Coquetterie et jalousie féminine

Auteur: Muriel Larson

J’ai 33 ans et j’ai toujours eu une solide relation avec Christ. J’essaye de vivre humblement pour Lui. Mais quand je suis avec ma belle-sœur, je deviens horrible! Je n’ai jamais été une personne de compétition, mais il se trouve qu’elle et moi avons les mêmes goûts en matière de mode.

Elle me demande toujours où j’ai acheté ceci ou cela. Je lui réponds par bonté et je me retrouve le lendemain avec elle portant exactement la même chose, qu’elle est allée s’acheter le jour même! À chaque fois que nous avons des réunions de famille, elle m’examine de la tête aux pieds, parfois jusqu’à mon sac à mains!

Au début j’ai essayé de ne pas me fâcher pour cela, mais maintenant

Du deuil, au doute, au dialogue : après le suicide d'un proche

Besoin de prière? Nous sommes là pour toi
, j’en ai assez! Je me sens maintenant en compétition et me retrouve à chercher à l’embêter en portant quelque chose que je sais qu’elle voudrait avoir. C’est horrible! Je ne ressens rien de semblable avec les autres femmes. Et dans les autres aspects de ma vie, il m’est facile de trouver Christ. Mais là, je me sens simplement mauvaise. Je ne suis pas matérialiste et ne fais pas beaucoup attention à mes vêtements, sauf quand elle est là!

Réponse: Le diable nous lie dans de toutes petites choses, et j’ai l’impression que c’est de cela dont il est question. Alors mon premier conseil est de vous rapprocher de Dieu et de résister au diable, et il s’enfuira de vous. Si vous avez la moindre pensée sur ce sujet, mettez immédiatement une croix là-dessus et pensez à autre chose.

On dit que « l’imitation est la plus sincère des flatteries ». Si vous appliquez cela à ce que fait votre belle-sœur, vous pourriez mieux le prendre! De manière évidente, elle vous trouve si chouette et si bien habillée qu’elle cherche à vous ressembler. Il s’agit peut-être moins une histoire de compétition que du désir de vous ressembler.

Je vous suggère, dans le cas où votre belle-sœur porte la même chose que vous, de la complimenter et de lui dire que cela est particulièrement seyant sur elle. Vous ferez ainsi la seule chose chrétienne à faire dans cette occasion et vous vous en sentirez bien mieux.

Dans l’amour de Christ,

Dr. Muriel

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires