Inviter nos enfants à rêver

Auteur: Anne-Marie Montgomery

enfantsreverLe défi

Je n’oublierai jamais le jour que je suis rentrée à la maison avec notre premier enfant. J’ai placé ma fille sur notre lit pour mieux l’observer. Je me trouvais émerveillée par cette petite personne formée dans mon sein. Mon mari et moi avions donné naissance à une vie nouvelle, unique… C’est à ce moment que j’ai constaté à quel point c’est un privilège d’aider nos enfants à s’épanouir pleinement et j’ai commencé à chercher à créer une ambiance qui inviterait nos enfants à rêver. Voici quelques principes que j’ai appris au fil des ans.

Les introduire à la beauté

Avez-vous déjà noté que dans l’histoire d’Adam et Ève, Dieu introduit Adam à toute la beauté qu’Il a créée pour lui ? Dieu l’amène dans un jardin merveilleux et l’introduit à une grande diversité d’animaux. Si le père parfait, Dieu, a commencé l’éducation d’Adam en l’introduisant à la beauté qui l’entoure, ne devrions-nous pas faire de même ?

Es-tu humble? Qu'en dit ton conjoint?

Besoin d'en parler? Écrire à un mentor

Ma conclusion est que si ! C’est dans ce but que j’ai passé beaucoup de temps dehors avec mes enfants lorsqu’ils étaient d’âge préscolaire. Nous avons regardé les fleurs, écouté les chants des oiseaux, surveillé les marmottes, les chats, les chiens et les vaches qui vivaient dans le quartier.  Nous avons joué avec des coccinelles et imité le saut des sauterelles. Nous avons contemplé les étoiles, la nuit. Mes enfants semblaient avoir une connaissance innée de la grandeur et de la bonté du Créateur.

Mon mari et moi avons aussi voulu les introduire à toute la beauté que l’homme peut créer. Comme famille, nous avons écouté la musique, lu toutes sortes de livres, visité les musées et les galeries d’art, visionné de grands films, pratiqué une diversité de sports. Nous leur avons offert des jouets qui encourageaient la créativité chez l’enfant. Le Duplo, le Lego et les poupées les ont aidés à s’imaginer des villages entiers et même de nouveaux mondes. Grâce à du papier, des crayons et de la peinture, elles ont pu reproduire la beauté qui les entourait et même créer des objets jamais vus. En jouant des instruments de musique, elles ont découvert le monde du rythme et de la mélodie. L’équipement sportif les a aidées à découvrir la beauté du corps humain.

Les enfants répondent automatiquement à la beauté en cherchant à la reproduire. Combien de danseurs ont commencé leur apprentissage après avoir vu un ballet ? Combien de comédiens ont été inspiré par les films qu’ils ont aimés comme enfants ? Combien d’ingénieurs ont découvert la joie qu’il y avait à construire des ponts et des édifices en jouant avec des cubes lorsqu’ils étaient petits ? La beauté engendre la beauté et fait naître des rêves.

Les aider à se connaître

En découvrant les arts, les sciences et les sports, mes enfants se découvrent aussi. En introduisant nos enfants à une grande variété d’activités, nous les aidons à constater leurs forces et leurs faiblesses, leurs talents et leurs goûts. Cette découverte de soi les aide à discerner la voie à suivre plus tard dans la vie. Un de nos rôles en tant que parents est de constater les dons et les talents qu’ils démontrent et leur dire ce que nous croyons être leurs forces et leurs faiblesses. Si vous avez déjà regardé les émissions comme Canadian Idol, vous avez vu des jeunes dénués de talent passer des auditions. Avouons-le : plus un rêve est fondé sur une perception juste de soi, plus ce rêve a des chances de se réaliser. Nous devons donc aider nos enfants à connaître non seulement leurs dons, mais aussi leurs limites, non pas pour les décourager, mais pour les aider à évaluer le travail et l’effort que le succès dans leur domaine d’intérêt exigera d’eux.

Les aider à surmonter les obstacles

Si nous voulons voir les rêves de nos enfants se réaliser, nous devons aussi leur enseigner à surmonter les difficultés et les frustrations qu’ils rencontrent en chemin. Même l’enfant le plus doué fera face à des obstacles dans la poursuite de son rêve. Une capacité à surmonter l’adversité est la clé du succès.

Une façon d’aider nos enfants à surmonter ces obstacles est de les reconnaître. Une de nos filles est dyslexique. Notre reconnaissance de sa difficulté d’apprentissage lui permet d’exprimer librement toute la peine et la frustration que ce problème engendre pour elle. Nous définissons le succès non par la note qu’elle obtient, mais par le travail et l’effort qu’elle met à apprendre. Nous applaudissons tout progrès et toute amélioration et nous lui offrons autant de ressources et d’outils que possible pour l’aider. Notre devise est la suivante : Poursuis l’excellence là où tu es forte, le progrès dans tes domaines de compétence, la persévérance et le travail là où tu es faible. Et sa persévérance porte fruit : son rêve d’étudier en sciences à l’université est à sa portée.

Les aider à connaître leur créateur

Les meilleurs rêves sont ceux que Dieu lui-même nous confie. Tout comme Dieu a confié une tâche précise à Adam et Ève, Dieu a planifié des tâches particulières pour chacun de nous et nous donne les dons nécessaires pour les accomplir. En aidant nos enfants à connaître Dieu, nous les aidons à découvrir son plan pour eux et à constater combien ils sont merveilleux et précieux à ses yeux. Sa présence en eux leur transmettra la force, la sagesse, l’espérance et l’amour nécessaires à la poursuite de ses rêves pour eux.

Les enfants apprennent souvent à connaître Dieu en voyant leurs parents marcher avec lui. Si nous poursuivons fidèlement les rêves que Dieu nous confie, ils découvrent à quel point une telle aventure est excitante.

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires