Recommencer

Le Dieu de la 1556ème chance

Quand j’étais célibataire, je priais le Seigneur pour qu’il me donne un mari. J’étais étudiante et je rentrais dans ma famille toutes les fins de semaines. Ma voiture n’était plus de la première jeunesse et je ne bénéficiais pas de ce luxe d’avoir un auto-radio. Alors je passais les quatre heures de route à prier, à chanter à...

En vedette

  • Renouveau Cet article, publié il y a quelques années, demeure toujours d’actualité Par ...
  • ...