous n’êtes pas responsable de leurs actions. Mais vous avez le choix quant à votre façon de réagir. Vous pouvez laisser ça vous empoisonner la vie ou vous pouvez devenir plus fort. Vous devez faire le choix d’avancer.

Nous devons dépasser le stade du jeu du fautif car cela ne change rien. Beaucoup de mariages vont mal parce qu’ils sont bloqués dans le passé – bloqués par quelque chose que quelqu’un leur a fait.

Décidez, dès maintenant, de prendre responsabilité pour votre vie. Prenez l’initiative de faire des choix qui amélioreront la situation. Trouvez l’aide dont vous avez besoin. Ne vous laissez pas écraser par les choix des autres.

La liberté, c’est de pardonner librement

Le pardon est la dernière étape critique pour vous libérer de vos blessures passées. Il faut que vous atteigniez un point où vous abandonnez les blessures qui vous ont été faites.

Peu importe la violence qui vous a été infligée, ou combien de temps cela a duré, peu importe les répercussions sur votre vie, vous devez réaliser que si vous ne pardonnez pas, vous devenez une personne pleine d’amertume et de vengeance. La personne qui vous a blessé ne souffrira pas de votre refus de pardonner. Mais votre ressentiment vous empêchera d’aimer votre époux/épouse et vos enfants en toute liberté. Une personne pleine d’amertume ne peut vraiment aimer les autres.

Lâcher prise ne sera pas facile. L’autre ne mérite pas votre pardon ou n’a pas demandé à être pardonné, mais vous devez pardonner en raison de ce que ça vous apportera. Un poids lourd sera enlevé de vos épaules. Quelqu’un a dit que l’amertume, c’est comme un couteau dans l’estomac, qui tourne et tourne et vous blesse. Lorsque vous pardonnez, le couteau disparaît.

Un mariage en bonne santé reflète l’état des deux personnes qui le compose.Comment allez-vous aujourd’hui ? Etes-vous chargé de 50 kg de bagages remplis de blessures et de déceptions du passé ? Posez-les et vous serez surpris de voir votre mariage s’élever au niveau supérieur.  Peu importe votre passé, Dieu peut vous aider à le laisser derrière vous.

Prenez Jésus au  mot.

Il a promis : « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes car mon joug est aisé et mon fardeau léger».

Jean 8.36 « Si le Fils vous libère, vous serez alors vraiment libres ».

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires