“Je ne suis jamais heureuse…”

Auteur: Lynette Hoy

J’ai 15 ans et je suis lycénne en seconde année. J’ai grandi dans un milieu chrétien, mais je n’ai une véritable relation avec Dieu que depuis deux ans. Mes parents ont eu un divorce douloureux quand j’avais 7 ans et, depuis, mon père n’a plus été là comme le père que j’aurais dû avoir.

Depuis un mois ou deux, j’ai de réelles difficultés à garder optimisme et allant et à continuer à grandir régulièrement dans ma relation avec le Seigneur. La vérité, c’est que je suis dépressive depuis un moment déjà. Parfois je suis tellement triste que je me mets à pleurer. Dans des moments cruciaux, j’avais demandé à Dieu de m’aider. Il l’avait fait et je m’étais rapprochée de lui à cause de cela. J’avais alors été élevée et positive pendant un jour ou deux, puis la dépression était revenue. Je sais que je ne suis pas gravement dépressive, mais je suis réellement malheureuse avec tout

. Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il doit y avoir quelque chose qui ne va pas dans ma relation avec Dieu, sinon pourquoi ne me guérirait-il pas complètement?

Je n’ai suffisamment confiance en personne pour oser parler de choses aussi personnelles. Je suis pourtant entourée de relations , mais elles ne savent pas qui je suis vraiment. Je sens que ce n’est pas ce que Dieu a prévu pour moi. J’ai vraiment besoin d’aide.

Réponse: Je suis si contente que vous soyez chrétienne et que vous vous accrochiez à Dieu pendant cette période sombre de votre vie. J’ai l’impression qu’il y a une raison cachée à votre dépression, peut-être la perte d’un être cher, un faible amour-propre, un abus dans votre passé, un désordre alimentaire ou même à cause de difficultés à affronter la réalité des déceptions de votre vie et le divorce de vos parents. Le divorce de mes propres parents m’avait affectée, moi aussi. J’avais traversé une crise sérieuse, mais Dieu m’avait aidée et ma relation avec lui avait grandi.

Qu’est-ce qui peut changer dans votre vie? Vous pourriez peut-être vous demander: “Que doit-il se passer pour que ma vie aille mieux tout d’un coup?”  Auriez-vous besoin de changer quelque chose? Dieu aurait-il besoin de faire quelque chose de radical pour que vous alliez mieux? Comme il est difficile de compter sur le changement des autres, commencez avec vous-même et avec Dieu. Que voulez-vous changer en vous? Votre apparence? Votre statut? Votre vie sociale? Vos finances?

Je parie que rien de tout cela ne vous rendra heureuse, mais cela vous apporterait une bonne dose d’assurance. Je vous encourage à commencer par votre amour-propre. Si vous lisez l’anglais, les livres suivants pourraient vous aider, sinon vous en trouverez certainement du même genre sur le même sujet dans une bonne librairie chrétienne: The Search for Significance de Robert McGee, The Freedom from Depression Workbook par Les Carter et Frank Minirth ou Learning to Tell Myself the Truth de William Backus.

Les gens sont généralement malheureux parce qu’ils se disent qu’ils ne sont pas suffisamment bien, qu’ils n’y arriveront pas, qu’ils ne valent rien, qu’ils détruisent tout, qu’ils se trompent toujours, etc. Mais ce n’est pas comme cela que Dieu vous voit. Vous et moi, nous savons que Jésus-Christ nous aime et qu’il a un plan merveilleux pour chacune de nous. Alors, qu’elles que soient les circonstances, il peut nous changer de l’intérieur et nous donner une nouvelle perspective de la vie. Faites un pas vers lui et apprenez comment il peut changer vos perspectives et votre mode de penser.

Une autre recommandation que j’ai à vous faire, c’est de commencer à construire vos amitiés. On ne fait pas confiance aux gens qui ne sont que des relations. Si vous n’avez que des relations, vous devez vous sentir isolée et déconnectée. Dieu vous a fait devenir un membre de sa famille et il vous a mise en relation proche avec les autres croyants. Y a-t-il un groupe de jeunes dans votre église, où vous pourriez participer à de petits groupes et commencer à vous faire des amis? Il faut que vous preniez le risque de vous faire connaître aux autres. Vous ne faites pas confiance aux gens parce que vos parents ont divorcé et que vous avez peur que les gens vous abandonnent comme vos parents l’ont fait. C’est à cause de cela que vous n’avez personne avec qui partager vos sentiments. Vous les refoulez à l’intérieur et vous devenez dépressive. Et quand on est dépressif, on ne peut pas ressentir de bonnes émotions. C’est pourquoi le fait de s’exprimer (avec un couple d’amis, un membre de votre famille) est important et vous permettra de briser le cercle de la dépression.

Déprimée

Coup de déprime

Print


Une réponse à ““Je ne suis jamais heureuse…””

  • qqun says:

    La dépression est , cliniquement , une névrose … Elle est beaucoup plus complexe qu’une constante tristesse , et dépasse de loin les simples Tentatives de sucide .
    Avant d’aller crier sur Internet que l’on dépressive … Car je trouve que c’est comme allez crier qu’on est malade mental (la vraie dépression est une maladie mentale qui s’installe durant des années)
    Je pense qu’il faut voir un psychiatre ou un psychologue , de se faire diagnostiquer , et de suivre ou non un traitement médicamenteux .
    Si vous croyez ressentir les symptomes d’une dépression , je pense qu’il faudra consulter bien plus que ces couyons de chrétiens qui tentent de dresser un portrait religiopsychanalytique de votre personne
    Cordialement
    quelqu’un qui vous veut du bien … enfin pas de mal en tout cas …

Afficher vos commentaires