Et une rentrée de plus!

Auteur: Anne Bersot

Aujourd’hui c’est le grand jour. Cette nuit, ma tribu ne dormait que d’un œil, et ça a été le défilé aux toilettes toute la nuit. Quelle excitation ! A six heures ce matin, ma petite était habillée, coiffée, pomponnée, le sac d’école au garde-à-vous devant la porte d’entrée.
Elle m’a accueillie au saut du lit par un « Dépêche-toi, Maman, je vais être en retard à l’école ! »

Encore embrumée par la nuit agitée de ma maisonnée, j’ai mis plusieurs secondes à réaliser qu’en fait, l’urgence était toute relative puisque l’école était juste en face de chez nous, à 25 secondes à pied sans se presser, et que l’heure de rentrée officielle était fixée à 8H50. Calcul fait, 2 heures 50 mn pour traverser la rue, c’est amplement suffisant, même à cloche-pied, à reculons, et avec des ampoules aux pieds !

À la recherche du bonheur durable? Découvrir la voie de la joie


Des questions au sujet de Dieu? Parler avec un mentor

Et vous, ça vous met dans quel état la rentrée ? Encore plus qu’au premier de l’an, il me semble que c’est le moment de repartir du bon pied. Pendant longtemps, mes objectifs de rentrée étaient du genre : « Cette année, j’apprends l’espagnol », ou « C’est décidé, je perds 10 kilos », ou encore « Allez, on y va, je passe mon brevet de sauveteur ».

En vieillissant, je me dis que des défis, il va y en avoir assez pendant cette nouvelle année sans que j’aie besoin de m’en rajouter.  Il va y avoir son lot de défis inattendus, des défis de santé, des défis financiers, des défis de foi, de défis d’éducation, des défis au travail…Plutôt que de se fixer des objectifs de “réalisation”, pourquoi ne pas se fixer plutôt des règles de fonctionnement  permettant de franchir ces montagnes sereinement et en restant bien solide ?

Voici quelques pistes qui me semblent intéressantes :

  • Soigner méticuleusement sa vie spirituelle : cela peut sembler à certains complètement optionnel, voire farfelu, mais c’est en fait la base de tout. Une vie spirituelle fidèle, régulière et sérieuse donne beaucoup de ressources et d’assurance pour franchir toute montagne, même la plus difficile et inattendue.
  • Y aller pas à pas, sans s’affoler : celles qui font de la randonnée le savent, quand on en a plein les mollets, il ne faut pas calculer la distance qui reste à faire, mais avancer un pas après l’autre sans se préoccuper du suivant.
  • Ne pas se laisser hanter par les échecs passés : les femmes sont spécialistes pour douter d’elles-mêmes et ressasser les ratés du passé. Laissons tout ça derrière sans état d’âme, et faisons comme le conseille l’apôtre Paul aux Philippiens (Phil. 3 :13 ) :  Nous portant vers ce qui est en avant, courons vers le but !

Bonne rentrée à tous!

Pouvoirdechanger.com publie cet article avec l’aimable autorisation de TopFéminin, que nous remercions chaleureusement

Print


Aucun commentaire

Afficher vos commentaires